Histoire, géographie et géopolitique du monde contemporain - Florian Louis - Manuels hors collection - Format Physique et Numérique | PUF  

Histoire, géographie et géopolitique du monde contemporain

Histoire, géographie et géopolitique du monde contemporain
Histoire, géographie et géopolitique du monde contemporain
Auteur: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
29/09/2021

Résumé

Le monde dans sa totalité, du début du XXe siècle à nos jours. Aussi vaste que stimulant, le programme d’Histoire, géographie et géopolitique du monde contemporain professe une ambition à la hauteur de son sujet : rendre compte de l’ensemble des enjeux géopolitiques du monde actuel.

Parce que la réussite dans une pareille matière est autant affaire de savoirs que de savoir-faire, le présent ouvrage, conçu par une équipe d’enseignants en classes préparatoires chevronnés, permet d’acquérir tant les connaissances que la maîtrise des raisonnements attendus par les jurys. Au fil des deux années de classe préparatoire, il fera office de compagnon pour approfondir le cours au fur et à mesure qu’il sera traité par le professeur. À l’approche des concours, il servira à revoir le programme d’une seule traite. 

Structuré de manière à suivre exactement l’ordre du programme, ce manuel comprend :

– un cours clairement organisé et nourri de nombreux exemples actualisés ;

– une chronologie qui met en perspective les différentes aires géographiques ;

– des repères biographiques ;

– un glossaire détaillé ;

– une méthodologie explicite s’appuyant sur des conseils concrets ;

– des sujets corrigés ;

– des bibliographies thématiques et commentées.

 

Caractéristiques

Nombre de pages: 
768
Code ISBN: 
978-2-13-083071-9
Numéro d'édition: 
1
Format
17.5 x 24 cm

Sommaire

Table des matières: 

Principaux sigles

Introduction • De quelle discipline l’HGGMC est-elle le sigle ?

I. Histoire, géographie et géopolitique : le temps des rapports délétères (fin du XIXe siècle-années 1950)

A. La géopolitique : une entrée par effraction dans le champ historique et géographique français

1. Un souffle géopolitique venu de l’extérieur

2. L’histoire, entre certitudes et indifférence

3. La géographie, de l’inspiration à la renonciation

B. Les péchés capitaux de la géopolitique aux yeux des historiens et des géographes

1. Trop récente et imprécise

2. Trop ambitieuse et prétentieuse

3. Trop partiale et trop allemande

II. Histoire, géographie et géopolitique : le temps des décloisonnements et des rapprochements (années 1950-2000)

A. Effervescences et rapprochements

1. L’École des Annales et la géohistoire de Fernand Braudel

2. L’histoire des relations internationales de Pierre Renouvin et Jean-Baptiste Duroselle

3. Des International Relations aux World Politics états-uniennes

B. Une géopolitique française enfin assumée

1. L’impulsion d’Yves Lacoste

2. La floraison et le succès des années 1980-2000

3. Une discipline hégémonique ou polémique ?

III. Histoire, géographie et géopolitique : trois rapports au monde complémentaires

A. Une mutualisation féconde de leurs spécificités

1. L’histoire : l’approche diachronique et globale

2. La géographie : l’approche spatiale et diatopique

3. La géopolitique : l’approche par les représentations et les prospectives

B. Les grands dilemmes de la géopolitique contemporaine

1. Réaliste ou idéaliste ?

2. Expérimentale ou théorique ?

3. Neutre ou engagée ?

Partie 1

LES GRANDES MUTATIONS DU MONDE DE 1913 À NOS JOURS

 

Chapitre 1 • De 1913 au début des années 1990 : un monde entre guerres et crises

I. Tableaux géopolitiques du monde en 1913, 1939 et 1945

A. Tableau géopolitique du monde en 1913 : un hégémon encore européen

1. « Première mondialisation » ou européanisation du monde ?

2. Une hiérarchie des puissances en recomposition

3. Un ordre mondial instable et conflictuel

B. Tableau géopolitique du monde en 1939 : l’Europe et le monde au bord du gouffre

1. Le lourd héritage des traités de paix de 1919-1920

2. Le monde de 1939 subit encore les conséquences de la crise de 1929

3. Dès 1935, une irrésistible marche à la guerre

C. Tableau géopolitique du monde en 1945 : une nouvelle donne géopolitique

1. Un désastre matériel, humain et moral sans précédent

2. Un profond reclassement des puissances

3. L’enjeu fondamental de l’année 1945 : gagner la paix grâce à de nouvelles OIG

II. Géopolitique de la guerre froide et de la décolonisation, de 1945 au début des années 1990

A. Genèse de la guerre froide

1. De la Grande Alliance au divorce des deux Grands

2. L’année 1947 : acte de naissance de la guerre froide

B. Une guerre froide avec ses rythmes, ses crises et ses rémissions (1947-1991)

1. La guerre froide s’empare du monde (1947-1953)

2. Dégel, coexistence pacifique et détente (1953-1975)

3. La « guerre fraîche » et la fin de la guerre froide (1975-1991)

C. Géopolitique de la décolonisation : le tiers monde et l’ordre bipolaire

1. Les causes et les étapes de la décolonisation

2. Une variété de formes de décolonisations

3. Les pays émancipés face aux défis politiques de la période postcoloniale

III. Géopolitique des conflits entre 1945 et 1990

A. Le conflit bipolaire : une « guerre hyperbolique » hypothétique

1. Conjurer et maîtriser la rivalité nucléaire

2. Accepter et rechercher une conflictualité indirecte et périphérique

3. Risquer l’échec : les « bourbiers » vietnamien et afghan

B. Les conflits coloniaux et postcoloniaux

1. Les guerres de libération nationales

2. Les guerres postcoloniales intra-étatiques

3. Les guerres postcoloniales interétatiques

C. Un conflit polymorphe : Israéliens vs Arabes et Palestiniens

1. Un conflit conventionnel

2. Un conflit asymétrique

3. Un conflit onusien

Chapitre 2 • Le monde depuis les années 1990 : entre ruptures et

recompositions géopolitiques

I. Un monde unipolaire délivré de la peur et du désordre ? (1990-2003)

A. L’« hyperpuissance » états-unienne au chevet du monde

1. Un hard power inégalé

2. Un soft power au firmament

3. La Pax Americana

B. Un nouvel ordre multilatéral et pacifié

1. L’ONU ressuscitée

2. Les progrès de la démocratie

3. Le recul de la conflictualité interétatique

4. Un début de dénucléarisation

C. L’« illusion unipolaire »

1. De la mondialisation culturelle au choc des civilisations

2. Les États-Unis, un reluctant sheriff de plus en plus unilatéraliste

3. L’intervention états-unienne en Irak en 2003 : un fiasco et un tournant

II. La recomposition d’un monde multipolaire : entre rééquilibrages et conflits (du début des années 2000 à nos jours)

A. Une architecture des puissances multipolaire

1. La puissance états-unienne entre doutes et résilience

2. La Chine : l’hégémonie à portée de main

3. Le retour en force de la Russie

4. De nombreux prétendants à la puissance

5. L’énigme géopolitique européenne

B. Les points chauds de la conflictualité contemporaine : essai de typologie

1. Le Moyen-Orient et l’Afrique : une conflictualité endémique

2. L’Asie : une conflictualité latente

3. L’Arctique : une conflictualité en devenir ?

C. Vers un XXIe siècle lourd de menaces ?

1. Entre prolifération étatique et nucléaire

2. Les risques géopolitiques de l’Anthropocène

3. L’extension et la sophistication du domaine de la guerre

III. Crises et redéfinition de la gouvernance mondiale

A. L’installation d’une « gouvernance » multilatérale après 1945

1. De l’ONU au système onusien

2. FMI, GATT et Banque mondiale

3. L’expérience communautaire européenne

B. Un multilatéralisme de façade et une « gouvernance » verrouillée par l’Occident

1. Les vaines tentatives du « groupe des 77 » et de la CNUCED

2. Une gouvernance économique à sens unique

3. Les déséquilibres et les fragilités du multilatéralisme onusien

C. Réinventer une gouvernance mondiale pour le XXIe siècle

1. S’ouvrir à une multiplicité d’acteurs

2. S’accorder autour des « biens publics mondiaux »

3. Se prémunir contre le retour des stratégies de puissance

Chapitre 3 • L’économie mondiale d’un siècle à l’autre

I. Économie, croissance et société dans les pays occidentaux de 1913 à 1945 154

A. Les guerres mondiales : des moments destructeurs et fondateurs sur le plan économique

1. La guerre : un choc économique

2. L’interventionnisme économique étatique

3. La guerre, un laboratoire social

B. Les cycles économiques courts et heurtés de l’entre-deux-guerres

1. La crise de 1920-1921

2. Les années folles

3. La Grande Dépression

C. La lenteur des transformations sociales

1. Le monde paysan

2. Le monde ouvrier

3. Le monde éclaté de la bourgeoisie

II. Des modèles de croissance concurrents de 1945 aux années 1970

A. Les PDEM (pays développés à économie de marché) de 1945 à 1973 : une croissance intensive et qualitative au service du développement

1. Les facteurs exogènes et endogènes du cercle vertueux de la croissance

2. Une croissance différenciée sur le plan sectoriel, social et géographique

3. Une croissance inégale et critiquée

B. L’URSS et les pays socialistes de 1945 à 1973 : une croissance en trompel’œil et déséquilibrée

1. Des économies étatisées et intégrées dans un bloc dirigé par l’URSS

2. Des résultats ambigus

3. Une nécessité autant qu’une gageure : les tentatives de réformes économiques .

C. Les pays du tiers monde de 1945 à 1973 : une croissance fragile en mal de développement

1. Le lourd héritage de la décolonisation aggravé par de nouveaux défis internes

2. Les obstacles externes au décollage économique

3. Le tiers monde : une variété de politiques de croissance

III. Le temps des convergences économiques des années 1970 à nos jours

A. Le temps des crises et des remises en cause (1970-1980)

1. Les PDEM face aux trois chocs économiques des années 1970-1980

2. L’effondrement des économies socialistes (1970-1980)

3. L’éclatement économique du tiers monde (1970-1980)

B. Une convergence vers une « troisième mondialisation » (1980-2010)

1. Une mutation du capitalisme

2. Une extension du capitalisme

3. Une explosion et une diversification des échanges

C. De l’hypermondialisation à la démondialisation ? (de 2010 à nos jours)

1. Une mondialisation à bout de souffle ?

2. L’hyperconcurrence et la fin du « doux commerce »

3. Une croissance inégale pour une nouvelle lutte des classes globale ?

 

Partie 2

LA MONDIALISATION CONTEMPORAINE : RAPPORTS DE FORCE ET ENJEUX

Chapitre 1 • Acteurs, dynamiques et espaces de la mondialisation

I. La mise en réseaux du monde

A. Les flux matériels

1. Un contexte favorable

2. Les FTN au cœur de la prolifération des flux

B. Les flux immatériels

1. La révolution des TIC (technologies de l’information et de la communication)

2. Les flux de services

3. Les flux financiers

4. Les flux d’information

C – Les flux humains

1. La complexification du phénomène migratoire

2. Pourquoi migrer ?

3. Les itinéraires migratoires

4. Tous itinérants ?

5. La massification du tourisme

II. Les acteurs de la mondialisation : qui contrôle les flux ?

A. Les États : victimes de la mondialisation ?

1. Le consentement des États ?

2. L’union fait la force : les OIG

3. Vers une gouvernance mondiale ?

B. Les entreprises : maîtresses de la mondialisation ?

1. De l’internationalisation à la transnationalisation des entreprises

2. Transnationales ou apatrides ?

3. Le pouvoir des entreprises

C. Les ONG : vigies de la mondialisation ?

1. Des ONG influentes…

2. … et influençables

D. Du touriste au terroriste : tous acteurs de la mondialisation ?

III. Les territoires de la mondialisation : centres, périphéries et nouvelles frontières

A. Un monde polycentrique

1. La Triade : une centralité contestée

2. Le dynamisme des interfaces

3. Les métropoles concentrent activités stratégiques et pôles décisionnels

4. Les métropoles entre compétition et coopération

B. Des périphéries plurielles

1. Sous-mondialisation ou malmondialisation ?

2. Les espaces non métropolitains condamnés à la périphéricité ?

3. Aux marges des villes

C. Mer, air et cyber : les nouvelles frontières de la mondialisation

1. La planète bleue : les espaces maritimes à l’heure de la mondialisation

2. La course à l’espace, de la guerre froide au New Space

3. Le cyberespace : un monde sans frontières ?

Chapitre 2 • Les défis du développement et les enjeux d’un monde durable

I. Les défis géopolitiques et géoéconomiques du développement durable

A. Rendre le développement durable

1. Du développement

2. …au développement durable

B. Trop d’hommes sur Terre ?

1. La transition démographique

2. La transition urbaine

3. Une « transition gérontique » ?

4. Heurs et malheurs des politiques démographiques

C. L’enjeu sanitaire

1. Inégaux face à la mort : la fracture sanitaire

2. Le retour des pandémies

II. Les ressources, un enjeu stratégique

A. Les aliments : du défi quantitatif au défi qualitatif

1. La raréfaction des famines

2. Persistance et renouveau de l’insécurité alimentaire

3. Nourrir les agriculteurs

4. Privilégier la qualité à la quantité

B. L’eau : une abondance en trompe-l’œil

1. L’inégal accès à l’eau

2. Une consommation croissante

3. L’enjeu qualitatif

4. L’eau, facteur de tension ou de coopération ?

C. L’énergie et les matières premières : vers la pénurie ?

1. Des ressources inégalement réparties

2. Des ressources surexploitées

3. Une exploitation polluante

4. Une source de conflictualité

III. Les défis géopolitiques et géoéconomiques du changement climatique

A. Manifestations et origines du changement climatique

1. « Du nouveau sous le soleil » (John McNeill)

2. Qui est responsable du changement climatique ?

B. La difficile lutte contre le dérèglement climatique

1. La nécessaire coopération internationale

2. Effondrement ou résilience ?

Chapitre 3 • La France, une puissance en mutation depuis les années 1990

I. Le modèle français : héritages, crises et transformations

A. Un modèle centralisé et protecteur

1. L’État centralisé a fait la nation

2. Les compromis fondateurs

3. De l’État gendarme à l’« État providentiel » (Dominique Schnapper)

B. Depuis les années 1970 : la France confrontée à une triple crise

1. Les crises économiques en chaîne

2. La crise identitaire accentuée

3. La République face à la montée des périls

C. Un rapport ambigu à la mondialisation

1. Une insertion réussie à l’économie mondialisée

2. Le désamour des Français pour la mondialisation

3. L’exception culturelle française menacée ?

II. La France et l’Europe, ce « machin » (de Gaulle) devenu multiplicateur de puissance

A. La France, microcosme européen

1. Une terre et un peuple

2. La France et les Français, une synthèse de la « civilisation » européenne

3. Se rapprocher des ennemis d’hier et expier les fautes du passé pour bâtir l’Europe d’aujourd’hui

B. Renoncer à la grandeur, pas à l’indépendance

1. L’Europe au secours de l’agriculture française

2. L’Europe, un instrument de la souveraineté énergétique de la France ?

3. Un multiplicateur de la puissance militaire et diplomatique de la France ?

C. La France, prospère province du « pays des Européens » (Sylvain Kahn et Jacques Lévy) ?

1. L’Europe, premier marché des entreprises françaises

2. Les fonds structurels européens, levier de la modernisation et des innovations françaises

3. Le retour sur investissement de la contribution de la France à l’Europe est-il insuffisant ?

III. La France, une puissance mondiale et maritime

A. La France défend la paix par le multilatéralisme mais ne refuse pas le combat

1. Une présence surdimensionnée dans les organisations internationales

2. L’armée française au défi de se réinventer

3. La tentation du désengagement

B. Atouts et limites de la francophonie

1. Le français, langue mondiale porteuse d’une culture universelle

2. Les enjeux économiques et géostratégiques de la francophonie

3. « La francophonie comme dogme est devenue l’un des obstacles à notre influence » (Gérard Chaliand)

C. Outre-mer et ZEE au cœur de l’influence française

1. La deuxième ZEE au monde

2. Les richesses de l’outre-mer français

3. Les faiblesses de l’outre-mer français

Partie 3

GÉODYNAMIQUE CONTINENTALE

Chapitre 1 • L’Union européenne, l’Europe et le monde

I. L’Union européenne et ses territoires : intégration et fragmentation

A. La construction européenne de 1945 à 1950 : un vieux rêve ressuscité

1. Les prodromes du projet européen avant 1945

2. La nécessité et l’urgence d’une Europe de la paix au sortir de la Seconde Guerre mondiale

3. Des ambiguïtés inaugurales appelées à durer : Europe fédérale ou Europe confédérale ?

B. De la « politique des petits pas » aux traités de Rome de 1957

1. Des premiers succès aux coups d’arrêt : de la CECA à la CED

2. De la relance de Messine aux traités de Rome de 1957

C. La construction européenne, entre approfondissement et élargissement (1957- 1992)

1. L’approfondissement pour une Europe prospère et solidaire

2. L’élargissement de l’Europe : plus d’États pour plus d’Europe ?

D. Le temps des doutes (1992-2020)

1. Le grand élargissement

2. Une Europe à plusieurs vitesses

3. L’unité européenne en péril ?

II. L’Union européenne et son voisinage proche : la Russie et l’espace méditerranéen

A. L’Union européenne et son visionnage oriental : une relation complexe et nécessaire avec la Russie

1. Des rapports ambivalents surmontés par une complémentarité économique récente (années 1990)

2. La dégradation du lien russo-européen au cours des années 2000

3. La crise ukrainienne : un point de non-retour dans les relations russo-européennes (depuis 2014) ?

B. L’Union européenne et son voisinage méditerranéen : une relation de plus en plus confisquée par la Turquie

1. Le Sud et l’Est méditerranéens : un espace d’opportunités et d’échanges de plus en plus modestes

2. Des liens institutionnels a minima, voire tendus

3. L’Union européenne et la Turquie : le test permanent

III. L’Union européenne et le monde

A. L’Union européenne : une « étrange superpuissance » (Pascal Buchan, 1993)

1. Le « complexe européen de la puissance » (Bastien Nivet, 2019)

2. Une puissance par délégation et par procuration : l’Europe « otanisée »

3. La difficile émergence de l’Europe puissance

4. Une puissance normative : un modèle européen ?

5. Une puissance européenne ou des puissances en Europe ?

B. L’UE en action

1. Une action humanitaire

2. Une action pour l’environnement

C. L’UE face à un monde en mutation

1. L’UE et les États-Unis

2. L’UE et les pays en développement

3. L’UE et la Chine

Chapitre 2 • L’Afrique subsaharienne

I. États, territoires, cultures et sociétés : héritages et dynamiques

A. Comment l’Afrique est-elle entrée dans l’histoire ?

1. Des « siècles d’or » (François-Xavier Fauvelle, Le Rhinocéros d’or, 2013)

2. Les cicatrices de la traite

3. La colonisation, deuxième choc

4. Le legs de l’Histoire : au-delà du clivage tradition/modernité

B. La question de l’État

1. Le choix de l’État-nation

2. Fonctionnement et dysfonctionnements des États africains

3. Aspirations démocratiques et construction nationale

C. La tentation de l’ailleurs

1. Des mobilités anciennes

2. Les migrations internes : de la nécessité à la contrainte

3. Sorties d’Afrique

II. De l’« émergence » au « développement »

A. La mesure du « sous-développement »

1. Affiner les indicateurs : la quantophrénie de l’Occident

2. L’insécurité de l’existence (I) : les défis sanitaire et alimentaire

3. L’insécurité de l’existence (II) : la brutalisation des sociétés (George L. Mosse)

B. « Bombe » ou « dividende » démographique ?

1. « L’Afrique, énigme démographique » (Henri Leridon)

2. « Il ne suffit pas à l’Afrique d’être jeune » (Jean-Pierre Guengant) : le défi de l’éducation

3. La révolution urbaine

C. Sortir du piège de l’extraversion

1. Le maintien de la dépendance

2. L’agriculture : promesses, déceptions et inconnues

3. Entreprises et entrepreneurs africains

III. Géopolitique de l’Afrique subsaharienne

A. Des ressources au cœur des convoitises

1. Un continent-source

2. Des conflits d’intérêts

3. Nouveaux partenariats, anciennes logiques ?

B. Un continent en guerre perpétuelle ?

1. L’enchevêtrement des causes et des échelles de conflits

2. L’emprise des trafics transnationaux

3. Comment sortir de la guerre ?

C. Vers une défragmentation de l’Afrique subsaharienne

1. L’Union africaine : au-delà du symbole

2. Des lions africains moteurs d’intégration ?

3. Fonder l’intégration sur des intérêts partagés

Chapitre 3 • Le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord

I. Les invariants d’une région complexe et centrale

A. Un Moyen-Orient « compliqué »

1. Une mosaïque religieuse

2. Une mosaïque ethnique et linguistique

3. Un corollaire : le fait minoritaire

B. Un Moyen-Orient convoité

1. Un carrefour géostratégique

2. L’espace des hydrocarbures faciles et abondants

C. Un Moyen-Orient comprimé

1. L’empreinte désertique

2. La pression démographique

3. Le stress hydrique

II. La stabilité et l’unité politique : les défis du MENA aux XXe et XXIe siècles

A. Une terre d’ingérences et d’influences étrangères ? (1913-2011)

1. Le jeu délétère des puissances européennes (1914-1945)

2. Le Moyen-Orient à l’épreuve de la guerre froide et de la Pax Americana (1945-2001)

3. Israël, une création occidentale ? (1948-2011)

B. L’impossible unité arabo-musulmane ?

1. La Nahda et ses ambiguïtés (XIXe -XXe siècles)

2. L’unité par le panarabisme ? (années 1950-1970)

3. L’unité par le panislamisme ? (années 1980-2000)

C. La géopolitique du MENA au début du XXIe siècle : un « puzzle inextricable »

1. La fin des ingérences ?

2. Le jeu des puissances régionales

3. Des « printemps arabes » de 2011 aux « mouvements d’octobre 2019 » : l’urgence des réformes politiques

III. De « l’arc des crises » à l’arc de la croissance ?

A. Des économies entravées, extraverties et dépendantes

1. Le poids de la rente des hydrocarbures

2. Le poids des guerres et des embargos

3. Le poids des blocages internes

B. Les leviers d’un take-off économique et social, source de développement

1. Passer de la rente à une Nahda technologique

2. La nécessité d’une intégration régionale et mondiale

3. D’indispensables réformes économiques et sociales

C. Une région aux multiples contrastes : essai de typologie

1. Des économies prospères et intégrées à la mondialisation

2. Des économies déséquilibrées et dépendantes d’un modèle rentier

3. Des économies en difficulté ou à la dérive

Chapitre 4 • Les Amériques

I. La géopolitique des Amériques

A. Un pavage étatique très inégal

1. Une divergence civilisationnelle d’origine coloniale

2. La cohésion de deux vastes « pays neufs » en Amérique anglaise

3. Le morcellement de l’Amérique hispanique en dix-huit États fragiles

4. Le Brésil, héritier de l’Amérique portugaise

5. Les petits États insulaires des Caraïbes

B. La contestation des hiérarchies néocoloniales

1. Les peuples amérindiens victimes de la spoliation coloniale

2. La question noire : les séquelles de la traite atlantique

3. L’atténuation du clivage entre WASP (protestants anglo-saxons blancs) et Latinos

C. La rivalité des projets d’intégration régionale

1. La surpuissance des États-Unis entrave une intégration institutionnelle panaméricaine

2. L’unilatéralisme états-unien en Amérique latine

3. Les décevantes intégrations latino-américaines

II. Les États-Unis : société, politique et puissance à l’époque contemporaine

A. La société : le rêve américain au défi des inégalités

1. Une civilisation de l’abondance

2. Le compromis fordiste

3. Des inégalités sociales aggravées par la mondialisation

B. La politique : une démocratie de combat

1. Les institutions : un partage systématique du pouvoir

2. Une rude compétition politique

C. La puissance : l’utopie d’une américanisation du monde

1. De la puissance malgré elle au culte de la puissance

2. De 1913 à 1941 : l’avènement d’une puissance mondiale

3. Depuis 1941, l’ambition d’un leadership mondial

III. Les émergences contrariées des États latino-américains

A. De l’extraversion libérale à l’introversion dirigiste (1913-1981)

1. Les limites de l’extraversion (1913-1929)

2. L’âge d’or du « développementisme » (années 1930-années 1950)

3. Des « miracles » au « mal-développement » (1950-1981)

B. Depuis 1982, une émergence ralentie par des crises à répétition

1. Les années 1980 : une « décennie perdue » ?

2. Une reprise qui s’accélère des années 1990 à 2012

3. Les divergences face aux difficultés des années 2010

C. Le bilan séculaire d’une émergence quasi généralisée

1. La réduction des écarts de développement entre États latino-américains

2. L’accroissement des écarts de développement à l’intérieur des États latino-américains

Chapitre 5 • L’Asie

I. Géopolitique d’une région multipolaire

A. Des héritages géo-historiques et culturels complexes

1. Des empires aux États

2. Une mosaïque culturelle

B. Vers une intégration politique régionale ?

1. Une coopération économique incomplète

2. Un embryon de coopération politique ? L’Organisation de coopération de Shanghai (OCS)

C. Quelle place pour les États asiatiques dans la gouvernance mondiale ?

1. Les relations avec les voisins (UE, Russie)

2. Les États-Unis : acteurs majeurs de la géopolitique asiatique ?

3. Une difficulté à parler d’une seule voix à l’échelle internationale

II. Les espaces asiatiques dans la mondialisation

A. L’Asie, d’une civilisation agricole à l’« atelier du monde »

1. De la civilisation agricole diffuse…

2. … à l’émergence industrielle spatialement concentrée

3. La tertiarisation de l’économie et ses conséquences socio-spatiales

4. Un développement marqué par des crises

B. L’insertion de l’Asie dans la mondialisation : le développement d’un soft power asiatique

1. L’Asie dans les échanges commerciaux mondiaux

2. Le soft power, outil du rayonnement asiatique ?

3. La métropolisation, manifestation spatiale de l’insertion de l’Asie dans la mondialisation

4. Les façades maritimes, interfaces majeures essentielles pour l’insertion de l’Asie

dans la mondialisation

III. Deux géants asiatiques : la Chine, puissance mondiale ; l’Inde, puissance émergente

A. Une population nombreuse, atout pour la puissance ?

1. Le contrôle du nombre, un enjeu géopolitique

2. Nourrir plus d’un milliard d’habitants : la souveraineté alimentaire, une question géopolitique

3. Les diasporas, relais de la puissance à l’étranger ?

4. Le contrôle des populations minoritaires : un enjeu géopolitique majeur

B. L’affirmation de la puissance s’appuie sur la maîtrise du territoire national

1. Le contrôle des frontières terrestres et maritimes, un enjeu de souveraineté nationale

2. Un territoire national mieux maîtrisé et intégré, au service de la puissance économique

C. La Chine, une puissance politique et militaire affirmée – l’Inde, une puissance militaire en devenir ?

1. Les « nouvelles routes de la soie » chinoises

2. Une course à l’armement ?

 

ANNEXES

Méthodologie de la dissertation d’histoire, géographie et géopolitique du monde

contemporain

Glossaire

Repères biographiques

L’insertion internationale des pays du G20

Chronologie générale

 

Index des noms 

Autour de l'auteur

Florian Louis est agrégé et docteur en histoire, professeur en classes préparatoires aux grandes écoles au Lycée Michel (Vanves).

Sébastien Bertrand, professeur en CPGE aux lycées Janson-de-Sailly et Chaptal (Paris).
Éric Darrasse, professeur en CPGE au lycée Sainte-Marie (Lyon).
Johanne Favre, professeur en CPGE au lycée Roosevelt (Reims).
Erwan Le Goff, professeur en CPGE au lycée Ernest-Renan (Saint-Brieuc).
Arnaud Pautet, professeur en CPGE au lycée Sainte-Marie (Lyon).
Charles Ridel, professeur en CPGE au lycée Lakanal (Sceaux).

39,00 €
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Nos recommandations

L'arme nucléaire

L'arme nucléaire

Bruno Tertrais

L'arme nucléaire

Bruno Tertrais

Pourquoi l'arme nucléaire semble-t-elle faire un retour dans les relations internationales ? Le risque de terrorisme nucléaire est-il réel ? Cet...

Géopolitique de l'Iran

Géopolitique de l'Iran

Thomas Flichy de la Neuville

Géopolitique de l'Iran

Thomas Flichy de la Neuville

Géopolitique de la Chine

Géopolitique de la Chine

Mathieu Duchâtel

Géopolitique de la Chine

Mathieu Duchâtel

La plus vieille civilisation du monde a toujours joué un rôle de premier plan dans les relations internationales : de la route de la soie aux routes...

Érythrée, un naufrage totalitaire

Érythrée, un naufrage totalitaire

Jean-Baptiste Jeangène Vilmer

Érythrée, un naufrage totalitaire

Jean-Baptiste Jeangène Vilmer

De quoi l’exode des Érythréens est-il le symptôme ? Ils sont des dizaines de milliers, chaque année, à fuir leur pays. Pourquoi risquer sa vie dans le...

La politique étrangère américaine

La politique étrangère américaine

Maxime Lefebvre

La politique étrangère américaine

Maxime Lefebvre

Exceptionnels, les États-Unis le sont par leur histoire, courte au regard des autres grandes nations du monde, par leur situation géographique éloignée des...

Géopolitique de la Russie

Géopolitique de la Russie

Jean-Sylvestre Mongrenier

Géopolitique de la Russie

Jean-Sylvestre Mongrenier

Parce qu’elle s’étend de l’Est européen à l’océan Pacifique, la Russie est à la croisée des grandes aires géopolitiques mondiales.
Au sud, le Moyen-...

ONG & Cie

ONG & Cie

Sylvain Lefèvre

ONG & Cie

Sylvain Lefèvre

La politique étrangère de la France

La politique étrangère de la France

Maxime Lefebvre

La politique étrangère de la France

Maxime Lefebvre

L’histoire de la politique étrangère de la France se confond avec celle de la construction de la nation. De la monarchie et l’empire napoléonien, notre...

Al-Qaida par l'image

Al-Qaida par l'image

Asiem El Difraoui

Al-Qaida par l'image

Asiem El Difraoui

Al-Qaida et la plupart des groupes alliés auraient probablement déjà disparu sans l’élaboration d’une stratégie de communication redoutable dont la...

Géopolitique de l'Ukraine

Géopolitique de l'Ukraine

Emmanuelle Armandon

Géopolitique de l'Ukraine

Emmanuelle Armandon

La guerre au nom de l'humanité

La guerre au nom de l'humanité

Jean-Baptiste Jeangène Vilmer

La guerre au nom de l'humanité

Jean-Baptiste Jeangène Vilmer

Quand peut-il être juste de bombarder au nom des droits de l’homme ? La guerre, même juste, fait des victimes civiles. Vaut-il mieux alors tuer ou laisser...

Les 100 mots de la géopolitique

Les 100 mots de la géopolitique

Pascal Gauchon

Les 100 mots de la géopolitique

Pascal Gauchon

La géopolitique allemande, d'« Espace vital » à « Ennemi ». La géographie anglo-saxonne, de « Heartland » à « Choc des...

Mon dictionnaire géopolitique

Mon dictionnaire géopolitique

Frédéric Encel

Mon dictionnaire géopolitique

Frédéric Encel

Toute croyance consiste à prendre une fiction pour une réalité, et par conséquent à nous persuader que pourrait être objet de notre perception ce qui n’est...

Qu'est-ce qu'une frontière aujourd'hui ?

Qu'est-ce qu'une frontière aujourd'hui ?

Anne-Laure Amilhat-Szary

Qu'est-ce qu'une frontière aujourd'hui ?

Anne-Laure Amilhat-Szary

Les frontières représentent aujourd’hui un enjeu complexe dans la vie des personnes. Elles relient et divisent, elles se font mobiles, s’individualisent...

Géopolitique du Proche-Orient

Géopolitique du Proche-Orient

Alexandre Defay