Leçon d'histoire sur l'entreprise de l'Antiquité à nos jours - Michel Drancourt - Major - Format Physique et Numérique | PUF  

Leçon d'histoire sur l'entreprise de l'Antiquité à nos jours

Image: 
Leçon d'histoire sur l'entreprise de l'Antiquité à nos jours
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/01/2002
21,50 €
Article attaché: 
En rupture
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Caractéristiques

Nombre de pages: 
368
Code ISBN: 
978-2-13-052519-6
Numéro d'édition: 
2
Format
17.5 x 24 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction

Première partie – La lente gestation de l’entreprise

 1 – Des entrepreneurs hardis dans des économies statiques – La préhistoire de l’entreprise

  I.  Les activités liées aux échanges : la police des mers et la banque

    1. D’abord le commerce...

    2. Déjà la banque...

  II.  Les productions : les mines, les bateaux et les armes

    1. L’entreprise de production en Grèce est composée de très petites unités

    2. L’entreprise de production à Rome est étouffée par l’interventionnisme d’État

    3. Les civilisations antiques se révèlent extrêmement vulnérables

 2 – L’épanouissement de l’entreprise marchande (XIe–XIVe) – Les villes ou «¡l’air rend plus libre »

  I.  L’environnement des entreprises de la « barbarie » au renouveau

    1. Le haut Moyen Age est une période de contraction des échanges

    2. Une première «¡Renaissance¡» se produit du XIe au XIVe siècle

  II.  « Ce qui fait l’homme, c’est l’horizon » : Entrepreneurs et entreprises

    1. Certains marchands préfigurent l’entrepreneur industriel

    2. La banque fait des progrès décisifs

    3. L’entreprise est alors essentiellement commerciale et financière

 3 – «¡Une pensée qui ne se contente jamais...¡» – Les signes précurseurs de l’entreprise moderne (XVIe--XVIIIe siècles)

  I.  Un environnement favorable

    1. L’Occident s’ouvre au monde

    2. Les techniques se perfectionnent et surtout se diffusent largement

    3. Le plus décisif est sans doute l’évolution des idées

  II.  La « proto-entreprise »

    1. De nouvelles formes juridiques apparaissent, mais restent minoritaires

    2. Les «¡proto-entreprises¡» sont déjà des entreprises modernes

    3. La révolution industrielle se produit en Angleterre

  III.  Les germes de l’avenir

    1. Dans la période qui va du début de la Renaissance au démarrage de l’entreprise industrielle, qui a besoin de banquiers et des banques¡?

    2. Alors que l’Europe s’engage progressivement dans la société industrielle naissent les États-Unis qui la marqueront profondément

    3. La conquête de l’univers par la science rend possible la société industrielle

 4 – L’entreprise, «¡richesse des nations¡» – L’entreprise technique et la révolution industrielle (1780-1848)

  I.  Le démarrage : l’innovateur et l’entrepreneur

  II.  Les premiers industriels

    1. Les artisans spécialisés restent, en général, de petits industriels

    2. Les «¡inventeurs¡» et les pionniers forment une véritable classe nouvelle d’entrepreneurs

    3. De nombreux entrepreneurs sont nobles, ce qui permet de parler d’une noblesse d’affaire

  III.  L’éclosion progressive du marché

    1. L’augmentation de la population européenne accroît le nombre de consommateurs

    2. Les salariés touchent des revenus réguliers qui leur permettent d’acheter

    3. Les marchés nationaux se constituent

    4. Le progrès technique s’autoentretient, ce qui stimule la demande

Deuxième partie – L’entreprise technique

 5 – «¡L’hydre d’airain, de foudre et de fumée¡» – La grande poussée des entreprises (1848-1908)

  I.  Les chemins de fer, entreprises structurantes

    1. Les chemins de fer suscitent de nombreux progrès technologiques

    2. Les chemins de fer imposent l’émergence de l’entreprise organisée

    3. Les chemins de fer entraînent de nombreuses activités complémentaires

  II.  Le développement des entreprises lourdes

    1. Les de Wendel traversent les crises

    2. Krupp s’impose par la qualité

  III.  Les entreprises à forte croissance

    1. Les entreprises chimiques se développent à partir de 1850

    2. Les entreprises électromécaniques et de télécommunication apparaissent dans le dernier tiers du siècle

    3. Le pétrole n’a pas encore d’usage énergétique

 6 – Le droit et l’argent

Avis et commentaires