Géopolitique de la mondialisation criminelle - Xavier Raufer - Major - Format Physique et Numérique | PUF  

Géopolitique de la mondialisation criminelle

Image: 
Géopolitique de la mondialisation criminelle
Sous-titre: 
La face obscure de la mondialisation
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
10/04/2013
19,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

La mondialisation, universel bienfait?? Pas vraiment. Comme tout phénomène humain, la mondialisation est semblable à la « langue d’Ésope » – la meilleure et la pire des choses à la fois.
La meilleure face de la mondialisation est sans cesse vantée par ses thuriféraires, pour l’essentiel des libéraux proches du monde des affaires, et par les médias qu’ils possèdent souvent : c’est la « mondialisation heureuse » qu’on nous vante depuis les années 1990. Sa face obscure, ces mêmes intérêts tentent de la noyer dans le silence, ou bien, quand la réalité est trop grave pour être tue ou niée, ce « pire » est morcelé et présenté comme un épiphé-nomène (une collection de « fait divers ») étranger à la mondialisation.
Alors qu’en Europe, le terrorisme islamiste se dissipe (aucun attentat en 2012 selon Europol), alors qu’à l’échelle eu-ropéenne la toxicomanie baisse chez les jeunes, quelle est aujourd’hui cette « face criminelle de la mondialisation »?? Quel est son avenir??

 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
192
Code ISBN: 
978-2-13-062072-3
Numéro d'édition: 
1
Format
14.5 x 20 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction

1. Ce qui perdure. Les fondamentaux

2. Exposer et poser. Questions directrices

3. À qui profite le crime ? Le terrain et les acteurs

4. La scène du crime. La géopolitique de la criminalité internationale

5. La lutte contre le crime. Horizons stratégiques

 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Xavier Raufer, criminologue, enseigne dans des instituts de sciences criminelles, aux universités de Paris 2, Pékin et George Mason (Washington DC).

 

Avis et commentaires