Jean-François Lyotard : questions au cinéma - Jean-Michel Durafour - Intervention philosophique - Format Physique et Numérique | PUF  

Jean-François Lyotard : questions au cinéma

Image: 
Jean-François Lyotard : questions au cinéma
Aucun commentaire pour le moment
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
21/10/2009
22,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

La pensée du cinéma ne rencontre d’ordinaire Jean-François Lyotard, dans ses textes sur le cinéma ou non, que par le biais de deux activateurs : l’acinéma (le cinéma expérimental) et le figural. Ces deux activateurs, au demeurant, sont fortement représentatifs de la position paradoxale de Lyotard pour les études cinématographiques : si l’acinéma a été le plus souvent critiqué pour sa radicalité voire son sectarisme, n’ayant de fait guère de postérité, il en va tout autrement du figural, lequel a trouvé dans les films un terrain fertile d’investigation. Tout autant représentative est la méconnaissance en théorie du cinéma de nombreux autres textes de Lyotard portant sur le cinéma ou sur des films, et dont on ne parle jamais, ainsi que de sa philosophie postérieure à sa période libidinale, qui ne semble pas avoir encore trouvé d’échos particuliers en régime filmique. Le présent ouvrage fait précisément le pari de ces deux directions. À partir d’un autre Lyotard, ou du même mais envisagé très différemment, se dessinera progressivement une possibilité de penser le cinéma qui ne devra plus rien au figural, à l’abstrait ou à l’expérimental, dont Lyotard le premier a fini par revenir, mais qui, singulièrement, ouvrira à une originale théorie du cinéma figuratif. « Méfiance envers les figuratifs quand ils ont de l’âme », peut-on lire dans Que peindre ?



Caractéristiques

Nombre de pages: 
168
Code ISBN: 
978-2-13-057698-3
Numéro d'édition: 
1
Format
13.5 x 20 cm

Sommaire

Table des matières: 

Chapitre premier. — Une rencontre toujours différée ?
1. De quelques raisons de n’avoir pas dû entreprendre ce livre
2. Diablerie : une athéorie du cinéma
3. Le crochet kantien
4. De la manière dont il faut envisager ce livre en régime esthétique lyotardien

Chapitre II. — L’acinéma
1. Les mouvements du cinéma
2. Les deux acinémas : exo-, endo-
Stan Brakhage : cinéma légal
Andy Warhol : cinéma létal
3. Acinéma : métèque
4. Désir de cinéma
Michael Snow : mouvementer le mouvement
5. Dispositif et parodie
Anthony McCall : lumière sculpture image
6. Conclusion sur l’acinéma. Marchand/marcheur

Chapitre III. — Le cinéma
1. Faux problème ou classification arrangeante : le filmique et le figuratif
2. Et si le cinéma figuratif était l’exact enjeu de l’acinéma
Éric Rohmer : un rayon sur le noir
3. Figural, figuratif
Philippe Grandrieux : montage cannibale
4. Figuratif et invention
5. Le moment hyperréaliste : traquer la présence absolue par le trop de ressemblance
Alfred Hitchcock I-II : enter en matière
6. Cinéma, présence et sublime
Roberto Rossellini : larmes volcaniques

Avec Rohmer en musique

Index des films
Index des noms propres
Bibliographie des textes cités


 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

J.-M. Durafour est philosophe et spécialiste du cinéma. Il a enseigné l’esthétique du cinéma, ainsi que les théories du cinéma et de l’image, à l’Université Charles-de-Gaulle Lille 3 et à l’École normale supérieure Lettres et Sciences humaines. Il enseigne actuellement à l’Université Paris Diderot-Paris 7. Il est par ailleurs membre associé de l’UMR ARIAS et de l’équipe de recherche ARIMES à l’Université Lumière Lyon 2.


 

Avis et commentaires