Le langage dramatique de la reine morte - Romain Lancrey-Javal - Littératures modernes - Format Physique et Numérique | PUF  

Le langage dramatique de la reine morte

Le langage dramatique de la reine morte
Aucun commentaire pour le moment
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/04/1995
11,66 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

On reproche à Montherlant d'avoir manqué son existence et son oeuvre, d'avoir mis trop de théâtre dans sa vie, et trop peu de vie dans son théâtre. A la faveur d'un timide retour en grâce dans les programmes d'enseignement, s'amorce peut-être une réhabilitation, non d'un idéologue que Montherlant n'a jamais voulu être, mais d'un grand écrivain injustement décrié aujourd'hui. ©Electre 2017


Caractéristiques

Nombre de pages: 
304
Code ISBN: 
978-2-13-047134-9
Numéro de tome: 
9999
Numéro d'édition: 
1
Format
13.5 x 21 cm

Sommaire

Table des matières: 

Avant-propos, VII

Préambule biographique, 1

    1. L'étape lyrique, 2

    2. L'étape objective, 4

    3. L'étape théâtrale, 5

    4. L'étape moraliste, 7

  I –  A partir de deux titres, 9

    1. Un héritage culturel assumé, 13

    2. Un goût affirmé de la citation, 22

    3. Une mise au premier plan des personnages, 27

    4. Une distance par rapport à la modernité théâtrale, 34

    5. La revendication de l'intemporalité, 43

  II –  A partir des levers de rideau, 49

    1. Les cris de l'émotion, 50

    2. Les corps en fureur, 58

    3. L'obsession de convaincre, 66

    4. La majesté du langage et des silences, 72

    5. Le goût de l'ambiguïté, 77

  III –  A partir des baissers de rideau, 85

    1. Importance de la suggestion, 86

    2. Omniprésence de la mort et du destin, 90

    3. Le retour de la médiocrité, 95

  IV –  La structure dramatique de "La Reine morte", 103

    1. L'image florale, 104

    2. L'image tabulaire, 108

    3. L'image lumineuse, 112

  V –  Montherlant, lecteur et spectateur de "La Reine morte", 121

    1. Montherlant défenseur de son texte, 122

    2. Montherlant commentateur de son texte, 129

    3. Montherlant adaptateur de son texte, 133

  VI –  Le traitement des sources et des citations dans "La Reine morte", 143

    1. La transposition de la pièce de Guevara, 144

    2. L'application du "syncrétisme", 148

    3. La pratique de la citation interne répétée, 157

  VII –  L'usage de la sentence dans "La Reine morte", 165

    1. Les comparaisons sentencieuses, 166

    2. Les paradoxes sentencieux, 172

    3. Les lieux communs sentencieux, 180

  VIII –  La tyrannie de la tirade dans "La Reine morte", 189

    1. La tyrannie des tirades narratives, 191

    2. La tyrannie des tirades descriptives, 198

    3. La tyrannie des tirades argumentatives, 205

  IX – 

Le personnage de Ferrante dans "La Reine morte", 213

    1. Une création originale et composite, 214

    2. Un personnage de pouvoir et d'impuissance, 219

    3. Un personnage de parole et de silence, 223

  X –  L'opposition d'Inès et de l'Infante dans "La Reine morte", 231

    1. Des constructions théâtrales antagonistes, 232

    2. Des places opposées dans l'action, 239

    3. La résolution de cette opposition, 247

Conclusion – Le langage dramatique de "La Reine morte", 255

    1. Qui a le droit de parler et de faire taire ?, 256

    2. L'expression de la vérité, 260

    3. L'expression de l'identité, 268

Bibliographie, 275

Avis et commentaires