L' énéide médiévale et la naissance du roman - Francine Mora-Lebrun - Perspectives littéraires - Format Physique et Numérique | PUF  

L' énéide médiévale et la naissance du roman

L' énéide médiévale et la naissance du roman
Aucun commentaire pour le moment
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/09/1994
11,66 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Dans le processus complexe qui a abouti, au XIIe siècle, aux premières formes romanesques de la littérature française, l'«Enéide» a joué un rôle essentiel. L'une des toutes premières mises en roman est née en effet de son adaptation. Mais d'une langue et d'une culture à l'autre se sont opérées d'importantes métamorphoses. ©Electre 2017


Caractéristiques

Nombre de pages: 
256
Code ISBN: 
978-2-13-046484-6
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction, 7

    PREMIÈRE PARTIE

        LE MILIEU ANGLO-NORMAND ET L'ÉNÉE DE DARÊS

Chapitre I – Un médiateur et un novateur : Dudon de Saint-Quentin, 25

    Un clerc carolingien, 26 / Un mythe des origines, 28 / Hasting le destructeur, 31 / Rollon le fondateur, 35 / Une figure énéenne dédoublée, 39.

Chapitre II – Les historiens de Guillaume le Conquérant, 41

    La tentation épique, 42 / L'Enéide "grand poème de la mer", 44 / Troie, paradigme de toute puissance souveraine, 48 / La mise en scène de la fabula païenne, 51.

Chapitre III – L'Historia regum Britanniae de Geoffroy de Monmouth, 57

    Un nouveau mythe des origines, 59 / Une réécriture de l'Enéide, 62 / Brutus : un héros double, 64 / La forêt, lieu de la faute, 68.

Chapitre IV – Le Policraticus de Jean de Salisbury, 73

    L'influence chartraine : une lecture allégorique de l'Enéide, 75 / Pius et impius Aeneas : l'histoire contre la fable, 78 / Coupable mais troublante Didon, 80.

    DEUXIÈME PARTIE

        L' "ÉNÉIDE" DES CHARTRAINS

Chapitre V – L'école de Chartres et la pratique de l'integumentum, 89

    Chartres contre Paris, 90 / Problèmes d'attribution : Bernard Silvestre ou Bernard de Chartres ?, 93 / Le manteau protecteur du vrai, 97.

Chapitre VI – De Servius à Fulgence : l'analyse et la synthèse, 109

    Une lecture étymologique structurante, 110 / Les lignes de force de la catabase, 115 / L'apport des Mitologiae : le décryptage allégorique des fabulae, 119.

Chapitre VII – L'autorité du platonisme : Macrobe et le Timée, 127

    Les platonismes médiévaux, 129 / L'Enéide, un doublet du Timée, 131 / La médiation de Macrobe : le périple rédempteur d'une âme coupable, 138.

Chapitre VIII – La médiation poétique des Noces de Martianus Capella et de la Consolation de Boèce, 147

    L'ascension de l'âme, 147 / Le modèle nuptial, 155 / Le "Connais-toi toi-même", 157 / Les métaphores structurantes : le monde et la mer, 160 / Les modèles héroïques, 163 / La Sibylle et la Philosophie, 166.

    TROISIÈME PARTIE

        LE "ROMAN D'ENEAS" OU LE LIBRE ABOUTISSEMENT D'UNE TRADITION EXÉGÉTIQUE

Chapitre IX – Le principe de la "mise en roman" : le recours à la glose, 171

    Les gloses de Servius et des mythographes, 171 / Le rôle élucidateur de la fabula, 176 / L'influence possible de Stace et de Lucain, 179 / L'organisation matérielle du manuscrit A, 182.

Chapitre X – Le transfert d'une inévitable culpabilité : de l'épique au romanesque, 187

    Le clerc et le prince : Sebille et Eneas, 188 / L'ambivalence d'Eneas : le héros problématique, 192 / D'un coupable à l'autre : Pâris et Dido, 197 / Le héros et la mer, 205.

Chapitre XI – Périple rédempteur et modèle nuptial, 209

    Le Léthé et le nécessaire oubli, 211 / Des incertitudes de la Fortune à l'Amour unificateur, 217 / Le modèle nuptial et la tradition de l'épithalame, 227.

Conclusion, 235

Bibliographie sélective, 245

Avis et commentaires