La genèse théologico-politique de l'État moderne - Bernard Bourdin - Fondements de la politique - Format Physique et Numérique | PUF  

La genèse théologico-politique de l'État moderne

La genèse théologico-politique de l'État moderne
La genèse théologico-politique de l'État moderne
La controverse de Jacques Ier d'Angleterre avec le cardinal Bellarmin
Auteur: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
06/12/2004

Résumé

Considérer que l'Etat moderne a d'abord une configuration théologico-politique peut apparaître anachronique, tant ce concept est désormais très lié à sa formation démocratique et libérale. La controverse qui éclate entre Jacques Ier et le cardinal Bellarmin après l'attentat manqué contre le roi en 1605, témoigne magistralement d'un double contentieux, poltique et ecclésiologique, pour savoir qui détient la souveraineté absolue de droit divin, le roi ou le pape ? Sa résonance en France est capitale, en témoignent l'assassinat d'Henri IV et les Etats généraux de 1614. La maîtrise politique d'une société sur elle-même implique un Etat souverain écartant toute ingérence étrangère, y compris au nom du salut des âmes. Thomas Hobbes accréditera philosophiquement cette thèse.

Caractéristiques

Nombre de pages: 
296
Code ISBN: 
978-2-13-052937-8
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction


Chapitre I -- La suprématie royale sur l'Eglise d'Angleterre : enjeux ecclésiologiques et politiques


1 -- La suprématie du roi sur l'Eglise d'Angleterre, l'actualisation d'une problématique antique et médiévale              2 -- La suprématie royale selon Richard Hooker (1554?-1600), entre monisme et doctrine de deux règnes                 3 -- Quelques aspects de la pensée politique de Francisco Suarez dans le De Legibus et le Defensio Fidei                    4 -- La controverse élisabéthaine des prêtres séculiers avec les Jésuites, un conflit entre deux fidélités


Chapitre II -- La souveraineté royale selon Jacques Ier aux prises avec l'Eglise presbytérienne


1 -- L'éducation politico-religieuse de Jacques VI et son expérience du gouvernement royal             2 -- L'influence des théories continentales de la souveraineté de l'Etat          3 -- Georges Buchanan, la souveraineté limitée


Chapitre III -- La politique ecclésiastique du roi Jacques : une conception théologico-politique de la tolérance


1 -- Jacques Ier et la communauté catholique anglaise, la loyauté au roi ou la fidélité au pape          2 -- L'échec du complot des poudres et ses conséquences politico-ecclésiastiques               3 -- Les débuts de la controverse sur le serment de fidélité entre le roi Jacques et le cardinal Bellarmin


Chapitre IV -- La théorie bellarminienne du pouvoir temporel indirect des papes : une ecclésiologie politique


Présentation du cardinal Bellarmin (1542-1621) : principes généraux  --  origine du pouvoir temporel et distinction d'avec le pouvoir spirituel  --  allégorie de l'âme et du corps  --  rapport de Bellarmin à l'histoire biblique et ecclésiastique


Chapitre V -- Le Traité des libres monarchies de Jacques VI d'Ecosse : une herméneutique théologico-politique de l'Ecriture


1 -- La structure rédactionnelle et argumentative du Traité des libres monarchies           2 -- Trois axiomes de la théorie calvinienne, le procédé de l'analogie et leur influence sur la pensée politique de Jacques Ier                 3 -- La justification du droit divin selon Jacques Ier                 4 -- La doctrine des deux règnes, l'obéissance civile et la liberté spirituelle des sujets


Chapitre VI -- L'apologie pour le serment de fidélité et les idées ecclésiologiques de Jacques Ier : controverse avec la théorie pontificale du cardinal Bellarmin


1 -- La tolérance selon le roi Jacques            2 -- La structure argumentatives des apologies jacobéenne et bellarminienne, la preuve de la vérité par l'ancienneté            3 -- La papauté est-elle contre Dieu, l'Eglise du Christ et la souveraineté politique ?                4 -- Du Christ à l'Eglise selon le roi Jacques, l'Eglise, la papauté et la théologie politique jacobéenne du temps chrétien


Conclusion  --  Table des annexes  --  Glossaire  --  Bibliographie  --  Index 


 


 


 


 


 


 

Autour de l'auteur

Bernard BOURDIN, docteur en histoire des religions et en théologie, est maître de conférences en histoire du christianisme moderne et contemporain à la Faculté de théologie de Lille

32,50 €
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Nos recommandations

Points névralgiques de la philosophie

Points névralgiques de la philosophie

Yves Charles Zarka

Points névralgiques de la philosophie

Yves Charles Zarka

Qu’est-ce qu’un point névralgique en philosophie ? C’est une question ou une position particulière, locale, mais autour de laquelle une pensée se joue dans...

L'identité de l'Europe

L'identité de l'Europe

Jean-François Mattéi

L'identité de l'Europe

Jean-François Mattéi

L'utilitarisme. Essai sur Bentham

L'utilitarisme. Essai sur Bentham

John Stuart Mill

L'utilitarisme. Essai sur Bentham

John Stuart Mill

« Que le bonheur constitue ou non la fin ultime de la moralité, il est essentiel, en tout cas, pour l’idée même de philosophie morale, que la moralité se...

Le moment machiavélien

Le moment machiavélien

John Pocock

Le moment machiavélien

John Pocock

Paru en 1975 aux Etats-Unis, cette étude propose une révision des modalités traditionnelles de l'écriture de l'histoire de la philosophie politique moderne...

Cités 2018, n° 75

Cités 2018, n° 75

Cités 2018, n° 75

Formulé pour la première fois en 1953 dans un article consacré au jazz publié dans la revue Merkur, le concept d’Entkunstung (...

enjeux de philosophie politique moderne

enjeux de philosophie politique moderne

Michel Terestchenko

enjeux de philosophie politique moderne

Michel Terestchenko

Les philosophes politiques modernes se distinguent entre les théoriciens du contrat, d'une part, qui fondent le lien politique sur une construction...

Spinoza. Puissance et impuissance de la raison

Spinoza. Puissance et impuissance de la raison

Christian Lazzeri

Spinoza. Puissance et impuissance de la raison

Christian Lazzeri

La pensée de Spinoza est tout entière une philosophie de la puissance de la raison. Mais la connaissance vraie de ce qui est bon et de ce qui est mauvais ne...

Foucault. Le courage de la vérité

Foucault. Le courage de la vérité

Frédéric Gros

Foucault. Le courage de la vérité

Frédéric Gros

Lorsqu’on considère le problème de la vérité, ce qui vient ordinairement à l’esprit ce sont des considérations sur la cohérence logique ou sur la...

La vie de l'esprit

La vie de l'esprit

Hannah Arendt

La vie de l'esprit

Hannah Arendt

« Le problème du bien et du mal, la faculté de distinguer ce qui est bien de ce qui est mal seraient-ils en rapport avec notre faculté de penser ? Pas au...

La démocratie sans « demos »

La démocratie sans « demos »

Catherine Colliot-Thélène

La démocratie sans « demos »

Catherine Colliot-Thélène

Penser la démocratie sans demos implique de dénouer le lien solidement établi au XIXe siècle entre les concepts de démocratie et de souveraineté du...

Le Prince

Le Prince

Nicolas Machiavel

Le Prince

Nicolas Machiavel

« Je ne veux pas que l’on impute à la présomption qu’un homme de bas et infime état ait la hardiesse d’examiner les gouvernements des princes et leur donner...

Sexe, race, classe

Sexe, race, classe

Elsa Dorlin

Sexe, race, classe

Elsa Dorlin

Citoyen sujet et autres essais d'anthropologie philosophique

Citoyen sujet et autres essais d'anthropologie philosophique

Étienne Balibar

Citoyen sujet et autres essais d'anthropologie philosophique

Étienne Balibar

Dans les essais qui forment ce livre, la question de la modernité est retravaillée en prenant pour fils conducteurs l’auto-énonciation du sujet (...

Comprendre la pauvreté. John Rawls, Amartya Sen

Comprendre la pauvreté. John Rawls, Amartya Sen

Danielle Zwarthoed
Actuel Marx 2013, n° 53

Actuel Marx 2013, n° 53