Critique de la raison pure - Emmanuel Kant - Quadrige - Format Physique et Numérique | PUF  

Critique de la raison pure

Image: 
Critique de la raison pure
Sous-titre: 
Traduction française avec notes par A. Tremesaygues et B. Pacaud
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
22/08/2012
10,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

« C’est dans cette tentative de changer la méthode suivie jusqu’ici en métaphysique et d’opérer ainsi en elle une révolution totale, suivant l’exemple des géomètres et des physiciens, que consiste l’œuvre de cette Critique de la raison pure spéculative. Elle est un traité de la méthode et non un système de la science elle-même. […] Toute la question que je soulève ici est simplement de savoir jusqu’à quel point je puis espérer arriver à quelque chose avec la raison, si me sont enlevés toute matière et tout concours venant de l’expérience. »

 


Caractéristiques

Code ISBN: 
978-2-13-060871-4
Numéro d'édition: 
8
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

Préface : La théorie kantienne de la connaissance par C. Serrus  –  Avertissement  –  Préface à la 1re édition (1781) – à la 2e édition (1787)  –  Introduction


I – Théorie transcendantale des éléments : Esthétique transcendantale – Logique transcendantale


A – Analytique transcendantale    Livre I : Analytique des concepts     Livre II : Analytique des principes (doctrine transcendantale du jugement)


B – Dialectique transcendantale    Livre I : Des concepts de la raison pure      Livre II : Des raisonnements dialectiques de la raison pure


II – Théorie transcendantale de la méthode : Discipline de la raison pure – Canon de la raison pure – Architectonique de la raison pure – Histoire de la raison pure


Index des noms  –  Notes critiques

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Emmanuel Kant : 1724 – 1804


Traduction et notes
par André Tremesaygues et Bernard Pacaud


Préface par Charles Serrus

 

Avis et commentaires