La pensée technique dans l'oeuvre de Victor Hugo - David Charles - Ecrivains - Format Physique et Numérique | PUF  

La pensée technique dans l'oeuvre de Victor Hugo

Image
La pensée technique dans l'oeuvre de Victor Hugo
La pensée technique dans l'oeuvre de Victor Hugo
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/11/1997
11,66 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Caractéristiques

Nombre de pages: 
328
Code ISBN: 
978-2-13-048844-6
Numéro d'édition: 
1
Format
13.5 x 21.5 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction générale, 1

PREMIÈRE PARTIE : ESTHÉTIQUE ET POLITIQUE DE LA VAPEUR

Introduction, 17

1 – Ancien et nouveau régimes du transport, 1834-1845, 19

  L’utopie de la marche à pied, 19

  L’ancien régime du voyage : la voiture, 23

  La navigation à vapeur, 25

  Le chemin de fer, 30

  Climatérique de la vapeur : Le Rhin, 41

2 – L’expérimentation des lois de représentation du progrès : l’année 1859 entre Légende et Chansons, 59

  La loi de progression de La Légende des siècles, 59

    La révolution au XVIe siècle, 61

    Le satyre Mirabeau, 62

    L’avenir de la Légende contre l’avenir du « Satyre », 65

  Déchausser la Légende : les petites épopées des rues et des bois, 70

    L’ajournement ajourné, 71

    Fantine Vénus, 72

    Sarlabot Michel-Ange, 73

3 – La machine à fabriquer la République. Les Travailleurs de la mer, 1859-1866, 77

  L’Archipel de la Manche, 77

  La loi de formation du roman du progrès, 81

Conclusion, 111

DEUXIÈME PARTIE : L’ÉPISTÉMOLOGIE DU FAIRE ET DU SAVOIR

Introduction, 115

1 – Le faire du savoir, 117

  Défricher, déchiffrer, 117

  « Le bloc », plutôt que « la forêt », 124

  La mine grâce à l’égout, 129

2 – Savoir, science, invention, 135

  Le savoir, déception de la science, 135

  La science, rature du savoir, 137

  Science et technique, savoir et savoir-faire, raison et intuition, 144

3 – Le bricolage, le songe et la métis, 153

  La fin de la machine et de l’histoire, 153

  L’ancien régime du savoir et du faire, 154

  L’écueil et trois manières de s’en servir : le magasin, 158

  La forge, 159

  Le chef-d’œuvre, 161

  Le songe, pensée technique du bricolage, 164

  Misère du bricolage, 176

    La corde Polonceau, 177

    Le sou travaillé en boîte, 179

  Le bricolage et la métis, 185

Conclusion, 189

TROISIÈME PARTIE : SAVOIR-FAIRE ET FAIRE-SAVOIR DE L’EMPIRE ET DE LA RÉPUBLIQUE

Introduction, 195

1 – Les régimes de la signification, 197

  Le signal télégraphique, 197

  Le faire-savoir napoléonien : le télégraphe, la colonne et l’arc, 199

  La première dénapoléonisation du faire-savoir, 204

  L’ancien régime du faire-savoir : la cloche, 207

  La cloche et l’âme, 209

  La cloche, le télégraphe mécanique et la guillotine, 213

  Le télégraphe, la guillotine et la contemplation, 221

  Le régime électrique de la signification, 225

  Concordance des régimes électrique, christique et artistique, 228

  Fonctions politique et christique de la télégraphie électrique, 230

  La seconde dénapoléonisation du faire-savoir : les régimes de signification du télégraphe et du bronze sous « Napoléon le Petit », 235

2 – Louis Napoléon Bonaparte, bricoleur de l’histoire, 239

  La ruse, 239

  Le bricolage contre le progrès napoléonien, 240

  Irréalité du bricolage grotesque, 252

3 – Les bricolages révolutionnaires de l’histoire, 259

  La révolution de Saint-Domingue, 1791, 260

  Quatrevingt-treize, 264

  Le bricolage misérable des barricades, 270

    Rue de la Chanvrerie, juin 1832, 270

    Le bricolage, loi de formation métique du progrès, 272

    Rue du faubourg Saint-Antoine, juin 1848, 275

    La barricade et l’égout, 282

    Le bricolage grotesque, trépied du progrès sublime, 286

    La loi de dégagement du progrès, 292

Conclusion, 295

Conclusion générale, 297

Bibliographie, 303

Avis et commentaires