L' art de gouverner ses esclaves par Marcus Sidonius Falx - Jerry Toner - Hors collection - Format Physique et Numérique | PUF  

L' art de gouverner ses esclaves par Marcus Sidonius Falx

Image: 
L' art de gouverner ses esclaves par Marcus Sidonius Falx
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
18/03/2015
19,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

« Je m’appelle Marcus Sidonius Falx. Je suis de noble naissance : mon arrière-arrière-grand-père fut consul et ma mère est issue d’une lignée de sénateurs. Ce nom de Falx – “la serre de l’aigle” –, notre famille le doit à sa volonté de ne jamais rien lâcher. Pendant cinq ans, je me suis illustré dans la Sixième Légion “Cuirassée”, principalement lors de campagnes menées contre les tribus orientales perturbatrices, puis je m’en suis revenu à Rome gérer mes affaires et mes importants domaines situés en Campanie et dans la province d’Afrique. Ma famille possède d’innombrables esclaves depuis d’innombrables générations. Nous n’ignorons rien de l’art de les gouverner. »


Caractéristiques

Nombre de pages: 
256
Code ISBN: 
978-2-13-063519-2
Numéro d'édition: 
1
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

Avant propos
Introduction – Soyez le maître
Chapitre 1 – Comment acheter un esclave
Chapitre 2 – Tirer le meilleur de ses esclaves
Chapitre 3 – Les esclaves et le sexe
Chapitre 4 – Qu’est-ce qui fait un bon esclave ?
Chapitre 5 – Le châtiment des esclaves
Chapitre 6 – Quand seule la torture est efficace
Chapitre 7 – Jeux et divertissements
Chapitre 8 – Souvenez-vous de Spartacus !
Chapitre 9 – Affranchir ses esclaves
Chapitre 10 – Le problème des affranchis
Chapitre 11 – Les chrétiens et leurs esclaves
Epilogue – Adieu !

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Afin de s’assurer que son livre, une fois replacé dans son contexte, trouverait quelque résonance auprès d’un public non romain, Falx s’est adjoint les services de Jerry Toner, Fellow et Director of Classics à Churchill College, Cambridge University.
Traduit de l’anglais par Laurent Bury

Avis et commentaires