La question juive des modernes - Bruno Karsenti - Hors collection - Format Physique et Numérique | PUF  

La question juive des modernes

Image
La question juive des modernes
La question juive des modernes
Sous-titre: 
Philosophie de l'émancipation
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
25/01/2017
20,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Depuis l’entrée dans l’âge moderne de l’émancipation, c’est-à-dire depuis l’époque des Lumières et de la Révolution française, on admet en général que les juifs ont brisé un carcan qui les confinait dans des communautés fermées pour participer à la modernité européenne sans se renier et tout en restant juifs. Comment ce cheminement a-t-il eu lieu ? Qu’a-t-il réellement impliqué, à la fois pour les juifs et pour les sociétés auxquelles ils s’intégraient ? Bruno Karsenti reprend le fil de ce récit. Sous l’angle philosophique, il examine les opérations intellectuelles par lesquelles certaines figures d’exception – écrivain (Heine), sociologue (Durkheim), historiens (Salvador, Bloch), philosophe (Strauss) et linguiste (Benveniste) – sont entrées dans cette modernité, au prix de quelles tensions et de quels efforts : comment ces hommes ont-ils pensé les liens entre judaïsme et modernité, et comment par là ont-ils éclairé les principes des sociétés démocratiques qui sont aujourd’hui les nôtres ?
À l’heure où les juifs d’Europe sont inquiets de leur avenir jusqu’à être parfois poussés au départ, à l’heure aussi où théologie et politique, loin de régler leurs rapports, se conjuguent en menace pour les démocraties elles-mêmes, ce livre cherche à redonner tout son sens à l’émancipation sociale et politique qui est notre héritage.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
376
Code ISBN: 
978-2-13-062070-9
Numéro d'édition: 
1
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction


Chapitre I – Ni évaporés, ni gelés. L’émancipation et son reste
Comment participer ? L’émergence du problème
L’État juif
L’individu juif
Le problème social
La question juive au-delà de Marx


Chapitre II – Le rêve d’Israël de Joseph Salvador
Le juif de la périphérie
Le rêve européen d’Israël
La loi depuis la Révolution
Monothéisme
Scepticisme et espoir
Moïse législateur


Chapitre III – Deux peuples, une langue : digression de Freud a Heine
Le peuple duel
La « complémentation glissante »
L’Allemagne en sa langue
Révolution
Le spectre de l’Europe
Résolution littéraire


Chapitre IV – Lazare et Job. La souffrance des juifs modernes
Révolution juive et révolution mondiale
Job le paria
L’éternelle persécution
Lire Job en moderne
La fable des nation


Chapitre V – Durkheim et le judaisme. Un dilemme moderne
Faux problème, vraie question
L’assimilation bloquée
Le judaïsme à la lumière du Suicide
L’idéal moral d’une société
L’individu à deux étages
Intellectualité non juive
Une voie juive et ses écueils
Le tact de Halbwachs
Ultime singularité


Chapitre VI – Leo Strauss, l’élection et la loi. Problème humain et question juive
L’élection des juifs
Métaphores d’élection
Libéralisme ?
Émancipation et confusion
Assimilation
Le sionisme
Spinoza clarificateur
Nouveau retour
Le juif moderne et la loi
Peuple élu, juif non élu


Chapitre VII – Marranisme. La faute politique de la langue
Unir les juifs. Du problème à la question
Ressemblance et identité
La question juive « par excellence »
Honneur et honte
Pronoms personnels
« Eux » les juifs, comme moi
Les modernes et le cri d’Énée
La question juive, finalement


Index des noms

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Philosophe, Bruno Karsenti est directeur d’études à l’EHESS. Membre de l’Institut Marcel Mauss (LIER), il est notamment l’auteur de L’Homme total. Sociologie, anthropologie et philosophie chez Marcel Mauss (Puf), et de D’une philosophie à l’autre. Les sciences sociales et la politique des modernes (Gallimard).

Avis et commentaires