Habermas. L'usage public de la raison - Rainer Rochlitz - Débats philosophiques - Format Physique et Numérique | PUF  

Habermas. L'usage public de la raison

Image: 
Habermas. L'usage public de la raison
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/08/2002
12,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

La pensée de Habermas se développe depuis un demi siècle en associant très tôt la philosophie et les sciences sociales. Cette pensée n'a cessé de gagner en complexité, il a su mettre de vastes lectures au service de sujets d'actualité et de proposer des modèles théoriques décloisonnés. En tant que théoricien de la société, témoin, commentateur et acteur critique de son temps, Habermas a par ailleurs toujours cherché, dans un esprit non défaitiste, à préserver ou à conquérir des espaces de liberté collective et individuelle au sein des contextes contraignants de la société contemporaine. Il tente de rendre un sens au concept de raison largement décrié.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
240
Code ISBN: 
978-2-13-052230-0
Numéro d'édition: 
1
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction : Raison et rationalité par Rainer Rochlitz


-- Une querelle de famille, aux sources de la controverse entre Apel et Habermas par Christian Bouchindhomme


-- Jürgen Habermas et le pragmatisme par Jean-Pierre Cometti, enseignant à l'Université d'Aix en Provence - Marseille I


--- Le principe de légitimité démocratique et le débat Rawls-Habermas par Catherine Audard, Département de philosophie, London School of Economics


--- Patriotisme constitutionnel et identité post-nationale par Justine Lacroix, Centre de théorie politique de l'Université libre de Bruxelles


--- Philosophie politique et sociologie par Rainer Rochlitz


---- Valeurs et normes. A propos du pragmatisme kantien de Hilary Putnam par Jürgen Habermas

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Ouvrage coordonné par Rainer ROCHLITZ, directeur de recherche au CNRS, Centre de recherches sur les arts et le langage. Avec un texte de Habermas

Avis et commentaires