Leçons sur la liberté de la volonté - Ludwig Wittgenstein - Epimethée - Format Physique et Numérique | PUF  

Leçons sur la liberté de la volonté

Image: 
Leçons sur la liberté de la volonté
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/10/2002
26,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Dans cet ouvrage se trouve pour la première fois présentée en traduction française une leçon sur la liberté de la volonté de Wittgenstein. Ne proposant en réalité aucune doctrine sur la liberté de la volonté, ce texte est un morceau de choix qui nous donne une idée de la manière dont Wittgenstein appliquait sa méthode grammaticale à des expressions du langage, ici le "concept psychologique de la volonté" intégré dans le nom d'une question sur laquelle nombre de philosophes se sont interrogés depuis toujours.

Wittgenstein pratique-t-il ici un genre logico-linguistique et méta-éthique en vue de dissoudre le faux-problème du "sujet de la volonté" ?

L'auteur montre que Wittgenstein va au-delà d'une simple description de surface. La méthode privilégiant la supposition d'emplois différents dans des situations possibles sinon fictives, met en jeu une subjectivité dans le langage.

(Texte de couverture)


Caractéristiques

Nombre de pages: 
360
Code ISBN: 
978-2-13-053179-1
Numéro d'édition: 
2
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

A propos de « Leçons sur la liberté de la volonté », 3

LECTURES ON FREEDOM OF THE WILL (Ludwig Wittgenstein, d’après les notes de Yorick Smythies), 8

LEÇONS SUR LA LIBERTÉ DE LA VOLONTÉ (trad. par A. Soulez), notes par B. McGuinness et A. Soulez, 9

ESSAI SUR LE LIBRE JEU DE LA VOLONTÉ (Antonia Soulez), 67

L’éthique à la première personne (présentation), 69

  Les valeurs : une question négligée par le Cercle de Vienne, 69

  Schlick et la psychologisation de l’éthique, 75

CHAPITRE 1 – Le sujet divisé de la volonté selon Waismann, 81

  Une voie inédite entre méta-éthique et « psychologie des profondeurs », 85

  Wittgenstein : l’éthique « à la première personne », 93

  La volonté est « ce que je fais », 99

  Le chemin de Wittgenstein (plan de notre Essai), 103

CHAPITRE 2 – L’impuissance de « ma » volonté dans le Tractatus, 109

  Un sujet mais deux volontés, 109

  « Si Dieu veut », 118

CHAPITRE 3 – Le freewill dans le Tractatus : un « problème », non une « chimère », 123

  Le fil continu de la liberté de la volonté, 128

  Le « problème » de « l’impossibilité de connaître les actions qui résident dans le futur... », 134

  Wittgenstein et les « futurs contingents », 136

CHAPITRE 4 – L’image du mot « loi », ou « ce que nous font les mots », 143

  Les guillemets de la grammaire ou la preuve de la liberté par la supposition, 153

  Mettre un « peut » grammatical sous un « peut » métaphysique, 156

  Le paysage grammatical de « notre ignorance du futur », 159

  Critique de l’attitude « tragique », 166

  Le point de vue d’une « thérapie de l’âme » (A.-J. Voelke), 169

  Y a-t-il une solution logique au problème du freewill ?, 170

  Difficultés de l’approche logique de Lukasiewicz selon Waismann, 173

  Du « problème » du freewill à la liberté d’assentiment à la règle, 176

  « C’était écrit » (G. Ryle) ou les dommages de l’esprit de prophétie, 179

CHAPITRE 5 – Wittgenstein aux prises avec la psychologie, 185

  La volonté : un « concept psychologique », 187

  « Le vouloir est aussi seulement une expérience » (William James), 193

  L’acte d’amener au jour (herbeiführen) est-il causal ?, 194

  Le « s’efforcer », 198

  L’intentionnel dans « le site naturel » de l’acte, 203

  Ce que peut la grammaire que ne peut pas la psychologie, 206

CHAPITRE 6 – Supposez que..., 211

  L’expérience possible, un « problème de langage » (de Kant à Wittgenstein), 211

  La revanche du « mauvais symbolisme » (Kant) : le « jeu de langage » du modus negativus dans le Tractatus, 216

  Comment distinguer une fiction d’un non-sens ?, 221

  « L’expérience possible » et l’hypothèse (Cl. I. Lewis), 224

CHAPITRE 7 – Un style hypothétique à part, 229

  Jeu, vouloir et fantaisie, 229

  Une méthode non déductive par l’exemple, 232

  Déplier le langage, 236

  A l’écart de la science, 241

  L’argumentation en question, 244

   Exemple d’expérience fictive : la fiction d’un président du langage, 245

  La preuve par l’inconcevabilité, 251

   « Abduction » et expérience de pensée, 254

CHAPITRE 8 – Une méthode subjective de variation non eidétique, 259

  L’imaginabilité d’une forme de vie, un réquisit anthropologique, 259

  Sortir d’un calcul et non d’un langage, 262

  Voir comme contingent ce que l’on se représentait comme nécessaire, 264

  L’artifice de la volonté, 266

  Le mythe d’ « extériorité », 270

  Une méthode extensive non eidétique de variation imaginaire

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Antonia Soulez est professeur de philosophie, spécialiste en philosophie du langage, Université de Paris VIII - Saint Denis. Elle a publié aux PUF des ouvrages sur le Cercle de Vienne et vient de diriger la publication des "Dictées de Wittgenstein à Waismann et pour Schlick ", 2 vol.

Avis et commentaires