Guerre et concurrence entre les États européens du XIVe siècle - Philippe Contamine - Origines état moderne Europe XIII-XVIII - Format Physique et Numérique | PUF  

Guerre et concurrence entre les États européens du XIVe siècle

Image: 
Guerre et concurrence entre les États européens du XIVe siècle
Auteur: 
1 commentaire(s)
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/05/1998
28,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Dans cet espace géopolitique européen, de 1280 à 1780, divisé en de très nombreuses puissance souveraines, on peut parler de présence endémique de la guerre (comme de la même manière, on peut parler de présence endémique de la peste du milieu du XIV au milieu du XVII siècle)accompagnée de poussées fulgurantes, parfois prolongées d'épisodes guerriers. En dehors de ces périodes, l'ombre menaçante de la guerre planait sur la vie des Etats et des peuples, ils y songeaient et souvent s'y préparaient.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
440
Code ISBN: 
978-2-13-048942-9
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Préface des éditeurs de la collection, IX

Introduction par Philippe Contamine, 1

Chapitre 1 – Liens politiques et militaires dans le système des États italiens (XIIIe-XVIe siècle), par Maria Nadia Covini, 9

  L’organisation militaire des cités-États et des signorie urbaines, 10

  Les compagnies d’aventure : un intermède perturbé, 22

  La guerre et la formation des États régionaux, 28

  Le système des États italiens, 31

  Le système italien et le système européen, 38

Chapitre 2 – Les types d’armée en Espagne au début des temps modernes, par Luis A. Ribot Garcia, 43

  La fin des guerres « nobles », 54

  Le siècle des mercenaires, 57

  Les entrepreneurs et intermédiaires militaires, 61

  Service forcé : prisonniers, quotas, milices, 65

  Les origines de la conscription, 72

  La révolution bureaucratique, 73

  La montée des armées « d’État », 75

  La nation en armes, 80

Chapitre 3 – Les États et leurs marines de la fin du XVIe siècle à la fin du XVIIIe siècle, par Jaap R. Bruijn, 83

  Les marines et leur dimension, 83

  Marines officielles et irrégulières (vers 1585 - vers 1650), 88

  La course aux marines permanentes, 101

  Continuité et liberté d’action ou intervention de l’État (1713 - vers 1780) ?, 110

  La réaction tardive des Pays-Bas et le facteur humain (vers 1780-1790), 118

  Remarques conclusives, 120

Chapitre 4 – Les hommes, l’argent, les moyens (Danemark, Finlande, Norvège, Suède, XVIe-XVIIIe siècles), par Jan Lindegren, 123

  Introduction, 123

  Le problème, 124

  Les hommes, 126

  L’argent, 140

  Les moyens, 150

  Guerre et ressources, 156

Chapitre 5 – États, routes, guerre et espace, par Jean Meyer, 167

  Communiquer et transmettre, 173

  Fortifications et frontières, 178

  Les routes et la maîtrise de l’espace intérieur, 186

  Le rôle de l’État dans la maîtrise intellectuelle de l’espace, 190

  Conclusion, 195

Chapitre 6 – Un contrôle étatique croissant. Les usages de la guerre du XIVe au XVIIIe siècle : rançons et butins, par Philippe Contamine, 199

  La fin du Moyen Age : l’âge d’or des rançons privées, 201

  La fin du Moyen Age : réglementer la prise et la répartition du butin, 211

  La fin du Moyen Age : éléments de comparaison, 214

  Les Temps Modernes : persistance de l’appropriation privée du butin, 219

  Les rançons à l’époque moderne : un enjeu qui recule en même temps qu’il s’étatise, 226

Chapitre 7 – L’État moderne et la « société militaire » au XVIIIe siècle, par Bernhard H. Kroener, 237

  Société militaire et stratification sociale : les officiers, 240

  Les sous-officiers dans le champ de tension entre officiers et simples soldats, 251

  La « racaille » : les classes militaires inférieures, 254

  L’armée et les Lumières : le rôle de l’armée dans les calculs politiques des puissances européennes à la veille de la Révolution française, 264

Chapitre 8 – « Pro Deo et patria Mori » : le patriotisme sanctifié en Europe, 1400-1600, par Norman Housley, 269

Chapitre 9 – Les artisans de paix face à l’État. La diplomatie pontificale et le conflit franco-anglais au XIVe siècle, par Françoise Autrand, 305

  Pour une histoire de la paix, 308

  La diplomatie avignonnaise face aux États, 318

  Paix et souveraineté, 327

Chapitre 10 – La guerre et le droit des gens dans l’Europe du XVIe au XVIIIe<:sup> siècle, par Heinz Duchhardt, 339

Bibliographie, 365

Index des noms propres, 397

Les auteurs, 413

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Philippe Contamine est membre de l'Institut, professeur à l'Université de Paris IV - Sorbonne

Les textes anglais ont été traduits par Nicole Genet

Les textes français ont été supervisés par Philippe Contamine

Avis et commentaires

Fin 2016 (soit dix-huit ans après sa parution), cet ouvrage collectif n'en finit pas d'être précieux aussi bien pour l'historien que pour le profane, pour la connaissance des temps passés que pour la appréhension des temps présents.

Comments

Fin 2016 (soit dix-huit ans après sa parution), cet ouvrage collectif n'en finit pas d'être précieux aussi bien pour l'historien que pour le profane, pour la connaissance des temps passés que pour la appréhension des temps présents.