La grande évasion - Angus Deaton - Hors collection - Format Physique et Numérique | PUF  

La grande évasion

Image: 
La grande évasion
Sous-titre: 
Santé, richesse et origine des inégalités
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
24/08/2016
24,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Il fait meilleur vivre dans le monde de nos jours que par le passé. Les hommes se portent mieux, ils sont plus riches et vivent plus longtemps. Pourtant ce mouvement qui a conduit une partie de l’humanité à s’évader de la misère s’est fait au prix d’inégalités aujourd’hui flagrantes entre les pays et les populations.
Angus Deaton raconte ici l’histoire édifiante de cette grande évasion, qui, depuis deux cent cinquante ans, a vu certaines parties du monde croître de manière spectaculaire, et creuser dans le même temps de manière disproportionnée les inégalités. Analysant en profondeur les ressorts de la prospérité et de la richesse des nations, il porte un regard lucide sur le chemin qu’il reste à parcourir pour venir en aide aux laissés-pour-compte.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
384
Code ISBN: 
978-2-13-073686-8
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction


Chapitre 1 – Le bien-être du monde


Première partie – La vie et la mort


Chapitre 2 – De la préhistoire à 1945
Chapitre 3 – Échapper à la mort sous les tropiques
Chapitre 4 – La santé dans le monde moderne


Deuxième partie – L’argent


Chapitre 5 – Le bien-être matériel aux États-Unis
Chapitre 6 – La mondialisation et la plus grande évasion


Troisième partie – L’aide


Chapitre 7 – Comment aider les laissés-pour-compte ?

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Né en Écosse, professeur à Princeton University, Angus Deaton s’est vu décerner le Prix Nobel d’économie en 2015 « pour son analyse de la consommation, de la pauvreté et du bien-être ». La Grande Évasion est son premier livre traduit en français.


Traduit de l’anglais par Laurent Bury

Avis et commentaires