L’invention de l'Église - Bénédicte Sère - Hors collection - Format Physique et Numérique | PUF  

L’invention de l'Église

Image
L’invention de l'Église
L’invention de l'Église
Sous-titre: 
Essai sur la genèse ecclésiale du politique, entre Moyen Âge et Modernité
Auteur: 
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
11/09/2019
24,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

En un va-et-vient constant entre Moyen Âge et Modernité et par une enquête méthodique des sources archivistiques comme des auteurs de toutes les époques, des plus anciennes aux plus contemporaines, Bénédicte Sère montre comment, sur le temps long des derniers dix siècles, l’Église a engendré quelques-unes des matrices institutionnelles de la Modernité politique occidentale.
En renouvelant notre perception de la genèse ecclésiale des temps nouveaux, l’auteur nous donne à lire un Moyen Âge qui nous renseigne sur notre époque, ses débats et ses passions.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
288
Code ISBN: 
978-2-13-078655-9
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.3 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction

Chapitre I – Conciliarisme : de la réalité historique à la cristallisation historiographique
Les théories autour du concile au XVe siècle 
Le détournement politique du conciliarisme à l’époque moderne
Le récit contemporain, nouveau « grand narrative »

Chapitre II - Le constitutionnalisme, enjeu de la modernité politique ?
Quelles définitions ? 
Double continuité ou double rupture ? 
La question de la modernité politique

Chapitre III. Collégialité ou comment le Moyen Âge nous parle de notre contemporanéité
L’invention discursive d’une « collégialité » à Vatican II
La quête d’une linéarité historique
Le hiatus entre l’histoire des pratiques de la collégialité et le récit officiel de Vatican II

Chapitre IV. Repenser la réforme. Histoire de la réforme et histoire de l’anti-réformisme
La Réforme grégorienne inventée par le XIXe siècle 
L’historiographie contemporaine de la reformatio : une triple caution
La réforme : quelles définitions à l’heure des conciles du XVe siècle ?
L'anti-réformisme ou la potentielle subversivité du concept de reformatio
Perfection de l’Église et imperfection de la réforme

Chapitre V.– L'antiromanisme et son impensé médiéval
Antiromanisme et historiographie : un sujet essentiellement moderne
L’impensé médiéval de l’antiromanisme

Chapitre VI. Le Moyen Âge à l’épreuve du modernisme : entre médiévisme et médiévalisme
La crise moderniste, une crise religieuse au long cours : le « moment 1270 »
Le médiévalisme construit comme antimodernisme 
Les nouvelles déconstructions historicistes et laïcisantes

Chapitre VII. Infaillibilisme : anatomie d’un contre-sens
Les contextes du débat : 1870 et 1970
Le XIXe siècle et son besoin de légitimité 
Infaillibilisme et régime de vérité dans l’Église

Conclusion

Bibliographie générale
Index des noms
Remerciements

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Bénédicte Sère est maître de conférences HDR en histoire du Moyen Âge à l’université de Paris Nanterre et membre du CéSor-EHESS (Paris). Elle est spécialiste de la pensée philosophique médiévale et de l’acculturation des œuvres d’Aristote en terre latine ; d’histoire des émotions et d’anthropologie scolastique ; d’ecclésiologie et d’histoire politique de la pré-modernité.