La question halal - Christine Rodier - Lien social (le) - Format Physique et Numérique | PUF  

La question halal

Image: 
La question halal
Sous-titre: 
Sociologie d'une consommation controversée
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
15/01/2014
23,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Le halal en France a fait l’objet de nombreuses polémiques ces dernières années, notamment lors des débats concernant l’abattage rituel, les cantines scolaires ou encore la multiplication des rayons estampillés halal. Quelles significations doit-on toutefois donner à ces mouvements d’affirmation d’appartenance alimentaires des uns et des autres ? En quoi manger halal s’avèrerait-il incompatible avec les pratiques de consommation en France ? Manger halal entraîne-t-il inéluctablement un processus de communautarisation ? Et, en arrière-fond, le halal questionne-t-il uniquement le débat récurrent de l’intégration de l’islam en France ?
À rebours de ces positions, l’auteur propose ici de dépasser l’écueil de l’assignation communautaire dont font l’objet les pratiques alimentaires des musulmans en France pour nous révéler au travers d’un terrain d’investigation original (l’observation des pratiques alimentaires quotidiennes au sein des familles, de l’approvisionnement à l’assiette, en passant par les préparations culinaires) l’éclectisme des pratiques alimentaires de migrants marocains et de leurs descendants français.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
208
Code ISBN: 
978-2-13-062117-1
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction : Le halal, un sujet ténu qui pose de grandes questions
Dépassionner la question
Manger halal aujourd’hui
Mettre fin à une vision exotique de l’alimentation des migrants et de leurs descendants
L’intérêt de l’usage de l’ethnicité dans un contexte post-migratoire
Pour une « anthropologie du croire musulman »
Une enquête ethnographique


Première partie
Les étapes de l’imposition du halal


I. Un interdit alimentaire : loin des discours théologiques
L’opposition entre le halal et le haram
Entre tabou et dégoût : progression sémantique du halal
L’alimentation avant et après la migration : du végétarisme aux produits certifiés halal
Articuler ses appartenances : des répertoires alimentaires à disposition du mangeur
Une déclinaison de situations
Mise en place des boucheries halal
Contrôle des corps


II. Recours à l’idiome islamique : entre transmission et maintien de la cohésion du groupe
La figure de l’entrepreneur de morale
« Faire comme si » : le halal comme soumission à une convenance et non à des contenus
Repli des pratiques alimentaires dans l’espace familial
Manger halal comme recommandation des enfants à destination des parents
L’alimentation, au coeur d’un conflit entre savoirs livresques et cultures des parents


III. Émergence de nouvelles pratiques alimentaires
Ras-le-bol de la nourriture de la mère
Autour du tajine : quand « beaucoup manger » n’est plus « bien manger »
Manger de la viande ou comment correspondre à l’image du « bon Marocain »
L’espace « conservatoire »
Du couscous de ma mère au döner kebab : rendre visible l’acte de manger


Deuxième partie
Le halal en marche : une consommation musulmane éclectique en France


I. Une typologie des mangeurs
Le mangeur « ritualiste » : entre tradition et devoir religieux
Le mangeur « consommateur » : du thé à la menthe au carpaccio halal
Le mangeur « revendicatif » : le halal comme affirmation identitaire
et renforcement d’une solidarité négative
Le mangeur « ascète » : quand le halal s’apparente à une discipline sportive


II. L’Aïd el-Kébir : révélateur d’une islamicité éthique
L’Aïd el-Kébir : un sacrifice rituel exceptionnel
La fin du mythe de la baignoire
Du « berbère » incompris au « berbère » représentant du vrai islam
Vers une utopie du halal ?


III. Les pratiques du halal : introduction de nouveaux produits alimentaires dans l’assiette
Ruser pour négocier son rapport à l’alimentation
Patrimonialisation alimentaire : du plat-totem au plat « folklorique »
Conflits autour des produits dits « orientaux »
Montrer et dire la « marocanité »
Les produits certifiés halal : l’exemple du saucisson halal


Conclusion générale : Le halal comme ressource et libération des pratiques alimentaires
Le mangeur halal : un être pluriel
Repenser le rapport à l’islam dans les recherches sociologiques
Dépasser le débat de l’intégration de l’islam en France
Le halal comme remise en cause d’un phénomène de communautarisation et d’un retour du religieux


Annexes
Bibliographie

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Christine Rodier est sociologue. Maître-assistante à l’université de Lausanne, rattachée à l’Institut de sciences sociales des religions contemporaines, elle consacre l’essentiel de ses recherches au domaine de la sociologie des religions, des migrations et de l’alimentation.

Avis et commentaires