La Révolution française et l'Empire - Hervé Leuwers - Licence - Format Physique et Numérique | PUF  

La Révolution française et l'Empire

Image: 
La Révolution française et l'Empire
Sous-titre: 
Une France révolutionnée (1787-1815)
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
08/06/2011
15,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Comment définir les principales dynamiques à l’œuvre dans l’invention de « l’Ancien Régime » et la naissance de la France contemporaine ?
De l’Assemblée constituante (1789-1791) aux Cent-Jours (1815), par quelles recompositions successives la France a-t-elle été révolutionnée ?
Quels sont les principaux décalages entre la diversité des révolutions vécues par les contemporains et les récits des historiens d’hier et d’aujourd’hui ?
Dans une perspective renouvelée par l’historiographie récente, française et étrangère, ce livre restitue les années 1787-1815, celles de la Révolution, du Consulat et de l’Empire, dans leurs dynamiques, leurs enjeux multiples et leurs contradictions. Par une démarche attentive aux faits et aux mots, aux acquis consolidés et aux apports récents de la recherche, aux débats clos ou ouverts, il propose une synthèse enrichie de renvois fréquents à la bibliographie.

 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
286
Code ISBN: 
978-2-13-056852-0
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

« La Révolution » et « l’Empire ». Dépasser les fausses évidences
Quelle insertion chronologique pour la Révolution ?
Recompositions : un inéluctable monde nouveau
Regards d’historiens et lectures mémorielles

Chapitre premier. — Entrer en Révolution
I. — Les causes, les origines ou les dynamiques ?
II. — Élans révolutionnaires d’Amérique et d’Europe
III. — Entre Lumières et antiphilosophie
IV. — De l’émancipation de l’individu à la promotion du citoyen
V. — Les contradictions de l’État monarchique
VI. — De Calonne à Lamoignon : le « despotisme » en échec
VII. — L’affranchissement du mouvement patriote
VIII. — Rébellions sociales
IX. — Les doléances des corps, des ordres et des nations
X. — Des États généraux entre tradition et incertitudes

Chapitre II. — Au nom de la liberté, de l’égalité et de la nation
I. — Fonder l’Assemblée nationale
II. — L’imparfaite convergence révolutionnaire
III. — La recherche d’un équilibre sociopolitique (août-octobre 1789)
IV. — L’Assemblée constituante au travail
V. — Construire l’espace national
VI. — La justice de la nation
VII. — L’Église catholique et les minorités religieuses régénérées
VIII. — Vers un nouvel ordre international ?
IX. — Une constitution pour le royaume
X. — Bruits de complot, de trahison et de guerre

Chapitre III. — La multiplicité des révolutions vécues (1789-1791)
I. — Un nouveau rapport à la terre
II. — Vivre la liberté des initiatives, du travail et des échanges
III. — Des positions sociales remises en cause
IV. — Le vote citoyen
V. — Soldats citoyens et citoyens soldats
VI. — Représenter, lire et regarder la Révolution
VII. — Fréquenter les clubs politiques

Chapitre IV. — Les politiques de l’exception
I. — La guerre et l’évidence de la duplicité royale
II. — La vague républicaine
III. — La République et rien d’autre
IV. — La convergence des dangers
V. — Dire et fonder l’exception
VI. — Acteurs et rouages de l’exception
VII. — Terroriser les ennemis intérieurs
VIII. — Vaincre les « tyrans »
IX. — Construire une société fraternelle
X. — L’inflexion thermidorienne
XI. — Refuser la « réaction » et « l’anarchie »

Chapitre V. — Une refondation républicaine
I. — Une république réinventée : le Directoire
II. — Sortir de la Révolution par le « juste milieu » ?
III. — Un « ridicule système de bascule » (Baudot) ?
IV. — Après Fructidor, l’ordre impossible
V. — Une paix introuvable
VI. — L’esquisse d’un redressement économique et financier
VII. — Les signes contrastés d’une recomposition culturelle
VIII. — 1799 : le renouveau des « républicains prononcés »
IX. — Brumaire, pour sauver la République ?

Chapitre VI. — Une France républicanisée (1792-1799)
I. — Redéfinir le territoire de la République
II. — La Grande Nation : une république parmi ses sœurs
III. — La liberté jusque dans les colonies
IV. — Le temps, l’espace et la langue de la République
V. — Les apogées républicains de la sociabilité politique
VI. — Le catholicisme en République
VII. — Le combat inachevé : révolution et contre-révolution(s)

Chapitre VII. — Un Consulat pour fermer la Révolution
I. — Bonaparte, héros républicain et Premier consul
II. — Les logiques d’une république plébiscitaire
III. — Réorganiser les services de l’État
IV. — Éliminer les opposants et ambitionner le consensus
V. — Pacification religieuse et nouvel ordre cultuel
VI. — Stabiliser et hiérarchiser la société
VII. — Une paix extérieure brièvement retrouvée
VIII. — Aventures coloniales et reniements révolutionnaires
IX. — La tentation d’une monarchie-républicaine

Chapitre VIII. — Ambiguïtés impériales
I. — Le sacre de l’empereur républicain
II. — L’effacement symbolique et social de l’idée républicaine
III. — La culture de l’ordre
IV. — Le phare de l’Europe
V. — L’invention d’un « système fédératif » (1805-1807)
VI. — Une expansion sans consolidation (1808-1811)
VII. — Les conditions de la puissance extérieure
VIII. — L’ombre de la Grande Nation
IX. — Fragilités intérieures
X. — Les incertitudes d’une fin d’Empire (1812-1814)
XI. — Cent-Jours entre nostalgie d’une gloire perdue et révolution revivifiée

Chapitre IX. — Transitions silencieuses et Révolution (1787-1815)
I. — Réalités et perceptions d’un territoire transformé
II. — Le paysage remodelé de la France rurale
III. — Les mutations de l’industrie et des échanges
IV. — Bourgeois et notables
V. — L’originalité d’une transition démographique
VI. — Lendemains révolutionnaires et impériaux

Annexes
I. — Pourcentage de prêtres assermentés par district (printemps-été 1791)
II. — Une république aux frontières élargies et ses sœurs(janvier 1799)
III. — L'Europe en 1812
IV. — Concordance des calendriers républicain et grégorien

Orientation bibliographique

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Hervé Leuwers est professeur d’histoire moderne à l’Université Lille III.

 

Avis et commentaires