Esthétique de la communication - Jean Caune - Que sais-je ? - Format Physique et Numérique | PUF  

Esthétique de la communication

Image
Esthétique de la communication
Esthétique de la communication
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/11/1997
9,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Ce livre propose une nouvelle approche de la relation établie par l'objet d'art, par une réévaluation de l'esthétique et des théories de la communication fortement modifiées par la place grandissante des techniques de l'information dans la diffusion des objets esthétiques et les possiblités interactives qu'offrent les médias électroniques dans la transaction avec les oeuvres artistiques.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
128
Code ISBN: 
978-2-13-048493-6
Numéro de tome: 
3259
Numéro d'édition: 
1
Format
11.5 x 17.6 cm

Sommaire

Table des matières: 

  Introduction — La dimension sensible de la communication, 3

    L’extension de l’activité esthétique, 4 — Les effets de la raison sensible, 4 : Une communication esthétique, 5 ; La convergence des techniques et des usages, 5 — Un domaine de connaissances à construire, 6 : Les objectifs théoriques, 7 ; L’expérience esthétique : la pratique d’un sens commun, 9.

  Chapitre I — L’expérience esthétique : un concept à construire, 11

    I. La sphère de l’esthétique, 12 : 1. Le jugement de goût comme expérience esthétique, 12 ; 2. L’expérience esthétique réduite à l’expérience de l’art, 14 — II. La genèse du concept d’expérience esthétique, 16 : 1. La genèse du concept d’expérience, 17 ; 2. Expérience et objet esthétiques, 18 ; 3. Les directions de construction du concept d’expérience esthétique, 21.

  Chapitre II — L’expérience esthétique comme relation, 24

    I. L’art comme expérience chez Dewey, 25 : 1. Un naturalisme esthétique, 25 ; 2. Le thème organiciste du corps, 27 — II. L’expérience de l’aura chez Benjamin, 27 : 1. L’aura : une notion liée à la réception esthétique, 28 ; 2. Une apparition pour un regard, 30 ; 3. L’aura : l’expérience d’un médium, 31 — III. Les conditions de l’expérience esthétique, 32 : 1. La philosophie analytique et l’esthétique, 32 ; 2. L’expérience esthétique est-elle un mythe ?, 32 ; 3. La conduite esthétique, 34.

  Chapitre III — Les manifestations premières, 38

    I. L’expressivité du signe, 38 : 1. La conception phénoménologique de l’expression, 39 ; 2. L’expressivité originaire du corps, 41 — II. La dimension esthétique des manifestations humaines, 43 : 1. Les formes esthétiques originelles et les formes actuelles, 44 ; 2. La pensée sensible du médium, 45 — III. Le langage symbolique des rituels, 49 : 1. Les rites mimétiques, 49 ; 2. Similarité, contiguïté des rites et figures de rhétorique, 50 ; 3. Les formes symboliques, 52.

  Chapitre IV — La communication expressive du corps, 54

    I. Les manifestations du corps comme relations, 54 : 1. « Le besoin d’être » chez Nietzsche, 55 ; 2. Les techniques du corps, 55 — II. Le langage des gestes dans la vie du groupe, 56 : 1. La médiation de l’interaction humaine par les gestes, 57 ; 2. Mise en forme gestuelle de l’interaction humaine, 58 — III. L’expérience esthétique du geste, 59 : 1. « La Parole d’avant les mots » chez Artaud, 60 ; 2. Le geste comme expression communicable, 63 — IV. Le statut sémiotique du geste. Ouverture sur le langage, 64.

  Chapitre V — L’expressivité du langage, 66

    I. Du geste à la parole, 67 : 1. Le mot et la chose, 67 ; 2. Le symbole : relation entre le signe et la chose, 69 ; 3. L’imagination symbolique, 71 — II. Du langage en général : les fonctions esthétiques de la communication, 73 : 1. Les deux axes du langage. Contiguïté et similarité, 73 ; 2. Les fonctions de la communication dans leur dimension esthétique, 76.

  Chapitre VI — Les théories de la communication et l’influence sensible, 79

    I. La conscience du signe, 79 : 1. Linguistique et sémiologie, 80 ; 2. La sémiotique et la recherche du sens, 83 — II. Les limites des courants canoniques, 85 : 1. La linguistique : une langue sans parole, des relations sans sujet, 85 ; 2. Le modèle cybernétique : un procès sans sujet, 88 ; 3. L’approche fonctionnaliste des médias de masse, 89 ; 4. Une esthétique des médias ?, 91.

  Chapitre VII — Pour une esthétique pragmatique, 93

    I. Sémiologies de la signification et sémiologie de la communication, 94 — II. La performance expressive, 95 : 1. Les actes de parole, 95 ; 2. L’énonciation, 97 ; 3. Le paradigme du texte, 99 — III. Les orientations d’une esthétique pragmatique, 101 : 1. Contenu et relation, 102 ; 2. Les trois registres de la pragmatique esthétique, 103.

  Chapitre VIII — L’art communique-t-il ?, 105

    I. L’art comme médiation entre l’individu et le groupe, 105 : 1. Les réponses de la sociologie de l’art, 106 ; 2. L’esthétique sociologique, 108 — II. Le langage de l’art, 110 : 1. Les réponses de l’esthétique, 111 ; 2. L’art comme production signifiante, 114 ; 3. L’objet d’art entre événement et structure, 116.

  Conclusion — Les effets des technologies sur l’esthétique, 120

  Bibliographie, 124

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Jean CAUNE, docteur d'Etat en sciences de la communication, est professeur à l'Université Stendhal de Grenoble où il dirige l'UFR des sciences de la communication.

Avis et commentaires