La puissance de l'État - Olivier Beaud - Léviathan - Format Physique et Numérique | PUF  

La puissance de l'État

Image
La puissance de l'État
La puissance de l'État
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/11/1994
42,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Caractéristiques

Nombre de pages: 
512
Code ISBN: 
978-2-13-046373-3
Numéro d'édition: 
1
Format
17.5 x 24 cm

Sommaire

Table des matières: 

Avant-propos, 5

Abréviations, 7

Introduction, 9

PREMIÈRE PARTIE — L'ÉTAT DE SUJETS OU LA MODERNITÉ DE LA RÉPUBLIQUE DE BODIN, 27

  Chapitre préliminaire – La souveraineté anté-étatique ou la notion médiévale de souveraineté, 35

    La notion médiévale de souveraineté, 38

    De la souveraineté médiévale à la souveraineté moderne (étatique), 42

    La République de Bodin ou la naissance de la souveraineté moderne ou étatique, 47

TITRE I – LA LOY OU LA DOMINATION DU SOUVERAIN SUR LES SUJETS ÉTATIQUES, 53

  Chapitre I – La loy, acte moderne de souveraineté, 55

    Souveraineté et positivité du droit, 55

    "La naissance de l'État comme processus de sécularisation", 62

  Chapitre II – L'unilatéralité de la loy du Souverain et l'obéissance préalable, 69

    Unilatéralité de la loy et commandement législatif, 70

    Unilatéralité de la loy et obéissance préalable des sujets de l'État, 73

    Le cas anglais : la compatibilité de la souveraineté avec le parlementarisme, 76

    Devoir d'obéissance et droit de résistance, 81

  Chapitre III – La suprématie normative de la loy, 95

    La loy, norme abrogeable par le seul Souverain, 95

    La loy, norme incontestable, 103

  Chapitre IV – Sujets, population et territoire, 109

    Les sujets du Souverain ou les destinataires de la souveraineté étatique, 109

    Population et territoire selon la théorie générale de l'État, 116

    Population et territoire, reflets de la souveraineté, 124

    Conclusion du titre I, 129

TITRE II – L'UNITÉ OU L'INDIVISIBILITÉ DE LA PUISSANCE PUBLIQUE, 131

  Chapitre I – L'indivisibilité de la souveraineté : absolutisme politique ou unité de la puissance publique ?, 133

    La signification politique et décisionniste de l'indivisibilité de la souveraineté, 134

    La signification étatique de l'indivisibilité de la souveraineté : l'unité de la puissance publique, 138

  Chapitre II – L'unité interne de la puissance publique : hiérarchie et délégation, 153

    La hiérarchie entre le Souverain et les Magistrats, 154

    Souveraineté et délégation, 161

  Chapitre III – Les limites de la souveraineté : institution, représentation et interprétation, 179

    Souveraineté et institution, 179

    Souveraineté et représentation, 188

    Souveraineté et interprétation, 191

  Conclusion – La souveraineté comme monopolisation du droit positif par l'État, 197

DEUXIÈME PARTIE — L'ÉTAT DE CITOYENS OU LA SOUVERAINETÉ CONSTITUANTE DU PEUPLE, 199

  Chapitre préliminaire – De l'acte constituant et du pouvoir constituant, 203

    La signification moderne du mot de constitution : un acte constituant, 204

    Souveraineté constituante et souveraineté de l'État, 208

    Pour une réhabilitation du pouvoir constituant, 210

TITRE I – LA CONSTITUTION COMME COMMANDEMENT CONSTITUTIONNEL, 221

  Chapitre I – Le pouvoir constituant : de la philosophie politique au droit constitutionnel, 223

    La dualité du pouvoir constituant (Sieyès), 223

    Le conflit entre la représentation constituante et la sanction constituante du peuple, 229

    La Constitution, le pacte social et l'acte constituant, 237

  Chapitre II – Le commandement constitutionnel comme acte juridique unilatéral, 245

    Commandement et pacte constitutionnels, 246

    La promulgation de la constitution ou l'exécution de la constitution, 253

    L'obligatoriété de la constitution ou l'obligation d'obéissance à la constitution, 256

  Chapitre III – La procédure constituante ou la formation de l'acte constituant, 263

    Les décisions pré-constituantes et pré-constitutions, 267

    Les décisions constituantes. De la souveraineté parlementaire à la souveraineté du peuple, 276

    Le référendum constituant ou le problème de l'exercice du pouvoir constituant par le peuple, 291

    Conclusion du titre I, 305

TITRE II – LA DISTINCTION ENTRE L'ACTE CONSTITUANT ET L'ACTE DE RÉVISION OU LA QUESTION DE L'ABOLITION DE LA CONSTITUTION, 307

  Chapitre I – La distinction entre acte constituant et acte de révision, corollaire de la distinction entre pouvoir constituant et pouvoirs constitués, 313

    L'identification juridique entre pouvoir constituant originaire et pouvoir constituant dérivé, 314

    L'absence de souveraineté du pouvoir de révision constitutio

Avis et commentaires