Effets pervers et ordre social - Raymond Boudon - Quadrige - Format Physique et Numérique | PUF  

Effets pervers et ordre social

Image: 
Effets pervers et ordre social
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
19/08/2009
12,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

« Ma thèse est en d’autres termes qu’un paradigme ne peut être jugé sur un plan ontologique, mais seulement sur un plan méthodologique. La psychologie rationnelle est à l’évidence insuffisante pour expliquer la névrose, mais elle est largement suffisante pour expliquer bien des comportements quotidiens : ceux qui intéressent le plus fréquemment le sociologue. Les contraintes structurelles peuvent être d’une grande complexité. Mais dans bien des cas, on peut se contenter de descriptions simples (les classes sociales chez Marx, les Noirs et les Blancs chez Merton). Il est irréaliste de supporter que les individus ont toujours une représentation exacte des options qui leur sont offertes, des avantages et inconvénients attachés à chacune d’elles. Mais on peut souvent faire l’hypothèse qu’en moyenne lorsqu’une option O1 est préférable à une option O1, ce fait sera perçu. Bref, un paradigme ne peut être dit vrai ou faux, réaliste ou irréaliste. Mais il peut être plus ou moins adapté au phénomène qu’on désire analyser. »

Raymond Boudon


 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
296
Code ISBN: 
978-2-13-057339-5
Numéro d'édition: 
3
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

Avant-propos à la nouvelle édition

I. — Introduction. Sociologie et liberté

II. —  Effets pervers et changement social
Un cas intéressant d’effets pervers ou comment l’égalité peut engendrer l’inégalité
Autre cas : comment on peut se désintéresser de son propre intérêt
Comment les maux sociaux peuvent n’être dus à personne et ne profiter à personne

III. — Institutions scolaires et effets pervers 1. Après 1968
L’échec de la régulation des flux
Un cas typique : l’enseignement supérieur court
Modernisation de l’université ?
L’université, la politique et les intellectuels
En guise de conclusion

IV. —  Institutions scolaires et effets pervers 2. L'enseignement supérieur court
L’échec de l’enseignement supérieur court en France et ailleurs
Le pourquoi de l’échec : l’hypothèse du bad bargain
Les pièges de l’action collective

V. — La logique de la frustration relative

VI. — Effets pervers et philosophie sociale. La théorie de Rawls

VII. — Déterminismes sociaux et liberté individuelle
Deux familles de paradigmes
Paradigmes interactionnistes : quatre types majeurs
Paradigmes de type marxien
Paradigmes de type tocquevillien
Paradigmes de type mertonien
Paradigmes de type wébérien
Paradigmes déterministes : de la sociologie au sociologisme
Conclusion

Notes
Index des noms
Index des matières


 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Auteur d’une œuvre internationalement reconnue, Raymond Boudon est professeur de sociologie, membre de l’Académie des sciences morales et politiques et de plusieurs académies étrangères.


 

Avis et commentaires