La voix du peuple. Une histoire des assemblées au Moyen Âge - Michel Hébert - Hors collection - Format Physique et Numérique | PUF  

La voix du peuple. Une histoire des assemblées au Moyen Âge

Image
La voix du peuple. Une histoire des assemblées au Moyen Âge
La voix du peuple. Une histoire des assemblées au Moyen Âge
Auteur: 
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
03/10/2018
22,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Le peuple a bon dos. Parler en son nom est un idéal politique aussi répandu que galvaudé. C’est le fondement même de la démocratie occidentale, mais aussi la source de tous les populismes. Porter la parole du peuple, c’est se l’approprier et, dans le champ du politique, le faire exister. Le problème non encore résolu de la figuration du peuple est d’abord et avant tout un problème de représentation, puisque ce peuple ne peut exister comme sujet politique qu’à travers ce processus.
Aux derniers siècles du Moyen Âge, l’Europe occidentale chrétienne voit le développement d’assemblées territoriales qui, sous diverses dénominations (parlements, états généraux, cortes ou diètes), sont le lieu d’expérimentation d’une représentation politique constitutive de l’État moderne, lointain ancêtre des régimes démocratiques contemporains. Cette représentation met en place des instances médiatrices entre des sociétés politiques en pleine émergence et des princes dont la souveraineté n’a encore rien d’absolu. Le présent ouvrage s’intéresse à la fois aux idées des théologiens, des philosophes ou des juristes, et aux pratiques de ces assemblées qui investissent les peuples d’une autorité nouvelle.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
320
Code ISBN: 
978-2-13-073611-0
Numéro d'édition: 
1
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction

 

Chapitre 1. À la cour des Grands

 

Chapitre 2. Le pouvoir des chartes

 

Chapitre 3. Le moment parlementaire

 

Chapitre 4. Entre conseil et consentement

 

Chapitre 5. Souverainetés inachevées

 

Chapitre 6. Portraits de groupes

 

Chapitre 7. Une voix légitime

 

Chapitre 8. Une parole autorisée

 

Chapitre 9. La clameur du peuple

 

Conclusion

 


Citations

Citation: 
« Le moment parlementaire de la fin du Moyen Âge, ni démocratique ni révolutionnaire, est bien le moment fondateur de la nouvelle vocalité d’un peuple institué par sa représentation ».

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Professeur émérite à l’université du Québec à Montréal, Michel Hébert est membre de l’Académie des arts, lettres et sciences humaines de la Société royale du Canada. Il est notamment l’auteur de Parlementer. Assemblées représentatives et échange politique en Europe occidentale à la fin du Moyen Âge (De Boccard, 2014), premier prix Gobert de l’Académie des inscriptions et belles-lettres.