La société de transparence - Byung-Chul Han - Hors collection - Format Physique et Numérique | PUF  

La société de transparence

Image
La société de transparence
La société de transparence
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
23/08/2017
11,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Nous sommes entrés dans l’ère de la transparence, qui semble bien structurer désormais tous les aspects de notre vie – du collectif à l’individuel, du politique à l’intime. Naît alors un carcan dans lequel les choses sont lissées, in-tégrées sans résistance dans les flux de la communication et dépouillées de leurs singularités. Comme sur un marché, tout est exposé, réduit à son prix, privé de récit. Les corps eux-mêmes sont dénués de sens ; les visages perdent leur scénographie ; le temps est atomisé. Nous voilà dans un « enfer de l’identique », où les informations se succèdent sans combler le vide permanent dont nous sommes prisonniers, et où nous n’avons d’autre issue que de liker pour approuver.
Ne tolérant aucune faille, la société de transparence nous confronte à un choix : être visible ou être suspect. L’homme peut-il encore s’échapper de cette société de contrôle total ?


Caractéristiques

Nombre de pages: 
96
Code ISBN: 
978-2-13-078718-1
Numéro d'édition: 
1
Format
11.5 x 17.6 cm

Sommaire

Table des matières: 

Chapitre 1. Une société positive

Chapitre 2. Une société d’exposition

Chapitre 3. Une société d’évidence

Chapitre 4.
Une société pornographique

Chapitre 5.
Une société d’accélération

Chapitre 6.
Une société de l’intime

Chapitre 7.
Une société de l’information

Chapitre 8. Une société de dévoilement

Chapitre 9. Une société de contrôle

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Byung-Chul Han est essayiste et professeur de philosophie à l’université des arts de Berlin. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont, traduits en français, La société de la fatigue (Circé, 2014) et Le désir ou l’enfer de l’identique (Autrement, 2014).

Avis et commentaires