Derrida/Searle. Déconstruction et langage ordinaire - Raoul Moati - Philosophies - Format Physique et Numérique | PUF  

Derrida/Searle. Déconstruction et langage ordinaire

Derrida/Searle. Déconstruction et langage ordinaire
Derrida/Searle. Déconstruction et langage ordinaire
Auteur: 
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
11/02/2009

Résumé

C’est à la fin des années soixante-dix qu’éclata l’une des querelles philosophiques les plus virulentes que connut l’histoire contemporaine des idées, entre le philosophe français Jacques Derrida, inventeur de la déconstruction, et John R. Searle, philosophe analytique américain, théoricien des actes de langage.
En 1972, Derrida propose une interprétation déconstructrice de la théorie du « performatif » du philosophe britannique John L. Austin, dans « Signature, Événement, Contexte ». Searle, disciple d’Austin, réagit dans une réponse acerbe destinée à récuser point par point l’interprétation déformante de la théorie d’Austin engendrée par la déconstruction derridienne. Cette réaction, et la controverse qui s’ensuivit, n’en serait pas moins restée stérile, si elle ne s’était pas elle-même établie sur une interprétation tout aussi tronquée d’Austin par Searle.
La querelle Derrida/Searle est l’occasion de voir émerger entre tradition continentale et tradition analytique un débat de fond, parfois mal aperçu comme tel par les auteurs de la controverse et leurs héritiers, sur le statut de l’intentionnalité.
Derrida et Searle relisent tous deux la théorie du performatif à la lumière du concept d’intentionnalité tel que Derrida l’hérite de la phénoménologie, et Searle de la pragmatique.
Leur confrontation restitue la richesse du traitement de l’intentionnalité dans la philosophie du XXe siècle d’une tradition à l’autre. Il s’agit alors de se demander si un tel concept représente l’ultime avatar de la présence métaphysique comme le pense Derrida, ou s’il ne procède pas plutôt des seules conventions du langage ordinaire, comme le pense Searle.

 

Caractéristiques

Nombre de pages: 
160
Code ISBN: 
978-2-13-057387-6
Numéro d'édition: 
1
Format
11.5 x 17.6 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction. — Les circonstances d'un débat « improbable »

Chapitre premier. — L'envers Itératif du performatif
« Communication », le sens d'un mot
Le dépassement de la sémantique dans la force : prolégomènes à la dimension aporétique du rapprochement Derrida/Austin
De la communication à la « dissémination »
L'écriture : fragmentation de la communication
Le problème de la présence intentionnelle
Écriture et contexte(s)
De l'intentionnalité à la citationnalité
Austin : un disciple de Nietzsche ?
Austin : un auteur intentionnaliste ?
Le problème de la citationnalité chez Austin
Signer-le-sujet

Chapitre second. — Les intentions sont-elles solubles dans l'itération ? De la différance au différend
Intentionnalité et écriture
Itérabilité et permanence
Intentionnalité et itération
Sur la distinction use/mention
Discours sérieux et itération
L'en-jeu de l'Inconscient
Le sens d'une « footnote » et le statut logique de la fiction
Parasitisme et citation

Conclusion



 

Autour de l'auteur

Raoul Moati est agrégé de philosophie. Il enseigne à l'Université de Paris I Panthéon-Sorbonne.

12,00 €
En rupture
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Nos recommandations

Les grandes dates de la philosophie antique et médiévale

Les grandes dates de la philosophie antique et médiévale

Dominique Folscheid
Cités 2017, n° 72

Cités 2017, n° 72

Gilles Deleuze

Gilles Deleuze

Igor Krtolica

Gilles Deleuze

Igor Krtolica

Dictionnaire philosophique

Dictionnaire philosophique

André Comte-Sponville

Dictionnaire philosophique

André Comte-Sponville

« J’aime les définitions. J’y vois davantage qu’un jeu ou qu’un exercice intellectuel : une exigence de la pensée. Pour ne pas se perdre dans la forêt des...

Revue philosophique 2015, t. 140 (2)

Revue philosophique 2015, t. 140 (2)

Cités 2019, n° 77

Cités 2019, n° 77

Cités 2019, n° 77

Qu’en est-il du cinéma aujourd’hui ? Quels sont les cinéastes d’une part et les théoriciens du cinéma d’autre part qui pensent les nouveaux défis du cinéma...

Il y a des dieux

Il y a des dieux

Frédérique Ildefonse

Il y a des dieux

Frédérique Ildefonse

Fragments d'une poétique du feu

Fragments d'une poétique du feu

Gaston Bachelard
La loi naturelle et les droits de l'homme

La loi naturelle et les droits de l'homme

Pierre Manent

La loi naturelle et les droits de l'homme

Pierre Manent

La doctrine des droits de l’homme est devenue l’unique référence légitime pour ordonner et orienter la vie sociale et individuelle. Dès lors, la loi...

Le platonisme

Le platonisme

Vincent Descombes

Le platonisme

Vincent Descombes

Lire Platon est, pour tout philosophe, lire "la philosophie de tous les philosophes, la philosophie en personne" précise Vincent Descombes. Le lecteur ne...

Spinoza. Chemins dans l'éthique

Spinoza. Chemins dans l'éthique

Paolo Cristofolini

Spinoza. Chemins dans l'éthique

Paolo Cristofolini

Ce livre présente sept itinéraires, grâce auxquels le lecteur peut parcourir l'Ethique en se plaçant de sept points de vue différents, pour aboutir à une...

Déraison des raisons

Déraison des raisons

Sabine Prokhoris

Déraison des raisons

Sabine Prokhoris

La loi sur le mariage pour tous et le développement des techniques d’assistance à la procréation modifient les formes de l’alliance et de la parenté. Non...

Au bon plaisir des « docteurs graves »

Au bon plaisir des « docteurs graves »

Sabine Prokhoris

Au bon plaisir des « docteurs graves »

Sabine Prokhoris

Référence aujourd’hui incontournable de la pensée « progressiste » et star incontestée de la pensée critique contemporaine, Judith Butler passe pour une...

Le monde comme volonté et comme représentation

Le monde comme volonté et comme représentation

Arthur Schopenhauer
Après la loi

Après la loi

Laurent de Sutter

Après la loi

Laurent de Sutter

« Après la loi, il y a le droit ; après la loi, il y a la totalité de ce dont la loi a signé l’oubli ; il y a l’invention et le désordre, le savoir et l’...