Faut-il déconstruire la métaphysique ? - Pierre Aubenque - Chaire Etienne Gilson - Format Physique et Numérique | PUF  

Faut-il déconstruire la métaphysique ?

Image: 
Faut-il déconstruire la métaphysique ?
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
02/12/2009
12,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

« Les critiques de la métaphysique ne s'attachent plus aujourd'hui à la réfuter, car cela supposerait ce qui est justement en question, à savoir que ses propositions soient falsifiables. De Nietzsche à Derrida en passant par Heidegger, on s'attache plutôt à la “dépasser” ou à la “déconstruire”, c'est-à-dire à la déborder ou à mettre à nu sa structure, tout en laissant subsister dans sa massivité incontournable l'événement qu'elle représente… On voudrait, dans ces quelques leçons prononcées dans le cadre de la Chaire Étienne Gilson, s'interroger sur les raisons d'une telle attitude, qui n'est qu'apparemment iconoclaste, et montrer que ces raisons sont aussi anciennes que la métaphysique elle-même, donc co-essentielles à son projet. Cela ne signifie pas que la métaphysique résiste, pour les avoir anticipées, à toutes les tentatives de déconstruction, mais que le moment herméneutico-critique de la déconstruction est inhérent à sa fonction proprement métaphysique de dépassement. »


Pierre Aubenque


  


Caractéristiques

Nombre de pages: 
96
Code ISBN: 
978-2-13-052005-4
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Avant-propos

Préface

I. — Étienne Gilson et l’histoire critique de la métaphysique
II. — Métaphysique et onto-théologie
III. — Le dépassement néoplatonicien de la métaphysique
IV. — Heidegger et le dépassement de la métaphysique
V. — Derrida et la déconstruction de la métaphysique
VI. — Retour à Aristote ?

Appendice. — Pour une histoire spécifique de la métaphysique


  

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Né en 1929, ancien élève de l'École normale supérieure, Pierre Aubenque a enseigné successivement aux Universités de Montpellier, Besançon, Aix-en-Provence, puis à l'Université de Paris-Sorbonne où il fut, de 1973 à 1991, directeur du Centre de recherches sur la pensée antique. Il a enseigné également dans de nombreuses universités étrangères : Hambourg, Leipzig, Montréal, Ottawa, Québec, Saint-Sébastien, Saint-Jacques-de-Compostelle, Santiago du Chili, Caracas. De 1948 à 1969, il a eu de nombreux contacts personnels avec Martin Heidegger. Il est notamment l'auteur aux PUF du Problème de l'être chez Aristote et de La prudence chez Aristote, traduits dans de nombreuses langues.


 

Avis et commentaires