Généalogie de la psychanalyse - Michel Henry - Epimethée - Format Physique et Numérique | PUF  

Généalogie de la psychanalyse

Image: 
Généalogie de la psychanalyse
Sous-titre: 
Le commencement perdu
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
05/10/2011
27,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Le concept d’inconscient a fait son apparition dans la culture moderne en même temps que celui de conscience et comme son exacte conséquence : dès que l’essence originelle de la phénoménalité, révélée et occultée à la fois par Descartes dans le cogito, a été réduite à la représentation.
Pour autant que Freud emprunte explicitement son concept de conscience à cette tradition philosophique, l’affirmation que le Fond de la Psyché échappe à la phénoménalité ainsi entendue revêt une portée immense : elle pose, après Schopenhauer et Nietzsche, que la vie ne s’exhibe jamais dans l’Ek-stase où la pensée, depuis la Grèce, la cherche. Et si, faute de moyens appropriés, le freudisme fut contraint de rejeter dans un arrière-monde les formes élémentaires de l’expérience, si l’affect fut ramené à la pulsion, et la pulsion à un système énergétique conforme aux schémas scientifiques de l’époque, il reste possible de reconnaître, derrière ces constructions spéculatives, à travers ces emboîtements d’hypothèses à l’infini, la figure même de cette vie – la nôtre.
M. H.

 

 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
400
Code ISBN: 
978-2-13-058794-1
Numéro d'édition: 
3
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Un héritier tardif

I. – « Videre videor »

II. – Le déclin des absolus phénoménologiques

III. – L’insertion de l’« ego cogito » dans l’« histoire de la métaphysique occidentale »

IV. – La subjectivité vide et la vie perdue : la critique kantienne de l’« âme »

V. – La vie retrouvée : le monde comme volonté

VI. – La vie et ses propriétés. Le refoulement

VII. – Vie et affectivité d'après Nietzsche

VIII. – Les dieux naissent et meurent ensemble

IX. – Le singe de l'homme : l’inconscient

Potentialité

 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Michel Henry, décédé en 2002, était professeur à l’Université Paul-Valéry de Montpellier et enseignait dans plusieurs universités françaises et étrangères. C’était un penseur engagé, à l’avant-garde de la phénoménologie, auteur de nombreux ouvrages publiés en partie dans la collection « Épiméthée », dont La barbarie, repris dans la collection « Quadrige ».

 

Avis et commentaires