Le management des équipes interculturelles - Sylvie Chevrier - Sciences sociales et sociétés - Format Physique et Numérique | PUF  

Le management des équipes interculturelles

Image: 
Le management des équipes interculturelles
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/09/2000
20,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

L'ouvrage dresse un panorama des pistes qui s'offrent au manager international pour mieux gérer ses équipes. Sont ainsi présentées les stratégies qui privilégient les ajustements interpersonnels et celles qui relèvent des institutions comme la mobilisation d'éventuelles cultures transnationales de métier ou d'entreprise.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
216
Code ISBN: 
978-2-13-050977-6
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction

  Première partie : Le fonctionnement des équipes interculturelles de travail

  CHAPITRE 1 : EUROTELIA : LE MODÈLE DIPLOMATIQUE

    Les règles des contrats et les procédures formalisées

    La négociation généralisée

    Des relations formelles à l’amitié

    Le rôle de « chef indien » du gestionnaire de projet interculturel

  CHAPITRE 2 : ARGOVIA : LE MODÈLE HIÉRARCHIQUE

    Le contexte historique d’ARGOVIA

    Structure matricielle et gestion des projets

    La logique des métiers

    L’autorité hiérarchique

    Un climat de collaboration tendu

  CHAPITRE 3 : PUZZLE : DE LA DIPLOMATIE À LA HIÉRARCHIE

    Contexte structurel et organisation de PUZZLE

    La coordination dans l’urgence

    Entre compromis et autorité

    Un mode de fonctionnement en évolution

  CHAPITRE 4 : LA CULTURE DE MÉTIER

    Les fondements des cultures de métier

    La culture des ingénieurs

    La culture de l’informatique appliquée aux télécommunications

    La culture de l’ingénierie

    Les mécanismes fédérateurs des cultures de métier

    Les limites du rôle fédérateur de la culture de métier

  CHAPITRE 5 : LA QUESTION LINGUISTIQUE

    Les échanges d’informations

    L’anglais des Européens

    Difficultés de compréhension et d’expression

    Langues et relations interpersonnelles

    Le cas du dialecte suisse allemand

  ANNEXE 1 : MÉTHODOLOGIE DE LA RECHERCHE

  ANNEXE 2 : LIMITES MÉTHODOLOGIQUES

  Deuxième partie : Le management interculturel : origines, état de l’art, perspectives

  CHAPITRE 6 : DE L’ANTHROPOLOGIE AU MANAGEMENT INTERCULTUREL

    La différence culturelle à travers les âges

    La conception de l’Autre aux époques préhistorique, antique et médiévale

    La découverte de l’Amérique

    Le sauvage discrédité

    L’invention de l’anthropologie au siècle des Lumières

    L’évolutionnisme du XIXe siècle

    Les premiers ethnographes et les systématisations théoriques du début du XXe siècle

    La spécialisation de l’anthropologie au XXe siècle

    Les regards sur l’altérité

  CHAPITRE 7 : LA COLLABORATION INTERCULTURELLE DANS LES THÉORIES DU MANAGEMENT

    Fondements du management et déni de la différence culturelle

    « One best way » et rejet implicite de la différence culturelle

    Fonctionnalisme et perspective universaliste

    Comparaison de modèles de gestion et relativisme culturel

    Émergence des études interculturelles

  CHAPITRE 8 : TROIS APPROCHES DE LA CULTURE POUR DÉPASSER LES STÉRÉOTYPES

    Les stéréotypes

    La culture instrumentalisée

    Les pratiques culturelles

    Les contextes d’interprétation

    Quatre approches articulées

  CHAPITRE 9 : SURMONTER LES DIFFÉRENCES CULTURELLES AU TRAVAIL

    Ouverture et retenue individuelles

    Processus d’essais-erreurs ou régime de l’amitié

    Cultures transcendantes

    Solutions construites à partir de la mise en lumière des systèmes de sens

    Cultures et contextes institutionnels

    Des solutions contingentes

Conclusion

Bibliographie

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Sylvie CHEVRIER est maître de conférences en gestion à l'Université de Marne la vallée et chercheur associé au laboratoire dirigé par Philippe d'Iribarne : Gestion et société - CNRS. Elle est titulaire d'un doctorat en management de l'Université du Québec à Montréal

Avis et commentaires