La pensée japonaise - Pierre Lavelle - Que sais-je ? - Format Physique et Numérique | PUF  

La pensée japonaise

Image
La pensée japonaise
La pensée japonaise
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/02/1997
9,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Caractéristiques

Nombre de pages: 
128
Code ISBN: 
978-2-13-047968-0
Numéro de tome: 
3188
Numéro d'édition: 
1
Format
11.5 x 17.6 cm

Sommaire

Table des matières: 

  Avertissement, 3

  Introduction, 5

  Chapitre I — Shintô, confucianisme, bouddhisme, 7

    I. Situation culturelle du Japon, 7 ; Asie orientale, Extrême-Orient, Japon, 7 ; Chine et Japon, 7 ; Les origines de la pensée japonaise, 9 — II. Le shintô, 10  ; Caractères fondamentaux, 10 ; La mythologie, 11 ; La doctrine impériale, 12 — III. Confucianisme et taoïsme, 14 ; Le confucianisme : le fond commun, 14 ; Le néo-confucianisme et les courants postérieurs, 16 ; La japonisation du confucianisme, 18 ; Le taoïsme, 18 — IV. Le bouddhisme, 19 ; La doctrine originelle, 19 ; Le mahâyâna, 20 ; Les écoles spéculatives du mahâyâna, 22 ; Sinisation et japonisation du bouddhisme, 23 — V. Caractéristiques de la pensée japonaise traditionnelle, 24 ; Le basso ostinato japonais selon Maruyama Masao, 24 ; Le traditionnel japonais, 25.

  Chapitre II — L'Antiquité, 27

    I. Le prince Shôtoku, 27 — II. Les six sectes bouddhistes de Nara, 28 — III. Le bouddhisme de l'époque de Heian : Kûkai et le Shingon, 29 — IV. Le bouddhisme de l'époque de Heian : le Tendai et l'amidisme, 32 ; Le Tendai, 32 ; L'amidisme, 34.

  Chapitre III — Le Moyen Age, 36

    I. Le bouddhisme amidiste, 37 ; Hônen et la Terre pure, 37 ; Shinran et la Vraie Terre pure, 37 — II. Le bouddhisme de Nichiren, 39 — III. Le bouddhisme zen, 40 ; Le fond commun et les écoles, 40 ; Le Rinzai, 42 ; Dôgen et le Sôtô, 43 — IV. Le shintô scolastique, 45 — V. Les débuts de l'histoire à thèse, 45 ; Jien, 46 ; Kitabatake Chikafusa, 46 .

  Chapitre IV — L'esthétique traditionnelle, 48

    I. L'esthétique classique, 48 — II. L'esthétique bourgeoise de l'époque Tokugawa, 51 .

  Chapitre V — L'époque Tokugawa, 52

    I. Le bouddhisme, 53 — II. le shintô, 54 — III. Le confucianisme. L'école de Zhu Xi, 55 ; Les problèmes intellectuels de l'époque Tokugawa, 55 ; Le confucianisme du bakufu, 56 ; Les écoles shintoïsantes, 57 ; Arai Hakuseki, 57 ; Kaibara Ekiken, 58 — IV. Le confucianisme : l'école de Wang Yangming, 59 ; Nakae Tôju, 59 ; Kumazawa Banzan, 60 — V. Le confucianisme : l'école des Études antiques, 60 ; Yamaga Sokô, 60 ; Itô Jinsai, 61 ; Ogyû Sorai, 62 ; La postérité de Sorai, 64 — VI. Les doctrines du devoir d'état, 65 ; Le bushidô, 65 ; La voie du marchand, 67 ; La voie de l'agriculteur, 68 — VII. Les sciences, 68 ; Les sciences traditionnelles, 68 ; Les sciences occidentales, 69 — VIII. Les libres penseurs, 69 — IX. L'école des Études nationales, 71 ; Les thèmes fondamentaux, 72 ; Motoori Norinaga, 73 ; Hirata Atsutane, 75 — X. 1790-1868, 75

.

  Chapitre VI — L'époque contemporaine, 78

    I. Formes traditionnelles, néo-traditionnelles et modernes, 78 ; Le déclin des pensées traditionnelles, 78 ; Les pensées néo-traditionnelles, 79 — II. Constantes et ruptures, 80 ; Les constantes, 80 ; Les deux modernisations japonaises, 80 ; La translation de l'autorité culturelle, 81 ; La langue japonaise, 82 — III. Les étapes de la modernisation, 82 — IV. Les problèmes de la pensée contemporaine, 88 ; Auto-interrogations, 89 ; Représentations du Japon, 90 ; Représentations de l'Asie, 93 ; Tradition, modernité, dépassement de la modernité ?, 93 — V. La diffusion de la pensée japonaise en Occident, 95.

  Chapitre VII — Les pensées néo-traditionnelles, 96

    I. La philosophie néo-traditionnelle. L'ère Meiji, 96 — II. Nishida Kitarô, 97 — III. L'école de Kyôto et ses voisins, 102 ; Tanabe Hajime, 103 ; Les autres successeurs de Nishida, 104 ; Penseurs du religieux, 107 ; Watsuji Tetsurô, 108 — IV. Pensées non-philosophiques, 109 ; Okakura Tenshin, 109 ; L'École romantique japonaise, 110 ; Kobayashi Hideo,&nbs

Avis et commentaires