L' écoute de l'analyste - Laurence Kahn - Fil rouge (le) - Format Physique et Numérique | PUF  

L' écoute de l'analyste

Image: 
L' écoute de l'analyste
Sous-titre: 
De l'acte à la forme
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Catégorie: 
Livre numérique
Date de parution: 
17/09/2015
20,99 €
Article attaché: 
Disponible
Disponible en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Qu’attendre d’un ouvrage psychanalytique sinon une réflexion sur le travail du psychanalyste, sur cette écoute si singulière où il prend sa source ? Ce livre est plus encore : il conduit une réflexion rigoureuse sur ce qui organise le tissu même de la « vie de l’âme », sur les éléments constitutifs de la psyché, sur ce qui l’anime et la construit dans ses formes palpables – rêve, pensée, symptôme, transfert. Il distingue ce qui émeut, ce qui affecte, ce qui veut, ce qui agit. Il dessine les voies sensibles par lesquelles cela se transmet : configurations qui apparaissent, qui se transforment et se déforment, qui souvent naissent plus qu’elles ne renaissent au cours du processus analytique.
Écouter l’inconscient implique de discerner toutes les formes dans lesquelles il peut se manifester. Entre la surface et le fond, il faut reconnaître « l’action de la forme ».


Caractéristiques

Nombre de pages: 
272
Code ISBN: 
978-2-13-074238-8
Numéro d'édition: 
1

Sommaire

Table des matières: 

Introduction : Le chemin indirect
La surface et le fond
Percevoir et spéculer
Surplomber
Le pacte avec le diable


Chapitre premier. — Traitement de la surface : l’attention excitée
La lacune et la scène
Modification de l'écoute
L'attention à l'exitant
Désarticulation de la surface
Fractionnement de l'intensité


Chapitre II. — La présentation ne représente pas
Rupture avec le romantisme
L'original n'existe pas
La puissance de la forme : le conflit des vouloirs
Dislocation de la référence
Reviviscence hallucinatoire
La force présentante


Chapitre III. — Forme et force : la « dramatisation »
« Car à présent tout est processus »
Entre poétique et physiologie: « l'inconscient » selon Jean Paul
Décomposer la présentation
Fonction hallucinatoire de la Dramatisierung
Un renoncement trop onéreux ?


Chapitre IV. — Les embûches de l’affect
Frourvoiement par l'affect
Quantité, qualité : discorde dans l'intensité
L'indifférence de l'écoute et la permanence du trouble
Paradoxe du symbole: entre traduction et mutisme
À l'origine, l'expression
Solution culturelle du meurtre
 
Chapitre V. — Être peintre ou poète
Mal rendu : variations sensorielles de l'écoute
Conditions formelles de l'énonciation
Clinique du rythme
Retour sur la valeur
L'inutilisable


Chapitre VI. — Sensation, acte, affect
« Esthétique » et économique
L'expression
Quand l'affect subjugue...
Préformes de la forme


Chapitre VII. —  L’incarnation transférentielle
La déformation par transfert
« In presentia »
Autre présence
D'un nécessaire fond hallucinatoire dans le langage
Désignifié ou déqualifié ?
Ni image, ni figure, ni signe : la réincarnation


Chapitre VIII. — Traitement de l’agir transférentiel : le double réglage de l’attention
Freud et Lipps : le facteur quantitatif de la représentation
Percevoir, désirer, penser
Sensibilité inconsciente, tracés sensoriels
Voies motrices de la qualification du transfert
Un affect en latence ?
Perlaboration, réalités et surinvestissement en attention


Conclusion :  L'échafaudage et le bâtiment
Quelle métaphysique ?
Où la vérité pose-t-elle le pied ?
Donnée réelle ou Wahnwitz
Kant détourné: la Darstellung et le schème
Rêver la confirmation
« Un atome de perception restitué »
Ultime lisière : l'hallucinatoire et l'hallucination 



 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Laurence Kahn, helléniste avant de devenir psychanalyste, est membre titulaire de l’Association psychanalytique de France. Elle a publié de nombreux articles et plusieurs ouvrages : Hermès passe ou les ambiguïtés de la communication (Maspero), La Petite maison de l’âme (Gallimard), Sigmund Freud 1897-1904 (PUF), Cures d’enfance (Gallimard), Fiction et vérité freudiennes (Balland) et Faire parler le destin (Klincksieck).

Avis et commentaires