La déontologie de l'administration - Didier Jean-Pierre - Que sais-je ? - Format Physique et Numérique | PUF  

La déontologie de l'administration

Image
La déontologie de l'administration
La déontologie de l'administration
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/03/1999
9,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Présentation des devoirs et des valeurs de l'administration de service public et de ses personnels.Réflexion sur les déviances administratives et les moyens d'y remédier.Ce sujet s'intègre à l'actualité de la corruption et de la politisation de la vie administrative.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
128
Code ISBN: 
978-2-13-049710-3
Numéro de tome: 
3447
Numéro d'édition: 
1
Format
11.5 x 17.6 cm

Sommaire

Table des matières: 

  Introduction

    PREMIÈRE PARTIE

        LA NÉCESSITÉ DE LA DÉONTOLOGIE DE L’ADMINISTRATION

  Chapitre I — Les fondements normatifs de la déontologie de l’administration

    I. Les valeurs classiques : 1. L’intérêt général ; 2. La liberté ; 3. L’égalité ; 4. La neutralité ; 5. La responsabilité — II. Les valeurs modernes : 1. La transparence ; 2. L’efficacité ; 3. Le devoir de bonne gestion.

  Chapitre II — Corruption, politisation et favoritisme dans l’histoire de l’administration

    I. Les contradictions de l’Ancien Régime : 1. L’obligation de loyauté ; 2. L’obligation d’intégrité — II. L’administration révolutionnaire à la recherche d’une déontologie — III. « L’âge d’or » de l’administration : la période napoléonienne — IV. L’administration confrontée à la bourgeoisie conquérante (1815-1870) — V. L’administration conquise par les républicains : la IIIe République — VI. L’administration sous le régime de Vichy : 1. La déontologie issue du statut général de la fonction publique ; 2. L’administration et la Révolution nationale — VII. La IVe République et le statut général des fonctionnaires.

    DEUXIÈME PARTIE

        LES EXIGENCES DE LA DÉONTOLOGIE DE L’ADMINISTRATION

  Chapitre I — La déontologie des agents de l’administration

    I. Loyauté et indépendance politique des agents publics : 1. La loyauté exigée de l’agent public dans l’exercice de ses fonctions ; 2. Les restrictions aux droits politiques de l’agent public hors l’exercice de ses fonctions — II. Intégrité et conflits d’intérêts des agents publics : 1. L’intégrité des mœurs ; 2. L’intégrité financière ; 3. Les prises illégales d’intérêts.

  Chapitre II — La déontologie de l’action administrative

    I. Les devoirs fondamentaux de l’action administrative : 1. Une action orientée vers la satisfaction de l’intérêt général ; 2. Une action respectueuse des droits fondamentaux — II. Les devoirs de modernisation de l’action administrative — 1. Une action transparente ; 2. Une action cohérente.

    TROISIÈME PARTIE

        LES ENJEUX DE LA DÉONTOLOGIE DE L’ADMINISTRATION

  Chapitre I — Les déviances de la déontologie de l’administration

    I. La politisation excessive de l’administration : 1. La politisation dans l’accès aux emplois publics ; 2. La politisation des agents publics dans le déroulement de leur carrière — II. Les risques de corruption de l’administration : 1. Le fonctionnaire et l’argent public ; 2. Le fonctionnaire et l’argent privé.

  Chapitre II — Le renouvellement de la déontologie de l’administration

    I. Le renforcement de la déontologie de l’administration : 1. L’intervention d’autorités spécialisées ; 2. L’accroissement des contrôles juridictionnels — II. Propositions pour améliorer la déontologie de l’administration : 1. Une meilleure connaissance de la déontologie ; 2. Une meilleure protection grâce à la déontologie.

  Conclusion

  Bibliographie

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Didier JEAN-PIERRE, docteur en droit, est maître de conférences à l'Université de Toulon où il enseigne le droit administratif et le droit de la fonction publique.

Avis et commentaires