La Renaissance et le rire - Daniel Ménager - Perspectives littéraires - Format Physique et Numérique | PUF  

La Renaissance et le rire

Image
La Renaissance et le rire
La Renaissance et le rire
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/04/1995
11,66 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Caractéristiques

Nombre de pages: 
240
Code ISBN: 
978-2-13-046852-3
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction, 1

Chapitre I – Pour ce que rire est le propre de l'homme, 7

  Le rire et ses théoriciens – Le mot et la chose ; « le propre de l'homme » : ce qu'on a fait dire à Aristote – Le sauvage, l'enfant et le rire. Théories médicales ; le délicat problème du chatouillement ; mourir de rire – La théorie des ridicules ; allégresse ou joie ? Le rire et les sentiments mêlés – Les débuts de la théorie de l'étonnement.

Chapitre II – L'ambiguïté des signes, 43

  Le rire et ses adjectifs – « Ho, ho, ho », « ha, ha, ha », « hi, hi, hi » – Rire en pleurs – Rire ou pleurer ? L'ire et le rire – Risus sardonicus (Erasme) – Le rire de la folie – Démocrite – Le rire médecin – La mélancolie et le rire.

Chapitre III – Le rire de la philosophie, 79

  « Agelastes » et misanthropes – Héraclite et Démocrite – La notion d'eutrapelia – Le rire et la mort ; l'humour du gibet ; martyrs et criminels – Le rire de Socrate – Le personnage de Momus chez Alberti et Bruno – Rires rabelaisiens – Les impertinences de Des Périers.

Chapitre IV – Dieu et le rire, 117

  Le rire dans la religion païenne et ses survivances à l'époque moderne – Le rire de Dieu dans les commentaires de l'Ancien Testament – Le « Verbe incarné » a-t-il ri ? – Les railleries du diable – Le rire d'Abraham dans la tradition protestante – Commentaires et traductions de psaumes – L'exultation mystique chez Marguerite de Navarre – La spiritualité espagnole et le rire (sainte Thérèse d'Avila, Jean de la Croix, Louis de Grenade) – Le risus paschalis – Rit-on au paradis ?

Chapitre V – Le savoir-rire, 149

  La civilité au Moyen Age et à la Renaissance ; comment doit-on rire ? Erasme, Castiglione, Della Casa, d'Aubigné – Dedekind et l'ambiguïté de Grobianus ; la thèse de M. Bakhtine et l'œuvre de Rabelais ; la Satyre Ménippée – La réglementation du mot d'esprit dans les Civilités italiennes – Théorie et pratique du rire satirique – Le scrupule théologique chez Calvin et dans la tradition calviniste.

Chapitre VI – Sourire, 187

  Savoir sourire, d'Ovide à l'Arétin – Les épithètes du sourire ; sourire de la bouche et sourire des yeux. Pétrarque et le dolce riso – Parole et sourire. Les sourires de Vinci de la Joconde à Saint Jean-Baptiste : hypothèses psychanalytiques – Sourire, désenchantement, douceur : Shakespeare et Cervantès.

Conclusion, 223

Index, 231

Avis et commentaires