En deçà du sujet. Du temps dans la philosophie transcendantale allemande - Alexander Schnell - Epimethée - Format Physique et Numérique | PUF  

En deçà du sujet. Du temps dans la philosophie transcendantale allemande

Image: 
En deçà du sujet. Du temps dans la philosophie transcendantale allemande
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
09/06/2010
26,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

L’objectif du présent ouvrage est de mettre en évidence les liens d’affiliation, aussi complexes qu’implicites, entre la phénoménologie et la philosophie transcendantale allemandes. Si, depuis plusieurs années déjà, des travaux importants ont tenté de clarifier les « sources » austro-hongroises de la phénoménologie et cherché à rapprocher certaines lectures de la phénoménologie de la tradition analytique (voire cognitiviste), il est temps de montrer qu’il y a maintes raisons de procéder à une confrontation philosophique entre la phénoménologie comprise comme « idéalisme transcendantal » et les premières grandes élaborations de cette même tradition, inaugurée par Kant.
Le prisme ici utilisé est celui du temps et de la temporalité, en raison de la place centrale qu’occupe le temps en phénoménologie. Celle-ci ne pose pas simplement la question de l’origine du temps (permettant de dévoiler une « temporalité originaire »), mais elle aborde le temps en tant que dimension originaire de l’ouverture du sujet à l’objet, de la conscience au monde. Et dans la mesure où le temps est l’« étoffe » de la conscience intentionnelle, il entre bien entendu de manière décisive dans la constitution même de la subjectivité transcendantale. L’auteur traite du temps chez les plus grands représentants de la philosophie transcendantale allemande (Kant, Fichte, Schelling, Husserl, Heidegger, Fink), et en même temps il met l’accent sur les différents croisements et reprises qui témoignent des rapports systématiques entre les grands phénoménologues du XXe siècle et les pères fondateurs de l’idéalisme transcendantal.


  


Caractéristiques

Nombre de pages: 
328
Code ISBN: 
978-2-13-058094-2
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction

Première partie. — Du temps dans la philosophie classique allemande
I. La médiation temporelle de l’objectivité chez Kant
II. La genèse transcendantale du temps dans la première Doctrine de la science de Fichte
III. Surgissement du temps et essence du temps dans le Système de l’idéalisme transcendantal de Schelling

Seconde partie. — Du temps dans la phénoménologie allemande
I. Description de la temporalité immanente et construction de la temporalité pré-immanente chez Husserl
II. La temporalisation du temps chez Heidegger
III. La phénoménologie du temps de Fink

Conclusion générale

Bibliographie


  

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Alexander Schnell est maître de conférences d’histoire de la philosophie contemporaine à l’Université Paris-Sorbonne et co-coordinateur du Master Erasmus Mundus EuroPhilosophie (Université Toulouse le Mirail). Il est notamment l’auteur de De l’existence ouverte au monde fini. Heidegger 1925-1930 (Vrin, 2005), Husserl et les fondements de la phénoménologie constructive (Jérôme Millon, « Krisis », 2007), et Réflexion et spéculation. L’idéalisme transcendantal chez Fichte et Schelling (« Krisis », 2009).


 

Avis et commentaires