Justice et littérature - Jacques Vergès - Questions judiciaires - Format Physique et Numérique | PUF  

Justice et littérature

Image: 
Justice et littérature
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
23/03/2011
19,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Essayons d’imaginer ce que sera l’avocat du futur. Jacques Vergès s’y est essayé ; laissons-lui la parole : « J’aimerais faire l’éloge de l’avocat du futur, capable de comprendre tous les hommes, les nomades du grand désert et les paysans des collines, les chasseurs de la brousse et les pêcheurs des lagunes, l’animiste, le chrétien, le bouddhiste et le musulman, l’athée et le taoïste. La victime et l’assassin, la dupe et l’escroc, la femme adultère et l’époux jaloux, l’aborigène et le colon, le terroriste et le légionnaire, le capitaliste et le prolétaire, le puritain et le débauché. Loup des steppes, renard des sables, à la fois numide, romain et grec, capable de toutes les métamorphoses, homme et bête, magicien et poète, faisant de ses procès une création permanente et d’une tragédie individuelle celle de tous, toujours en mouvement et assumant mieux que personne l’humanité tout entière. »
De la tragédie d’Antigone au scandale de l’affaire Calas, des mystères de Jeanne d’Arc à l’énigme de Jack l’Éventreur, Jacques Vergès nous plonge ici dans les arcanes des grands procès de l’histoire, plaidant avec brio en faveur d’une esthétique de la justice, nourrie de l’héritage mythique et littéraire.


 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
240
Code ISBN: 
978-2-13-057538-2
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Chapitre premier. — De l'œuvre judiciaire à l'œuvre littéraire : une parenté formelle
Antigone, une tragédie en forme de procès
Jeanne d'Arc, un procès en forme de tragédie

Chapitre II. — Une parenté de fond : l'exemple de Jack l'éventreur
Cinq meurtres rituels
Les douze visages de l’inconnu

Chapitre III. — Les écrivains, juges d'instruction
Dostoïevski mène l'enquête
Voltaire mène la contre-enquête

Chapitre IV. — Contre la vengeance de la partie civile : Les Euménides d'Eschyle
Le retour du talion
L’art nous enseigne la justice

Chapitre V. — L'accusation : conformisme ou retournement ?
Pinard, sentinelle du conformisme
Saint-Just, procureur hors-la-loi

Chapitre VI. — La défense, entre pensée unique et révolution
Von Salomon, le procès des Réprouvés
Les avocats du FLN ou le rire du bretteur
Speer, stratège judiciaire : l'incroyable connivence

Chapitre VII. — Balzac, juge-commissaire : l'affaire Birotteau

Chapitre VIII. — L'accusé, cet inconnu
André Gide, Souvenir de la cour d'assises
Antoine-Julien, entre fait divers et mythification
Le mystère de Violette Nozière

Chapitre IX. — Beauté du crime
L'erreur de Thomas de Quincey
De Gilles de Rais à Barbe-Bleue
Lady Anne et Chimène
Beauté du crime
Qui était Pauline Dubuisson ?


Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Avocat au barreau de Paris, Jacques Vergès est également l’auteur de nombreux ouvrages traduits en plusieurs langues. Il a notamment publié Les erreurs judiciaires (PUF, « Que sais-je ? », 2002), La justice est un jeu (Albin Michel, 1992), De la stratégie judiciaire (Minuit, 1968 ; rééd. 1987), Dictionnaire amoureux de la justice (Plon, 2002) et Que mes guerres étaient belles (Le Rocher, 2007).


 

Avis et commentaires