Introduction à l'éthique - Jean-Cassien Billier - Licence - Format Physique et Numérique | PUF  

Introduction à l'éthique

Image: 
Introduction à l'éthique
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
13/01/2010
15,50 €
Article attaché: 
En rupture
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

L’éthique doit-elle accorder la priorité à l’évaluation des conséquences de nos actes ?
L’éthique doit-elle se détourner des conséquences de nos actes et accorder la priorité à des règles que nous devrions suivre absolument ?
L’éthique ne doit-elle pas bien plutôt s’attacher à la construction et au perfectionnement de nous-mêmes comme agents moraux vertueux ?

Cet ouvrage a pour but d’introduire le lecteur dans les argumentations philosophiques défendant chacune des trois méthodes permettant de penser l’éthique : le conséquentialisme, la déontologie et l’éthique des vertus. Il entend donner les clés des nombreux débats actuels sur les questions d’éthique en fournissant les données fondamentales de la discipline et en expliquant les apports de la philosophie contemporaine en la matière.


 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
288
Code ISBN: 
978-2-13-057141-4
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction

PREMIÈRE PARTIE. — LE CONSÉQUENTIALISME
I. La perspective conséquentialiste
Le paradoxe du conséquentialisme
Trois objections au maître argument conséquentialiste
Conséquentialisme standard et conséquentialismes sophistiqués
II. L'utilitarisme moral et ses attraits
L'utilitarisme et les malentendus qui l'entourent
L'utilitarisme et le rejet de toute métaphysique en morale
L'égalitarisme utilitariste
L'apparente éviction de la question des vertus de l'agent moral
III. Les principes fondamentaux de l'utilitarisme moral
Le welfarisme
Le conséquentialisme
Le prescriptivisme universaliste
La maximisation
L'impartialisme
IV. Développement de l'utilitarisme classique
Jeremy Bentham (1748-1832)
John Stuart Mill (1806-1873)
Henry Sidgwick (1838-1900)
George Edward Moore (1873-1958)
V. Comment définir l'utilité ?
L'utilité comme hédonisme
L'utilité comme eudémonisme ou comme état mental non hédoniste
L'utilité comme satisfaction des préférences
L'utilité comme satisfaction des préférences informées

SECONDE PARTIE. — MORALES DÉONTOLOGIQUES ET ÉTHIQUES DES VERTUS VERSUS CONSÉQUENTIALISME
I. Objections anti-utilitaristes
Objection déontologique : l'utilitarisme aboutit à des résultats inacceptables
Objection déontologique et vertueuse : l'utilitarisme est inapplicable en dehors des situations d'urgence
Objection déontologique et vertueuse : l'utilitarisme est incompatible avec le respect du caractère distinct des personnes et avec l'idée même de « droits »
Objection déontologique et vertueuse : l'utilitarisme est incapable de rendre compte de l'« épaisseur » de la vie morale
II. La perspective déontologique
L'idée de contrainte déontologique et ses deux grandes variantes
L'idée de contrainte déontologique et son rapport à l'agent moral
III. Déontologie et éthiques du commandement divin
Structure et variantes des éthiques du commandement divin
Le dilemme de l'Euthyphron
IV. La déontologie morale kantienne et l'alternative déontologique rossienne
La déontologie morale kantienne
La déontologie morale de W.D. Ross
Les deux niveaux de la réflexion morale selon Richard Mervyn Hare
V. Contractualisme moral et déontologie
L'idée de rationalité procédurale
Contractualisme moral, rationalité procédurale et culture démocratique selon John Rawls
Le contractualisme moral de Thomas Scanlon et celui de Jürgen Habermas
VI. Structure et difficultés du perfectionnisme moral des éthiques des vertus
Qu'est-ce qu'une éthique des vertus ?
Quatre questions aux éthiques des vertus

Conclusion

Bibliographie
Index


 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Jean-Cassien Billier est professeur agrégé de philosophie à l’Université de Paris Sorbonne-Paris IV où il enseigne la philosophie morale.


Avis et commentaires