Histoire de la rhétorique dans l'Europe moderne (1450-1950) - Marc Fumaroli - Hors collection - Format Physique et Numérique | PUF  

Histoire de la rhétorique dans l'Europe moderne (1450-1950)

Image: 
Histoire de la rhétorique dans l'Europe moderne (1450-1950)
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/06/1999
77,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

"Il ya quelque chose de démesuré et de prématuré à entreprendre une histoire de la rhétorique dans l'Europe moderne ... En France l'idée même que la rhétorique puisse être un objet d'un savoir historique et figurer parmi les méthodes d'enseignement et de recherche a rencontré et rencontre encore plus de résistances : une inertie et une indifférence générales ... Même sous des plumes autorisées, il est toujours courant de trouver le mot "rhétorique" employé dans le seul sens en usage dans notre langue depuis le XIXème siècle, celui de verbiage calculé pour voiler la vérité des sentiments de celui qui parle ou à déformer la réalité des faits dont il prétend faire état. A plus forte raison, est-il hors de question de prendre au sérieux des manuels ou une "histoire de la rhétorique". Autant faire l'histoire du mensonge ou de l'insincérité !

Comment délivrer la rhétorique de cette peau d'âne dont elle a été affublée, établir ses titres de noblesse européens et modernes, lui rendre une chance de redevenir vivante et active aujourd'hui ? Comment faire admettre que l'usage trivial du mot "rhétorique" nous cache une somme oubliée d'expérience et de connaissance des phénomènes de parole et que cet oubli nous est nuisible ? ...

La meilleure manière de définir la rhétorique lorsque la résistance est si forte, est de la montrer telle qu'elle s'est manifestée, dans des époques relativement proches de la nôtre, en tout cas généalogiquement liées à la nôtre, où elle bénéficiait encore d'un statut pédagogique éminent, mais où elle était aussi la souche mère de la réflexion sur tout ce qui relie les hommes entre eux : les formes du commerce oral et écrit, les formes des arts ...

La rhétorique n'a jamais été un système, mais une expérience réfléchie de la parole qui s'est appuyée sur une jurisprudence de très longue durée. Par définition, elle a une histoire, je dirais même qu'elle a des mémoires. Ses normes, quand elle en propose, s'appuient sur des exemples éprouvés qui laissent une marge généreuse à l'interprétation et à l'invention. C'est pourquoi elle a été si efficace dans la pédagogie de la parole et si mystérieuse dans les chefs d'oeuvre où elle s'accomplit en cessant de se montrer."

Extrait de la Préface de Marc Fumaroli


Caractéristiques

Nombre de pages: 
1376
Code ISBN: 
978-2-13-049526-0
Numéro d'édition: 
1
Format
18 x 25 cm

Sommaire

Table des matières: 

Préface de Marc Fumaroli


 1 – La rhétorique, sa vocation et ses problèmes : sources antiques et médiévales  par Alain Michel


 2 – L’humanisme rhétorique en Italie au XVe siècle   par Cesare Vasoli


 3 – La rhétorique en Italie à la fin du Quattrocento (1475-1500)   par Perrine Galand-Hallyn


 4 – L’apogée de la rhétorique humaniste (1500-1536)   par Jean-Claude Margolin


 5 – La Réforme protestante et la rhétorique (circa 1520-1550)   par Olivier Millet


 6 – Rhétorique et langue vulgaire en Italie au XVIe siècle : la guerre, l’amour et les mots   par Jean-Louis Fournel


 7 – D’une mort, l’autre (1536-1572) : la rhétorique reconsidérée   par Michel Magnien


 8 – La rhétorique des manières au XVIe siècle en Italie   par Alain Pons


 9 – Les rhétoriques post-tridentines (1570-1600) : la fabrique d’une société chrétienne   par Christian Mouchel


10 – Entre la poursuite du débat sur le style et le couronnement de la théorie de l’actio : Vossius et le réaménagement de l’édifice rhétorique (1600-1625)   par Pierre Laurens


11 – Les conceptismes   par Florence Vuilleumier


12 – La précellence du style moyen (1625-1650)   par Bernard Beugnot


13 – Dialectique et rhétorique devant la « nouvelle science » du XVIIe siècle   par Fernand Hallyn


14 – La rhétorique classique entre évidence et sublime (1650-1675)   par Gilles Declercq


15 – L’apogée de l’atticisme français ou l’éloquence qui se moque de la rhétorique (1675-1700)   par Volker Kapp.


16 – La voix au XVIIe siècle   par Philippe-Joseph Salazar


17 – De Leibniz à Vico. Contestation et restauration de la rhétorique (1690-1730)   par Jean-Marie Valentin


18 – Le code du bon goût (1725-1750)   par Jean-Paul Sermain


19 – Lumières, politesse et énergie (1750-1776)   par Peter France


20 – Procès de la rhétorique, triomphe de l’éloquence (1775-1800)   par Michel Delon


21 – L’éloquence révolutionnaire : idéologie et légende   par Aurelio Principato


22 – Romantisme, littérature et rhétorique   par Arlette Michel


23 – La rhétorique en France au XIXe siècle à travers ses pratiques et ses institutions : restauration, renaissance, remise en cause   par Françoise Douay-Soublin


24 – La rhétorique à la fin du XIXe siècle (1875-1900)   par Antoine Compagnon


25 – La réhabilitation de la rhétorique au XXe siècle   par Antoine Compagnon


Postface de Marc Fumaroli  --  Index des noms   par Marie-Françoise Putois 1297  --  Index des notions   par Marie-Françoise Putois 1327

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Le directeur Marc Fumaroli est membre de l'Académie française

Avis et commentaires