Histoire du droit privé français depuis 1804 - Jean-Louis Halpérin - Quadrige - Format Physique et Numérique | PUF  

Histoire du droit privé français depuis 1804

Image: 
Histoire du droit privé français depuis 1804
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
22/08/2012
19,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Pourquoi le Code civil a-t-il longtemps été considéré comme l’aboutissement d’une longue œuvre de maturation et d’unification des règles du droit privé ?
De quelle manière la progression des idées libérales modifie-t-elle son interprétation ?
Comment s’est-il adapté au renouvellement de la pensée juridique entre 1880 et 1945 ?
Comment cadre civiliste et Code civil rénové se maintiennent-ils depuis 1945 ?


L’histoire du droit privé depuis 1804 se doit d’abord d’être une histoire externe s’attachant aux sources (au sens large) de ce droit : la législation civile, la jurisprudence, la doctrine et la pratique. Mais il convient également d’envisager une histoire interne, proposant un essai d’histoire globale du système juridique issu de la codification napoléonienne. Ce manuel sert de préliminaire à cette démarche et invite à une réflexion sur l’autonomie du droit par rapport à la société.

 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
416
Code ISBN: 
978-2-13-058827-6
Numéro d'édition: 
2
Format
14.5 x 20 cm

Sommaire

Table des matières: 

Le Code civil, aboutissement et point de départ

I. — L'interprétation du Code civil
Au temps de l'exégèse
L'ordre des familles
Le règne des propriétaires
Les conquêtes du libéralisme

II. — L'adaptation du Code civil
Le renouvellement de la pensée juridique
Les retouches du droit familial
L'essor de la législation spéciale

III. — La survie du Code civil
Le maintien du cadre civiliste
La refonte du droit des personnes
La résistance du droit patrimonial


Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Jean-Louis Halpérin est professeur d’histoire du droit à l’École normale supérieure (Paris).

Avis et commentaires