L' interactionnisme symbolique - David Le Breton - Quadrige - Format Physique et Numérique | PUF  

L' interactionnisme symbolique

Image: 
L' interactionnisme symbolique
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
27/04/2016
15,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Comment l’interactionnisme symbolique s’est-il historiquement constitué ?
Quels sont ses grands axes théoriques ?
Comment l’œuvre de Georg Simmel a-t-elle influencé ses fondateurs ?
Qu’est-ce que l’ethnométhodologie ?


Courant majeur de la sociologie américaine, l’interactionnisme symbolique est l’une des formes de la sociologie compréhensive. Ce manuel retrace l’histoire de son développement à partir des philosophies pragmatistes et de l’École de Chicago afin de présenter ses concepts clés ainsi que ses principaux auteurs. À travers une étude approfondie de la dramaturgie sociale d’Erving Goffman et de la labeling theory d’Howard Becker, il montre comment ses analyses, fondées sur des études de terrain, ont profondément renouvelé l’approche de la déviance et de l’éducation, mais aussi de la médecine, de la maladie, des institutions, du travail et de l’art.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
256
Code ISBN: 
978-2-13-073267-9
Numéro d'édition: 
4
Format
14.5 x 20 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction


1 – La constitution historique de l’interactionnisme symbolique
Pragmatisme – Charles Horton Cooley (1864-1929) – William Isaac Thomas (1863-1947) – Robert Ezra Park et l’homme divisé – George Herbert Mead (1863-1931) – Herbert Blumer (1900 -1987)


2 – Les grands axes théoriques de l’interactionnisme
Le sujet comme acteur – La dimension symbolique – L’interaction – L’imposition de statut – Un paradigme interprétatif – Le soi – Les remaniements de soi – Contextes de conscience – Everett C. Hugues et la sociologie des professions et du travail – La maladie comme déviance – Howard Becker et la labelling theory – L’école – Les mondes sociaux – Anselm Strauss, ou l’ordre négocié de l’hôpital – Alfred Schütz et la sociologie phénoménologique


3 – La dramaturgie sociale de Erving Goffman
Erving Goffman (1922-1982) – La méthode – Les rites d’interaction – La distance au rôle – Les équipes – L’interaction comme guerre – La face et ses enjeux – Les échanges réparateurs – Asiles – Stigmate – Le statut du sujet chez Goffman


4 – L’ethnométhodologie
Sources – Méthode – Concepts majeurs – Ressources interprétatives – Cas Agnès – Sociologie des sciences


5 – Les interactionnistes et la méthodologie
Méthodologie – L’observation de terrain – L’entretien – L’induction analytique – Histoire de vie


6 – De la délinquance à la déviance
De l’anomie à la désorganisation – La désorganisation sociale – Les bandes vues par Thrasher – Les aires de délinquance – Le Jack Roller – Le traitement de la délinquance par les services sociaux – L’association différentielle selon Sutherland – La délinquance en col blanc – Whyte, ou la critique de la notion de désorganisation – Autres approches de la délinquance – David Matza et l’oscillation entre convention et délinquance – La déviance pour Howard Becker – La carrière – Aaron Cicourel : la délinquance comme construction narrative


Bibliographie

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Membre de l’Institut universitaire de France, David Le Breton est professeur à l’université de Strasbourg.

Avis et commentaires