Histoire du Parti communiste français - Stéphane Courtois - Thémis - Format Physique et Numérique | PUF  

Histoire du Parti communiste français

Image: 
Histoire du Parti communiste français
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/10/2000
24,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

En politique, à partir de sa fondation en 1920, le Parti communiste français (PCF) a toujours suscité intérêt ou méfiance, le plus souvent avec excès. Depuis le début des années 1980, son déclin généralisé se réalise dans une quasi-indifférence. Mais, malgré ses faiblesses, le PCF exprime une contestation radicale de la démocratie représentative et valorise une démocratie incarnative profondément ancrée en France. Parfaitement légitime et actuelle, l’histoire du phénomène communiste français reste difficile à écrire. Son étude pose de redoutables problèmes d’ordre politique, scientifique, sociologique, étroitement imbriqués.


*


Le PCF, né au congrès de Tours en 1920, est dès le départ un parti sui generis. Il s’agit en effet d’un parti politique, dans un pays qui n’admettait même pas l’existence des partis jusqu’en 1901 et qui sortait à peine d’une terrible épreuve de force avec l’étranger, dont le nom même semblait contradictoire à ses adversaires, qui se déclarait sans honte aux ordres de l’étranger, comme Lenine l’exigeait dans les conditions d’adhésion à la Troisième Internationale, et qui était violemment hostile à la démocratie libérale en vigueur depuis 1876. Voilà pourtant un parti qui sut prospérer malgré l’absence d’alliance et accaparer durablement une fonction tribunicienne sans que jamais le tribun l’emporte sur le parti, qui sut se créer, notamment en banlieue parisienne, un monde propre autour d’une culture et d’une solidarité communistes, et qui résista à de multiples revirements et aux atrocités commises par son parti frère pendant de si nombreuses décennies. Voilà un parti qui, en dépit de son extrémisme, joua un rôle central, tant on se définissait d’abord – intellectuels, artistes, hommes politiques ou syndicalistes –  par rapport au PCF. Voilà un parti qui attira, malgré son monolithisme ou peut-être grâce à lui, plus de grands esprits que la plupart des formations républicaines, et dont le protéisme politique et stratégique attira l’adhésion de masses fidèles et de compagnons de route fervents. En un mot, voilà un mystère. Ce mystère, Stéphane Courtois et Marc Lazar nous proposent de l’explorer et, dans la mesure du possible, de commencer à le percer à jour. Ils conduisent le lecteur dans une exploration aussi analytique que rigoureusement argumentée de l’histoire du PCF, celle des hommes et de leurs stratégies, mais aussi celle des vicissitudes de la fortune et de ses évolutions progressives, au-delà du monolithisme et de la constance de façade.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
496
Code ISBN: 
978-2-13-051063-5
Numéro d'édition: 
2
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

INTRODUCTION, 11


CHAPITRE PREMIER. — La naissance du Parti communiste français, 29


  1 / Le socialisme français face à la guerre et à la révolution, 29


    1. Le socialisme français face à la guerre, 30


    2. Le socialisme français face à la révolution russe, 34


  2 / Le socialisme français entre rénovation et révolution, 37


    1. Les difficiles lendemains de la victoire, 37


    2. Les courants révolutionnaires, 41


    3. L'heure de vérité : les élections législatives, 44


    4. L'offensive des bolcheviks sur la SFIO, 46


    5. Les grèves de mai 1920 et la défaite ouvrière, 48


  3 / Vers l'adhésion de la SFIO à l'Internationale communiste, 50


    1. Le voyage de Cachin et Frossard à Moscou, 50


    2. La préparation du Congrès : la question des 21 conditions, 52


    3. Le Congrès de Tours et la scission de la SFIO, 59


CHAPITRE II. — Bolchevisation et stalinisation du Parti communiste français, 71


  1 / De la SFIO à la Section française de l'Internationale communiste, 71


    1. La levée des ambiguïtés de Tours, 71


    2. Les premiers pas d'un parti révolutionnaire, 77


  2 / La bolchevisation, 85


    1. La mise au pas de la section française, 86


    2. Vers une politique plus ouverte, 93


            3 / La stalinisation, 99


    1. La ligne "classe contre classe" et la "troisième période", 99


    2. Le PCF à son étiage, 103


CHAPITRE III. — De la secte stalinienne au parti ouvrier de masse, 117


            1 / Le PCF et la naissance du Front populaire, 117


    1. Le PCF face à la montée de l'extrême droite, 118


    2. Le grand tournant, 120


    3. Les premiers succès communistes, 124


    4. Sous le signe du VIIe Congrès de l'Internationale communiste, 127


            2 / Le parti ouvrier stalinien de masse, 135


    1. Le triomphe communiste de l'été 1936, 135


    2. Le PCF, "grand parti de la classe ouvrière", 141


    3. Le PCF et le gouvernement de Front populaire, 147


    4. Difficultés et désagrégation du Front populaire, 153


    5. Des accords de Munich à la guerre, 158


CHAPITRE IV. — Le Parti communiste français dans la guerre, 167


            1 / La lutte contre la guerre impérialiste, 167


    1. De la lutte antifasciste à la guerre impérialiste, 167


    2. Le PCF dans l'illégalité et la clandestinité, 170


            2 / Le PCF face à la défaite et à l'occupation, 172


    1. La tentative de légalisation du parti, 172


    2. De la révolution sociale à la libération nationale, 176


    3. La création du Front national, 178


            3 / Tout pour sauver l'URSS, 179


    1. Guerre antifasciste et nouvelles alliances, 179


    2. La lutte armée, 181


            4 / L'alliance avec le général de Gaulle, 185


    1. Une nouvelle politique d'alliance, 185


    2. La montée en puissance du PCF, 188


    3. Le PCF à la tête de la résistance intérieure, 192


    4. Le PCF parti de gouvernement, 195


  5 / La Libération et ses lendemains, 197


    1. L'insurrection nationale, 197


    2. Le conflit des légitimités, 200


    3. Vers un double pouvoir ?, 202


CHAPITRE V. — Les espérances déçues, 213


  1 / Du "parti des fusillés" au parti de gouvernement, 213


    1. Le revirement, 213


    2. De nouveaux objectifs, 216


    3. L'avancée, 224


    4. Le PCF à l'apogée, 230


  2 / Le PCF et la société française, 238


    1. Un parti rural, 240


    2. Un parti d'intellectuels ?, 242


    3. Un parti ouvrier, 245


  3 / La fin de l'expérience gouvernementale, 248


    1. Le malaise, 248


    2. Du parti de gouvernement au parti d'opposition, 251


CHAPITRE VI. — Le communisme de guerre froide, 257


  1 / La reprise en main du PCF, 257


    1. La fondation du Kominform, 257


    2. Une organisation de combat épurée, 261


    3. Les fragilités de la direction, 265


  2 /&nbs

Avis et commentaires