Esclavage et colonisation - Victor Schœlcher - Quadrige - Format Physique et Numérique | PUF  

Esclavage et colonisation

Image: 
Esclavage et colonisation
Sous-titre: 
Introduction par Aimé Césaire. Préface inédite de Jean-Michel Chaumont
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
15/05/2007
15,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Cet ouvrage présente un recueil de textes choisis de Victor Schoelcher. Il fut publié en 1948 dans la collection Colonies et Empires, avec une préface d'Aimé Césaire qui précise les conditions dans lesquelles le décret libérateur fut arraché de haute lutte par V. Schoelcher, la forte opposition des colons à son application. "Ainsi donc évoquer Schoelcher ce n'est pas invoquer un vain fantôme. C'est rappeler à sa vraie fonction un homme dont chaque mot est encore une balle explosive. Que son oeuvre soit incomplète, il n'est que trop évident. Mais ce serait puérilité et ingratitude que de la sous-estimer."  Ainsi se termine la préface d’Aimé Césaire pour la publication, en 1948, d’un choix de textes de Victor Schœlcher célébrant le centenaire de l’abolition. Il s’agit d’un ouvrage fondamental puisque des historiens y ont rassemblé pour la première fois l’essentiel des textes de combat de Schœlcher avant l’abolition, son décret de 1848 et tous les écrits d’intervention du célèbre abolitionniste français jusqu’à sa mort. L’autre intérêt du volume de 1948 est cette fameuse  préface de Césaire, texte magnifique dans lequel le poète martiniquais ouvre le chantier gigantesque du travail de mémoire et d’histoire sur l’esclavage.


 Jean-Michel Chaumont, auteur de La concurrence des victimes (1997), présente cette nouvelle édition en commentant un passage où Césaire rapproche l’esclavage et la Shoah, mais non pas à des fins de comparaison : « Il ne voulait en rien réduire ou relativiser la Shoah ou l’univers concentrationnaire, il ne voulait en rien offenser leurs victimes, il voulait simplement contribuer à guérir les siens de la honte de leurs ancêtres. »


Caractéristiques

Nombre de pages: 
256
Code ISBN: 
978-2-13-056049-4
Numéro d'édition: 
1
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

Préface inédite de Jean-Michel Chaumont  --  Avant-propos de Charles-André Julien  --  Introduction par Aimé Césaire


I -- Les prises de position : Des Noirs -- Pourquoi il faut abolir l'esclavage


II -- La condition servile : De la traite -- Les ventes d'esclaves -- Les châtiments corporels -- Pouvoirs discrétionnaires des planteurs -- Un drame de l'esclavage -- Les conséquences de l'esclavage


III -- L'attaque contre l'esclavage : Il faut détruire le préjugé de couleur -- Une justification de l'esclavage -- L'Afrique n'est pas dépourvue de toute civilisation -- Le problème du travail -- Le point de vue religieux -- L'esclavage, injure à la dignité humaine -- Périssent les colonies plutôt qu'un principe


IV -- La lutte contre le réformisme : Impuissance de l'émancipation progressive -- Projet de loi sur l'amélioration du régime des esclaves -- De l'instruction élémentaire et religieuse des esclaves -- Le clergé colonial et l'esclavage -- La réaction esclavagiste -- Le problème de l'indemnité -- La prudence conseille l'abolition -- La pétition du 30 août 1847


V -- L'abolition : Le décret préparatoire (4 mars 1848) -- Rapport de la Commission -- Le décret d'abolition (27 avril 1848) -- Schoelcher justifie les décrets d'abolition -- L'organisation du travail, forme seconde  de l'esclavage -- L'octroi du suffrage universel


VI -- La réaction impériale : Passeport à l'intérieur -- Fermage et colonage -- Survivance du préjugé de couleur


VII -- Les séquelles de l'esclavage : Contre le préjugé de couleur -- Le droit de représentation des colonies -- Le droit à l'instruction -- Progrès intellectuels des Antilles


Bibliographie  --  Index 


 


 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Victor SCHOELCHER (1804-1893), jeune républicain envoyé aux Antilles par son père, en revient révolté par l’esclavage. Par son engagement politique et ses interventions publiques, il contribue à faire adopter en 1848 le décret d’abolition de l’esclavage en France et dans les colonies.   


Textes choisis et annotés par Émile Tersen. Avant-propos par Ch.-A. Julien. Introduction par Aimé Césaire. Préface inédite par Jean-Michel Chaumont

Avis et commentaires