La police dans la société française - Lucienne Bui Trong - Hors collection - Format Physique et Numérique | PUF  

La police dans la société française

Image
La police dans la société française
La police dans la société française
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/01/2003
15,22 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Ce témoignage engagé mais non polémique, se situe sur le terrain concret d'une culture et d'une expérience professionnelles. L'auteur analyse le travail de la police face à deux interrogations actuelles : les réponses décevantes de la puissance publique concernant la lutte contre l'insécurité et la forte demande de sécurité émanant du corps social. Plaidoyer pour une institution souvent mal comprise, ce livre allie d'une manière rare et lucide, hauteur de vue et connaissance du terrain.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
256
Code ISBN: 
978-2-13-053294-1
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction


I -- Richesses et unité de la police nationale : vocation -- diversité des missions


II -- Le recul de l'autorité : mentalité libertaire -- inhibitions -- violences anti-institutionnelles -- rejets idéologiques de l'action policière


III -- Puissance publique, des réponses décevantes : devant la délinquance -- devant la violence urbaine -- montée en puissance d'autres acteurs de la sécurité


IV -- Une expérimentation problématique, la police de proximité : rapprochement de la police et de la population -- difficultés -- difficultés du partenariat


V -- Un centre, des territoires : tiraillement historique entre un centre et des territoires -- problèmes émergents d'une société ouverte sur l'Europe et sur le monde -- nécessaires transformations


Conclusion

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Lucienne BUI-TRONG a été commissaire de police aux RG. Elle a publié un ouvrage "Violences urbaines, des vérités qui dérangent" (Bayard, 2000) 

Avis et commentaires