Journal de la psychanalyse de l'enfant - n°1/2016 - - Journal de la psychan de l'enfant - Format Physique et Numérique | PUF  

Journal de la psychanalyse de l'enfant - n°1/2016

Image: 
Journal de la psychanalyse de l'enfant - n°1/2016
Sous-titre: 
Le transitionnel dans la cure
Aucun commentaire pour le moment
Catégorie: 
Revue
Date de parution: 
13/04/2016
27,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Deux caractères importants caractérisent, selon Winnicott, l’objet transitionnel : le fait d’être non-moi, d’une part, c’est-à-dire de nature strictement étrangère au sujet humain, et, d’autre part, de ne pouvoir tenir son rôle que si, et uniquement si, le sein maternel a déjà été intériorisé par le bébé et constitué en objet interne « suffisamment bon »…
Quelle place ces objets "transitionnels" occupent-ils dans le monde interne ? Leur nature « non-moi » les maintient-elle extérieurs à l’objet interne, simplement appauvri, voire amputé de sa richesse émotionnelle ? Finissent-ils, au contraire, par devenir partie intégrante de cet objet, partie automatisée mais dévitalisée d’un sein introjecté, devenus à des degrés divers une « mère morte » au sens de Green (Green, 1983), non pas par défaillance de fonction de pensée, mais par incorporation d’une partie inerte et non pensante qui réduit la partie active de la psyché maternelle ?
Cette question s’introduit dans la cure, avec consoles et portables. Le choix de l’interdiction provoque parfois des réactions émotionnelles vives, témoins du degré d’intolérance à la frustration convoquée par une simple parole. La psychanalyse « à distance » trouve même dans la technologie une raison d’être qui ne peut que poser question.
Une vaste et difficile question technique s’ouvre actuellement aux psychanalystes. Sans doute est-il important de repenser à l’objet transitionnel, de ne pas introduire des objets sans vie, inertes ou programmés, sans qu’ils soient investis d’une projection pensante, d’une réflexion qui les anime… Des objets capables de devenir porte-mémoire d’un moment relationnel et qui n’attaquent pas la capacité psychique à traiter, transformer et contenir les émotions. Sans doute serait-il prudent, dans l’espace de nos cures, de garder présente à l’esprit cette pourtant célèbre phrase d’Alphonse de Lamartine (1830) : "Objets inanimés avez-vous donc une âme qui s’attache à notre âme et la force d’aimer ?"


Caractéristiques

Nombre de pages: 
288
Code ISBN: 
978-2-13-073400-0
Numéro de tome: 
11
Numéro d'édition: 
1
Format
13.5 x 21.5 cm

Sommaire

Table des matières: 

Le transitionnel dans la cure

Le comité éditorial, Introduction
Donald Winnicott, Le destin de l’objet transitionnel
Bruno Romanzin, Objets autistiques et objets transitionnels
Jean-Claude Guillaume, Usages et mésusages de l’objet transitionnel
Cléopâtre Athanassiou-Popesco, Etude des fondements du concept d’objet transitionnel
Catherine Dupuis-Gauthier, Les destins contrariés de l’amour. L’agressivité et la haine chez Winnicott
Bernard Golse, Le « sense of being » et l’intersubjectivité
Didier Houzel, Le sentiment de continuité d’existence
Jean-Baptiste Desveaux, Penser le soin des adolescents en institution à partir de Winnicott
Riccardo Lombardi, Le transfert sur le corps

Document
Colin James, La notion de « Containing » chez Bion et de « holding » chez Winnicott dans le contexte de la matrice de groupe 

Espace Forum

Notes de lecture

Le Contre-trasnfert corporel. Une clinique psychothérapeutique du corps, de Catherine Potel (par F.  Joly) 
Jouer avec Winnicott, d’André Green (par F. Joly)
L’Extension de la psychanalyse Pour une métapsychologie de troisième type , d'André Green (par J.-C. Guillaume)
Le Cerveau et le monde interne : une introduction à la neuro-psychanalyse, de Mark Solms et Oliver Turnbull (par A. Quesney)
Revue française de psychosomatique, n° 47, 2015 (par M. Rodriguez) 
Eviter les émotions, vivre les émotiosn, d’Antnino Ferro (par J.-B. Desveaux)
      
Recommandations aux auteurs


 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Revue dirigée par Didier HOUZEL professeur de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent à l'université de Caen et chef de service de pédopsychiatrie au CHU de Caen

Avis et commentaires