La grande guerre chimique (1914-1918) - Olivier Lepick - Histoires - Format Physique et Numérique | PUF  

La grande guerre chimique (1914-1918)

La grande guerre chimique (1914-1918)
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/12/1998
30,50 €
Article attaché: 
En rupture
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

"L'histoire de l'arme chimique au cours de la Grande Guerre est frappée au sceau d'un troublant paradoxe. De fait si la naissance de cette forme de guerre est étroitement liée à la première guerre de sorte que l'on associe immanquablement les gaz à l'évocation de ce conflit, force est toutefois de constater que l'on sait bien peu de choses sur l'histoire de cette "guerre dans la guerre". Cependant l'utilisation massive des gaz de combat a considérablement renforcé le sentiment d'horreur et de dégoût que suscite le souvenir des champs de bataille éventrés des Flandes ou de la Somme. Les hommes fauchés par millions, les tranchées, les gaz, l'apparition des chars et de l'aviation, voilà ce qu'évoque d'abord le souvenir de la Grande Guerre. Or si de nouvelles techniques de combat apparues au cours du conflit ont fait l'objet d'études historiques sérieuses et complètes, le cas de l'arme chimique reste curieusement inexploré.

Le propos de cette étude est donc de mettre en lumière à partir d'un éclairage essentiellement militaire, quel fut véritablement l'impact de l'arme chimique sur le déroulement des hostilités tant du point de vue tactique, technique, industriel que humain. "

Texte de couverture


Caractéristiques

Nombre de pages: 
384
Code ISBN: 
978-2-13-049540-6
Numéro d'édition: 
2
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Préface de Pierre Chaunu, XI

Remerciements, XXI

Abréviations, XXIII

Introduction

Prolégomènes

CHAPITRE PRÉLIMINAIRE – PRÉHISTOIRE DE L’ARME CHIMIQUE

CHAPITRE I – LES RAISONS D’UNE IMPASSE

  Les stratégies française et allemande à la veille du conflit

      L’école française ou la mystique de l’offensive

      L’école allemande

      Convergences stratégiques, divergences tactiques

  La mêlée des Flandres et la fin du mouvement

  Recréer la vraie guerre !

      La guerre des taupes

      Des conditions nouvelles

CHAPITRE II – UNE INITIATIVE ALLEMANDE¡?

  Une innovation française

  Tâtonnements britanniques

  Les premières recherches allemandes

CHAPITRE III – LANGEMARCK OU LA BOÎTE DE PANDORE

  Fritz Haber, père de la guerre chimique moderne

  Brouillard mortel sur Langemarck

  La question du bilan humain

  Une innovation gâchée ?

  L’organisation des services allemands de guerre chimique

CHAPITRE IV – L’ORGANISATION DE LA RÉPLIQUE ALLIÉE

  Les préventions britanniques, 94

  Entre volontarisme et contraintes : l’organisation de la réplique chimique française

  Aspects industriels et coopération interalliée

CHAPITRE V – LOOS OU LA LOI DU TALION

CHAPITRE VI – LES VAGUES GAZEUSES DÉRIVANTES¡: 1915-1918

  Les Gaspioniere et les vagues gazeuses dérivantes

  Le médiocre bilan des compagnies Z

  L’entêtement britannique

  Les nuages dérivants chez les autres belligérants

CHAPITRE VII – UNE GUERRE DANS LA GUERRE

  L’amélioration des mécanismes de dissémination des gaz, 176

      Naissance et essor de l’artillerie chimique, 177

      Le projecteur Livens

  La course à la toxicité

      Les agents incapacitants

      Les agents létaux

CHAPITRE VIII – GUERRE CHIMIQUE, GUERRE D’ATTRITION

  L’ypérite, gaz de la guerre d’usure

  A armes nouvelles, tactiques nouvelles

      L’arme chimique et la guerre immobile

      L’arme chimique et la mobilité retrouvée

CHAPITRE IX – LE GLAIVE ET LA CUIRASSE¡: L’ESSOR DE LA DÉFENSE CHIMIQUE

  Les protections respiratoires individuelles, 256

  La formation de la troupe à la guerre chimique

  Le traitement médical des gazés

CHAPITRE X – DES GAZ ET DES HOMMES¡: POPULATIONS MILITAIRE ET CIVILE FACE A LA GUERRE CHIMIQUE

  Les combattants face à l’expérience des gaz

  Populations civiles et guerre chimique

  Opinions publiques, actions psychologiques et guerre chimique

  L’arme chimique dans l’immédiat après-guerre

CONCLUSION

  Quelques données statistiques

  Le bilan humain des hostilités chimiques

  L’utilisation militaire des gaz peut-elle être considérée comme un échec ?

      L’arme chimique fut-elle un échec tactique ?

      L’arme chimique fut-elle un échec stratégique ?

  Conclusion générale

BIBLIOGRAPHIE

INDEX

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

L'auteur est chercheur au CREST- Ecole polytechnique. Ceci est sa thèse de doctorat en histoire et politique internationales

Avis et commentaires