L' esprit de la lettre, XVIIIe siècle - Anne Chamayou - Perspectives littéraires - Format Physique et Numérique | PUF  

L' esprit de la lettre, XVIIIe siècle

Image
L' esprit de la lettre, XVIIIe siècle
L' esprit de la lettre, XVIIIe siècle
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/04/1999
10,65 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

"D'un même mouvement, Montesquieu et Voltaire fondent le geste philosophique sur une même forme de discours : à quelques dix ans d'intervalle, la lettre se trouve liée au rajeunissement des savoirs, à la revendication critique, à la quête de la vérité. Tout commence en 1721 lorsque entrent en scène les Persans de Montesquieu et que l'esprit nouveau, l'esprit des Lumières est associé à la forme des lettres. L'oeuvre de Montesquieu fit coïncider pour longtemps, un certain espace intellectuel et une certaine forme.

A travers l'oeuvre de Rousseau nous verrons les orientations décisives que la forme épistolaire a permises non seulement dans l'émergence du discours autobiographique mais aussi dans les rapports de l'écriture et du réel. Nous ouvrirons cet examen à l'ensemble du paysage littéraire du XVIIIe siècle pour mesurer l'influence de la lettre dans les mutations esthétiques que traduisent l'invention de formes nouvelles ou la recomposition des genres traditionnels."

Extraits de l'introduction


Caractéristiques

Nombre de pages: 
208
Code ISBN: 
978-2-13-049894-0
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction

Chapitre I – Les lettres avant la lettre

  D’un siècle à un autre

    Questions d’usage, questions de style : de Cicéron à Juste Lipse, — Le XVIIe siècle ou l’affirmation d’un genre, — L’entrée en littérature : Pascal, Guilleragues, Mme de Sévigné,

  Situation du XVIIIe siècle

    L’autonomie d’une forme, — D’une lettre à l’autre,

Chapitre II – Une forme des Lumières

  Une écriture du prochain

    L’homme de l’homme, — Rica et ses frères, — Le dialogue des vivants, — Les épistoliers en réseau,

  Un nouvel espace intellectuel

    Un principe fondateur : la distance, — Un principe productif : l’énergie, — La discontinuité, — Du cœur au corps sensibles,

  Parler la fiction

    La fiction au pied de la lettre, — Vraisemblance, réalisme, authenticité, — La règle du Je

Chapitre III – A l’épreuve du texte

  L’impossible immédiateté

    Une crise de la sociabilité ?, — « Combler » l’absence, — L’épistolier au miroir, — La tentation du tiers,

  Une poétique oblique

    L’écrivain, le texte et ses ruses, — Le romancier et ses « créatures », — L’emprise du texte, — Le don des morts,

Chapitre IV – Écrire la littérature

  L’échappée belle : Jean-Jacques Rousseau

    Le nœud épistolaire, — Un effacement triomphal, — Vérité, fiction et mythe,

  Le laboratoire épistolaire

    Parler le réel, — Croiser les genres,

Chapitre V – Élargissements

  Fortunes de la lettre – XIXe-XXe siècle

    L’intimité, — L’individu, — Une renaissance spectaculaire,

  L’épistolarité

    Orientations de la critique contemporaine, — Propositions,

Conclusion

Bibliographie

Avis et commentaires