La perception du changement - Henri Bergson - Quadrige - Format Physique et Numérique | PUF  

La perception du changement

Image: 
La perception du changement
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
26/01/2011
9,20 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Bergson a marqué l’importance de certains de ses « essais en conférences », en les rassemblant dans deux recueils : L’énergie spirituelle en 1919, La pensée et le mouvant en 1934. Il faut donc tout à la fois replacer ces écrits dans ses recueils (et dans l’ensemble de son œuvre) et les lire pour eux-mêmes. Dans La perception du changement, Bergson montre en quoi la limite de notre connaissance et la possibilité de la dépasser, loin d’être des problèmes abstraits et généraux, tournent autour du fait qui est au cœur du temps ou de la « durée » : le changement. L’obstacle qui nous en éloigne (source des faux problèmes de la métaphysique) une fois levé, on s’aperçoit qu’il était devant nous : c’est à sa perception, donc, qu’il s’agit de revenir.

Le présent volume s’inscrit dans l’édition critique des œuvres de Bergson, et en reprend le double principe : offrir d’abord le texte intégral de l’essai tel qu’il apparaît dans le recueil publié par Bergson ; le compléter ensuite par un dossier qui comprend ici une introduction spécifique, de nombreuses notes historiques et philosophiques, ainsi que les variantes éventuelles du texte, une série originale d’index, une anthologie des « lectures » majeures, et une bibliographie.



Caractéristiques

Nombre de pages: 
108
Code ISBN: 
978-2-13-058809-2
Numéro d'édition: 
1
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

Avant-propos, par Frédéric Worms

Présentation, par Arnaud Bouaniche

La perception du changement

Dossier critique, par Arnaud Bouaniche
Notes
Index
Lectures
Bibliographie


  

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Henri Bergson (1859-1941) a uni au plus haut point la création des concepts (la durée) et la critique des problèmes (l’espace), les exigences de la science et celles de l’écriture, la vocation théorique et la vocation pratique de la philo­sophie. Prix Nobel de littérature, acteur politique, interlocuteur des plus grands de ses contemporains, il a montré en quoi la tâche de la philosophie est toujours à reprendre.


 

Avis et commentaires