Crise : par ici la sortie - Jean-Paul Betbèze - Hors collection - Format Physique et Numérique | PUF  

Crise : par ici la sortie

Image: 
Crise : par ici la sortie
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
13/01/2010
15,30 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

La crise est arrivée par la finance, on en sortira par l’entreprise. Une entreprise qui rassemble et avance, écoute et comprend, forme et renforce, innove et exporte. Une entreprise qui entend l’inquiétude des Français devant le futur, l’emploi, la concurrence, les retraites et qui sait que, seule, elle peut décoincer le débat. Une entreprise qui sait qu’on la critique toujours, mais qui accepte cette mission, en espérant que son message sera compris, car c’est une entreprise qui est au cœur de la société. Ce message, c’est celui de la sortie : ne la ratons pas !


 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
232
Code ISBN: 
978-2-13-057810-9
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction

Chapitre premier. — Sortons-nous réellement de la crise ?
Nous sommes diminués… de moitié
Nous sommes endettés… du double
Nous sommes inquiets comme jamais… et comme toujours
Devant nous, il y a une croissance beaucoup trop faible
Et le twitter ne cesse de sonner !

Chapitre II. — Mais que s’est-il donc passé ?
Août 2007 : la musique financière s’arrête, et personne ne comprend
Juste avant, la finance mondiale finançait les Américains pauvres
Depuis longtemps, les Américains consommaient trop, les Chinois épargnaient trop, et tous étaient contents
Quand les pauvres financent les riches, il y a un problème, qui s’explique par l’expertise des riches, disent les riches
L’abondante liquidité mondiale « prouvait » la compétence américaine, dont les crédits subprimes ont largement profité
Quand la crise éclate, la machine à faire du crédit fait brutalement marche arrière

Chapitre III. — Pourquoi n’avons-nous rien vu venir ?
Rien à voir avec le choc classique de 1993 en France
Rien à voir avec la bulle Internet de 1998-2000
Rien à voir avec September eleven
Pourquoi si atteints ? Parce que la mesure des risques nous échappe
Nos systèmes de « protection » nous ont fragilisés

Chapitre IV. — C’était pourtant écrit
Smith : la main est invisible, mais les passions sont fortes
Marx : le profit baisse, mais la révolution ne monte pas
Schumpeter : innover ou mourir, là est la question
Keynes 1 : épargner ou dépenser ?
Keynes 2 : attention à ceux qui pensent pouvoir connaître le futur
Keynes 2 contre Friedman : croyance collective ou responsabilité individuelle ?
Si tous les économistes avaient raison ?
Et si c’était devenu incompréhensible ?
Que nous dit alors Freud ?
Et la littérature ?

Chapitre V. — Ne pas se tromper de coupables
Pas (seulement) la faute aux banquiers : s’ils avaient fait hier ce qu’on demande aujourd’hui, on les aurait tués !
Pas (seulement) la faute aux riches : ce que le rapport Cotis dit poliment
Avant la valeur ajoutée, il y a le risque
Le couple bonus-SMIC ne peut pas faire bon ménage
Les traders sont-ils des Pavarotti ou des « sublimes » ?
Le partage des richesses en France : pas des tiers, des septièmes

Chapitre VI. — Dans quel état va-t-on s’en sortir ?
Les gagnants sont : Chine, Brésil, Canada et Inde
Les choqués sont : Est, Irlande, Espagne et périphériques européens
Le « modèle rhénan » souffre
En risque : les « paradis fiscaux » et les très endettés
Ceux qui veulent à tout prix gagner : États-Unis et Angleterre…
La nouvelle question des fonds souverains

Chapitre VII. — Existe-t-il vraiment un « modèle français » ?
Pourquoi nous aimons beaucoup les modèles philosophiques
Pourquoi nous aimons bien les modèles partiels
Pourquoi nous préférons les « modèles de croissance »
Mais plus rien ne marche aujourd’hui !
Alors, attendre les miracles ?
Les « Trente Glorieuses », puis les « Trente Piteuses » ?
France : ce qui se passe quand on ne choisit pas

Chapitre VIII. — L’entreprise au cœur de la cohésion sociale
La France, c’est 1 % des habitants et 3 % de la richesse du monde
Pour renouer avec la croissance, écoutons les économistes…
… sachant qu’il faut convaincre les acteurs politiques et sociaux
Quel est le problème avec les réformes sociales-démocrates en France ?
Les entreprises doivent prendre de nouvelles responsabilités
Priorité aux jeunes : motiver, former, employer
Handicapés : il faut embaucher, pas payer la taxe
Femmes : casser le « plafond de verre » et ne pas être macho à l’embauche
Seniors : former en permanence et gérer la pénibilité du travail
Minorités : mesurer et mener des actions volontaires
Affirmative action : un accord entreprise-société

Chapitre IX. — La mobilisation générale
Reverdir, c’est repartir
Le vert est comportemental
Soutenir les gazelles, les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et celles qui vont changer de main
Installer des guichets spécialisés par type d’entreprise, conditionner la baisse d’impôt à l’investissement, mieux suivre les auto-entrepreneurs
Calculer notre capital immatériel et renforcer notre fonds souverain

Chapitre X. — Les conditions indispensables à la réussite
Installer une horloge de la dette publique
Simplifier la carte des décisions publiques
Établir de nouvelles règles pour les bonus
Favoriser la biodiversité des entreprises : mutualisme et social business
Mettre les innovateurs en avant
Créer un guichet unique pour l’emploi
Unifier et compléter les retraites
Renforcer notre engagement européen
Peser dans le G20
Pas de sortie sans plus d’honnêteté
L’autorégulation n’a pas que des défauts
Quelle place pour la politique ?

Chapitre XI. — Notre nouvelle devise
Pas plus d’« avant-crise » que d’« avant-guerre »
Nos deux sorties rêvées sont fermées
Égalité des chances. Liberté de créer. Fraternité dans l’essai et dans l’erreur
Trois sorties au choix : Bleu-Blanc-Rouge ; Bleu Europe - Vert ; Bleu Méditerranée - Vert
Et la quatrième, que nous préférons : Bleu-Vert-Rouge ; France puissante dans une Europe puissance

Conclusion — Elle est où, la sortie ?

Annexes


 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Jean-Paul Betbèze est professeur d’université, chef économiste d’une grande banque française et membre du Conseil d’Analyse Économique auprès du Premier ministre.


Avis et commentaires