Cornelius Castoriadis. Réinventer la politique après Marx - Arnaud Tomès - Fondements de la politique - Format Physique et Numérique | PUF  

Cornelius Castoriadis. Réinventer la politique après Marx

Image: 
Cornelius Castoriadis. Réinventer la politique après Marx
Aucun commentaire pour le moment
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
22/06/2011
27,50 €
Article attaché: 
En rupture
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

La pensée politique semble être aujourd’hui dans une impasse. L’épuisement de la tradition marxiste et de toute forme de pensée radicale ainsi que la domination d’une pensée libérale dont les principes sont presque unanimement acceptés sont autant de phénomènes qui traduisent l’essoufflement d’une philosophie politique qui n’est plus articulée à un projet émancipateur.
Parmi les pensées faisant exception à cette tendance générale, l’une des plus fortes est sans nul doute celle de Cornelius Castoriadis. Cet ouvrage se propose ainsi d’éclairer l’intérêt de cette pensée, de montrer en quoi elle permet de répondre aux grandes questions de la philosophie politique et d’offrir une alternative à l’imaginaire dominant en réaffirmant la valeur du projet d’autonomie – à l’origine aussi bien de la philosophie que de notre tradition démocratique.

 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
288
Code ISBN: 
978-2-13-058373-8
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

PREMIÈRE PARTIE. — LA RÉVOLUTION AU-DELÀ DU MARXISME

I. Les acquis de la période militante
« Socialisme ou Barbarie » : un laboratoire pour la politique 
L’analyse de la bureaucratie
Les leçons de l’analyse de la bureaucratie
II. L’abandon du marxisme
La contradiction du capitalisme
La mise en cause de la pensée économique de Marx
La double orientation de la pensée de Marx et la dualité de la société moderne
III. Le sens de l’autonomie
L’hétéronomie instituée ou l’aliénation sociale
Le communisme comme espérance illusoire
L’autonomie comme institution explicite

DEUXIÈME PARTIE. — LA DIMENSION IMAGINAIRE

I. Théorie et pratique
De nouveaux rapports entre théorie et pratique
Pour une praxis renouvelée
Un exemple privilégié de praxis : la psychanalyse
II. Le recours à l’imaginaire
L’hypothèse de l’imaginaire instituant 
L’institution imaginaire de la communauté politique
Vers une nouvelle ontologie
III. Pouvoir, politique, autonomie
La fonction politique de l’imaginaire
Le sens de la politique
Le pouvoir instituant

TROISIÈME PARTIE. — LE SENS DE LA DÉMOCRATIE

I . Un Grec ancien égaré parmi les modernes ?
Les enseignements de la démocratie grecque
Un déni de la liberté des modernes ?
Le refus d’une vue négative du pouvoir
II. Le primat de la politique
La crise du processus identificatoire
Les impasses d’un recours à l’éthique
Le nécessaire retour à la politique
III. Une politique imaginaire ?
Les limites de la définition castoriadienne de la politique
Démocratie directe et limites du projet d’autonomie
Praxis et imaginaire politique

Conclusion : fait et à faire
Bibliographie

 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Philippe Caumières et Arnaud Tomès enseignent tous deux la philosophie. Ils s’intéressent à la pensée contemporaine et aux problèmes de la philosophie politique. Philippe Caumières a publié Castoriadis?: le projet d’autonomie (Michalon, 2007) et Arnaud Tomès est l’auteur d’une présentation d’un texte inédit de Castoriadis, L’Imaginaire comme tel (Hermann, 2009).

 

Avis et commentaires