Hannah Arendt. Totalitarisme et banalité du mal - Annabel Herzog - Débats philosophiques - Format Physique et Numérique | PUF  

Hannah Arendt. Totalitarisme et banalité du mal

Image: 
Hannah Arendt. Totalitarisme et banalité du mal
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
30/11/2011
19,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Peu de philosophes sont aussi étudiés qu’Hannah Arendt. Mais la connaît-on si bien ? Ce livre a pour but d’exposer de façon simple et claire les concepts principaux de sa philosophie et d’apporter des perspectives nouvelles sur son œuvre.
Se centrant sur le « totalitarisme » et la « banalité du mal », les auteurs explorent l’œuvre d’Arendt depuis la genèse de ses analyses des dictatures totalitaires jusqu’aux outils conceptuels qu’elle nous a légués pour penser la crise ou la mondialisation, en passant par sa relation au peuple juif et à la tradition philosophique. D’un même mouvement, ce livre retravaille la pensée d’Arendt en créant des liens critiques entre elle et celle d’auteurs comme Borkenau, Scholem, Levinas ou Foucault, visant à souligner la pertinence de sa pensée dans un vaste contexte intellectuel et ouvrant un dialogue novateur sur l’autorité, le jugement, la biopolitique et le cosmopolitisme.

 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
176
Code ISBN: 
978-2-13-059095-8
Numéro d'édition: 
1
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

Présentation générale, d’Annabel Herzog

« De l’obéissance en régime totalitaire », de Martine Leibovici

« Deux-en-un de la pensée ou hétéronomie : la source normative contre le mal totalitaire chez Arendt et Lévinas », d’Aurore Mréjen

« À propos de la genèse de la théorie du totalitarisme : Hannah Arendt et Franz Borkenau », d’Arno Münster

« Arendt et la banalité de la crise », d’Annabel Herzog

« Un cœur juif ? l’espoir déçu de Gershom Scholem par Hannah Arendt », de Sylvie Courtine-Denamy

« Vie nue et condition humaine : une approche critique de quelques interprétations biopolitiques d’Arendt », de Laura Quintana

« De la domination totale à la domination globale. Perspectives arendtiennes sur la mondialisation d’un point de vue cosmopolitique », d’Étienne Tassin 

 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Textes de Sylvie Courtine-Denamy, Annabel Herzog, Martine Leibovici, Aurore Mréjen, Arno Münster, Laura Quintana Porras et Étienne Tassin.
Annabel Herzog est maître de conférences à l’École de sciences politiques de l’Université de Haifa en Israël.

Avis et commentaires