Lacan, lecteur de Joyce - Colette Soler - Hors collection - Format Physique et Numérique | PUF  

Lacan, lecteur de Joyce

Image: 
Lacan, lecteur de Joyce
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/04/2015
20,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Avec son titre Joyce le symptôme, Lacan faisait un retour à Joyce pour lequel il avait déjà formulé un diagnostic en 1967, le rangeant parmi les Pères des « diologues », entre Moïse et Maître Eckart. Dire symptôme n’exclut pas la logique mais ajoute autre chose, le métabolisme de la jouissance. Tout ce qui dérive de l’Œdipe freudien en tient le père pour responsable. Lacan, lui, s’inscrit en faux, le discours analytique procédant sans « recours au nom du Père ». Ici se place son appel à Joyce.
Ce que Lacan cherchait alors pour la psychanalyse,  James Joyce l’a réussi par son art. Il fournit alors à Lacan l’exemple pour ainsi dire spontané, non analytique, qui apporte latéralement de l’eau au moulin de sa thèse d’une psychanalyse… réinventée, qui se passe du Père. Mais surtout un exemple qui montre ce qu’il faut bien appeler l’efficace du sujet, qui loin d’être seulement un effet du language ou du discours comme il l’a d’abord développé, est aussi origine, origine possible d’un dire constituant. Exemple sans prix dans notre époque de déploration des carences du discours.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
228
Code ISBN: 
978-2-13-063096-8
Numéro d'édition: 
1
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

Préambule
Introduction
Symptôme, Sinthome
Le roman de Freud
Ce qui ne ment pas
Le Père du nœud
Le di(re)scours
L’hérétique
L’autre voie
Le « Nego »
   Le contempteur de Rome
   Sa grève
La bonne logique
Un Diagnostic original
Le sinthome, pas le délire
Quelle carence ?
« Forclusion de fait »
Symptômes
Sans le corps
   L’imaginaire en défaut
   Avoir un corps
Sans l’inconscient
Sans femme
   L’a-normâlité
   La femme qui ne servait à rien
   Prothèse egotique
L’art du borroméen
Sans arbre généalogique
Pulvérulence des équivoques
Lettres illisibles
Retour sur les épiphanies
Son nom d’énigme
L’escabeau
Un Nom pas si… propre
Le rêve de l’éveillé
L’art-dieure
La pratique de Joyce
Par l’opération de la parole
Conclusion
Joyce, au-delà de l’Œdipe
Au-delà des normes, le réel
Les Noms de réels
Références bibliographiques

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Colette Soler pratique et enseigne la psychanalyse à Paris. Ancienne élève de l’ENS, agrégée de l’Université, diplômée en psychopathologie et formée par J. Lacan, elle fut membre de son école. Elle s’est trouvée en 1998 à l’origine de l’internationale des Forums du champ lacanien et est membre fondateur de son École internationale de psychanalyse.

Avis et commentaires