Du bien-être au marché du malaise - Nicolas Marquis - Partage du savoir - Format Physique et Numérique | PUF  

Du bien-être au marché du malaise

Image: 
Du bien-être au marché du malaise
Sous-titre: 
La société du développement personnel
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
17/09/2014
21,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Des ouvrages qui prétendent nous aider dans notre développement personnel, à « être nous-mêmes » ou à « bien communiquer », et des individus qui déclarent que ces lectures ont « changé leur vie » : voilà la source de l’étonnement dont ce livre est le résultat. Comment comprendre ce phénomène ? Comment est-il possible que tant de personnes puissent trouver du sens au monde si particulier du « développement personnel », au point d’en ressentir des effets concrets ?
Nicolas Marquis prend au sérieux cette expérience de lecture, en cherchant à comprendre ce qui se passe très concrètement entre un lecteur qui veut que quelque chose change dans son existence et un ouvrage qui prétend l’aider en lui parlant de ce qu’il vit personnellement. En procédant à la première enquête sur les lecteurs, il montre en quoi le développement personnel est l’une des institutions les plus frappantes des sociétés individualistes : son succès permet de comprendre les façons dont nous donnons, au quotidien, du sens à notre existence.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
228
Code ISBN: 
978-2-13-062826-2
Numéro d'édition: 
1
Format
15.5 x 24 cm

Sommaire

Table des matières: 

INTRODUCTION. LE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL, UN OBJET PASSIONNANT ET DES DÉBATS PASSIONNÉS
1. Le problème des bonnes questions : contourner le lexique des effets
2. Du texte à l’expérience
3. Le DP comme institution de l’individualité
CHAPITRE 1. QUI A PEUR DU DÉVELOPPEMENT PERSONNEL ? UNE CRITIQUE DE LA CRITIQUE INTELLECTUALISTE DU DP
1. Malaise dans la société : le développement personnel symptôme d’un déclin
2. Gouverner par le psy : le développement personnel symptôme du pouvoir
3. Du malaise psy au malaise social : les impasses d’un raisonnement circulaire
4. Du pouvoir dans le texte aux effets hors du texte : le récepteur transparent
5. Pour une théorie de la pratique
CHAPITRE 2. UN MODÈLE POUR ÉTUDIER LE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL : DU TEXTE À L’EXPÉRIENCE
1. Dépasser le couple « détermination-résistance » : les études de la réception
2. Le lecteur actif n’est pas le lecteur résistant
3. Formaliser l’activité du lecteur : la reader-response theory
4. Hors de l’expérience esthétique, point de salut ?
5. Le texte, le lecteur et le « poème »
6. La lecture efférente
7. L’expérience de développement personnel, entre dispositif et disposition
CHAPITRE 3. ÉTUDIER LE DISPOSITIF. LES CARACTÉRISTIQUES DES TEXTES DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL
1. Un texte insaisissable ?
2. Le monde des livres de DP
3. Ce que le texte de DP demande au lecteur
CHAPITRE 4. ÉTUDIER LA DISPOSITION. POURQUOI LIT-ON DU DP ?
1. Le lecteur du DP est-il un lecteur compétent ?
2. Une lecture en prise avec la réalité
3. Une lecture de travail
4. L’attitude efférente des lecteurs de DP
CHAPITRE 5. ÉTUDIER LA DISPOSITION. L’ACTIVITÉ DU LECTEUR
1. Convaincu ou remboursé ? Entrer en connivence avec le livre
2. « Ça c’est tout moi ! » : coopérer activement avec l’ouvrage
3. « Ça change la vie. » Parler des effets de la lecture
CHAPITRE 6. LE MONDE DES LECTEURS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL
1. L’anthropologie à visée pratique : un jeu de langage de l’intériorité
2. La cosmologie à visée pratique : un jeu de langage de la société et du monde
3. De troublantes affinités électives
CHAPITRE 7. L’EXPÉRIENCE DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL, UNE PRATIQUE DES RÈGLES DE L’INDIVIDUALITÉ
1. Le DP et la sorcellerie, deux attitudes face à la contingence
2. Comprendre « ce qui compte » dans une forme de vie
3. La société de l’autonomie comme condition
4. Allouer les responsabilités du malheur et de son dépassement
5. Une anthropologie démocratique et une justice méritocratique

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Nicolas Marquis est docteur en sociologie, chargé de cours à l’université Saint-Louis – Bruxelles (USL-B). Il est chercheur au Centre d’anthropologie, sociologie, psychologie – études et recherches de l’USL-B, et Marie Curie Fellow au centre de recherche Médecine, sciences, santé, santé mentale, société de l’université Paris-Descartes. Il est également l’auteur, avec Luc Van Campenhoudt, du Cours de sociologie (Dunod, 2014).

Avis et commentaires