Leçons sur la philosophie de la religion. Troisième partie - Georg Wilhelm Friedrich Hegel - Épimethée - Format Physique et Numérique | PUF  

Leçons sur la philosophie de la religion. Troisième partie

Couverture à venir
Leçons sur la philosophie de la religion. Troisième partie
La religion accomplie
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
06/12/2004

Résumé

Le présent volume expose le troisième moment de la religion : la religion accomplie, qui coïncide, pour Hegel, avec la religion chrétienne. Celle-ci se distingue du « concept de religion » (premier moment) et de la « religion déterminée » (deuxième moment) en ce que la conscience ne s’y rapporte plus ni à un divin indéterminé ni à un divin qui, à l’instar du Dieu du judaïsme ou des divinités orientales ou grécoromaines, resterait incapable de se défaire de sa particularité propre. Le divin, dans la religion chrétienne, a l’originalité, selon Hegel, d’accéder à la conscience de sa liberté en se libérant activement de toute altérité. Par exemple, le Dieu chrétien affirme dynamiquement son unité en s’identifiant comme esprit saint, à cette altérité spécifique de La Trinité immanente qu’est le Fils éternel. De même, il atteste sa puissance et sa bonté en créant et en conservant le monde extérieur, il vérifie sa spiritualité et son éternité en se déliant, comme Dieu incarné, de toute apparence sensible et, notamment, de sa corporéité contingente. Il confirme, enfin, son identité avec le genre humain en suscitant une communauté chrétienne qui le vénère.

Le moment de la religion chrétienne représente, dans l’ensemble des Leçons sur la philosophie de la religion, le texte où Hegel opère les mises au point les plus chargées d’enjeux : critique de la représentation Père-Fils à propos de La Trinité immanente, interprétation du récit de la chute dans la Genèse comme accession à la conscience morale, interprétation de l’existence christique comme témoignage de la vocation de l’esprit à sacrifier tout ce qui, en lui, relève simplement de la « nature », affirmation du caractère caduc de l’enseignement du Christ au regard de l’enseignement de la communauté croyante actuelle, analyse crépusculaire du devenir des Églises… De part en part, le discours hégélien sur la religion relève de l’appropriation critique, c’est-à-dire d’une acceptation de la doctrine traditionnelle qui cependant en déplace la signification.

Caractéristiques

Nombre de pages: 
496
Code ISBN: 
978-2-13-048266-6
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Avertissement de l'éditeur  --  Avant-propos de Gilles Marmasse


LA RELIGION ACCOMPLIE


La religion accomplie d'après le Manuscrit


La religion accomplie d'après le cours de 1824


La religion accomplie d'après le cours de 1827


La preuve ontologique d'après le cours de 1831


ANNEXES :


D. F. Strauss, Extraits d'une transcription de la philosophie de la religion de Hegel - Cours de 1831


Feuilles détachées concernant la philosophie de la religion


Fragments de notes de cours perdus

Autour de l'auteur

Georg Wilhelm Friedrich HEGEL


Nouvelle édition établie par Walter Jaeschke. Traduction, présentation et analyse par Pierre Garniron, avec la collaboration de Gilles Marmasse 

55,00 €
En rupture
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Nos recommandations

Les grandes dates de la philosophie antique et médiévale

Les grandes dates de la philosophie antique et médiévale

Dominique Folscheid
Cités 2017, n° 72

Cités 2017, n° 72

L'homme qui voulait acheter le langage

L'homme qui voulait acheter le langage

Pascal Chabot

L'homme qui voulait acheter le langage

Pascal Chabot

Confinés dans l'aéroport d'une île un soir d'ouragan, un homme et une femme se souviennent de leurs étdes de philosophie, qui les ont liés puis séparés....

Dictionnaire philosophique

Dictionnaire philosophique

André Comte-Sponville

Dictionnaire philosophique

André Comte-Sponville

« J’aime les définitions. J’y vois davantage qu’un jeu ou qu’un exercice intellectuel : une exigence de la pensée. Pour ne pas se perdre dans la forêt des...

Revue philosophique 2015, t. 140 (2)

Revue philosophique 2015, t. 140 (2)

Cités 2019, n° 77

Cités 2019, n° 77

Cités 2019, n° 77

Qu’en est-il du cinéma aujourd’hui ? Quels sont les cinéastes d’une part et les théoriciens du cinéma d’autre part qui pensent les nouveaux défis du cinéma...

Il y a des dieux

Il y a des dieux

Frédérique Ildefonse

Il y a des dieux

Frédérique Ildefonse

Fragments d'une poétique du feu

Fragments d'une poétique du feu

Gaston Bachelard
La loi naturelle et les droits de l'homme

La loi naturelle et les droits de l'homme

Pierre Manent

La loi naturelle et les droits de l'homme

Pierre Manent

La doctrine des droits de l’homme est devenue l’unique référence légitime pour ordonner et orienter la vie sociale et individuelle. Dès lors, la loi...

Le platonisme

Le platonisme

Vincent Descombes

Le platonisme

Vincent Descombes

Lire Platon est, pour tout philosophe, lire "la philosophie de tous les philosophes, la philosophie en personne" précise Vincent Descombes. Le lecteur ne...

Spinoza. Chemins dans l'éthique

Spinoza. Chemins dans l'éthique

Paolo Cristofolini

Spinoza. Chemins dans l'éthique

Paolo Cristofolini

Ce livre présente sept itinéraires, grâce auxquels le lecteur peut parcourir l'Ethique en se plaçant de sept points de vue différents, pour aboutir à une...

Déraison des raisons

Déraison des raisons

Sabine Prokhoris

Déraison des raisons

Sabine Prokhoris

La loi sur le mariage pour tous et le développement des techniques d’assistance à la procréation modifient les formes de l’alliance et de la parenté. Non...

Au bon plaisir des « docteurs graves »

Au bon plaisir des « docteurs graves »

Sabine Prokhoris

Au bon plaisir des « docteurs graves »

Sabine Prokhoris

Référence aujourd’hui incontournable de la pensée « progressiste » et star incontestée de la pensée critique contemporaine, Judith Butler passe pour une...

Le monde comme volonté et comme représentation

Le monde comme volonté et comme représentation

Arthur Schopenhauer
Après la loi

Après la loi

Laurent de Sutter

Après la loi

Laurent de Sutter

« Après la loi, il y a le droit ; après la loi, il y a la totalité de ce dont la loi a signé l’oubli ; il y a l’invention et le désordre, le savoir et l’...